news

« Time of day » music by Thom Yorke

Rag & Bone fait dans l’art contemporain avec un court-métrage signé Thimios Batakakis, avec Kate Mara et un assemblages des musiques que Thom Yorke a composées pour les défilés de cette marque depuis 2012. C’est étrange et puissamment branché (voire chébran).

Previous post

Yorke Junior

Next post

A Storm That Took Everything

8 Comments

  1. 12 septembre 2018 at 9 h 25 min —

    Merci pour la vidéo, je l’avais pas eue dans mes recommandations youtube.

    La mention « from the Tomorrow’s Modern Boxes project » m’intrigue : son projet était + vaste qu’un 2e album solo ?

    • valerie
      15 septembre 2018 at 9 h 03 min —

      Les titres retenus pour l’album sont passés à travers le filtre de la sélection au milieu d’un tas de blips et blops qu’il génère sans cesse: il en a plein les tiroirs j’imagine. Et il reprend certains thèmes pour les retravailler sur la durée ou il les abandonne…Il a appliqué cette méthode depuis longtemps, c’est comme ça que certains morceaux réapparaissent au bout de 10 ans (Nude…)

  2. The thief
    14 septembre 2018 at 13 h 45 min —

    Autant j’avais trouvé le défilé Utopia pour la marque Undrcover sublime autant je trouve cette vidéo insignifiante et vaine. Il ne suffit pas de se coller l’étiquette « art contemporain » pour faire « oeuvre ».
    Ça n’a pas grand intérêt mais dans cette période d’attente çà meuble.

    http://www.radiohead.fr/utopia/

  3. valerie
    15 septembre 2018 at 9 h 06 min —

    En gros, cette année Thom n’a pas eu le temps de leur fournir une nouvelle musique de scène et ils se sont suffisamment enrichis pour engager carrément un réalisateur et des acteurs et il est de bon ton de faire dans l’art contemporain, vidéo si possible…so boring…

  4. 15 septembre 2018 at 16 h 03 min —

    Autre exemple de blips et de blops entendus sur une webcast du groupe et qui ont découlé sur une chanson :
    https://www.youtube.com/watch?v=6Xw1FzMm6gE

  5. 16 septembre 2018 at 23 h 08 min —

    Je partage l’avis de The Thief, cette vidéo n’a pas beaucoup de sens. Des collages de séquences sous couvert d’art contemporain…
    J’avais par contre trouvé très esthétique, très épuré, le court métrage co-réalisé par Benjamin Millepied : Why Can’t We Get Along.
    De la chorégraphie aux couleurs en passant par la musique minimaliste de Thom : enivrant !

  6. 27 septembre 2018 at 20 h 38 min —

    R.E.M. a mis en ligne une version live de ‘E-Bow The Letter’ en duo avec Thom : https://youtu.be/oP5oXYzgvjk 🙂

  7. valerie
    28 septembre 2018 at 21 h 28 min —

    Merci Blaste

Leave a reply