les membres du groupe et leur univers

Liars

Biographie trouvée sur wikipedia :

Débutant sous la forme d’un quatuor, le groupe publie un premier album en 2001, enregistré en deux jours, et produit par Steve Revitte : They Threw Us All In A Trench And Stuck A Monument On Top. Il sera réédité par le label Blast First en 2002. Leur musique mêle punk, funk et sons électroniques dans le style du revival post-punk du moment, avec une personnalité sonore très affirmée. Leur second album They Were Wrong, So We Drowned marque un tournant : Le groupe (désormais en trio) s’oriente vers un rock plus expérimental et bruitiste, teinté d’influences tribales (ce qui provoquera la perte d’une partie de leur public). Les Liars poursuivent cependant dans cette voie avec leur troisième album, Drum’s Not Dead, publié en 2006, où s’ajoutent des sonorités post-rock. Outre leur musique atypique, les Liars se distinguent par les titres longs et absurdes de leurs morceaux (Let’s Not Wrestle Mt. Heart Attack, We Fenced Other Gardens With Bones Of Our Own, Grown Men Don’t Fall In The River Just Like That). À noter que Pat Noecker et Ron Albertson, qui ont quitté le groupe en 2002, ont formé n0 Things, auteur de l’album Trees (2006).


Le 16 mai 2006, dans une interviewpour Pitchfork, Thom Yorke cite Liars dans ses choix musicaux.
Pitchfork : Are there any current bands with whom you feel any type of kinship ?

TY : There are bands I look up to. Like I look up to the Black Keys.
I’m really excited about Deerhoof. Liars, they’re fucking great. LCD
Soundsystem. Modeselektor.


Les liars ont annoncé sur leur blog le 7 avril 2008 qu’ils assureraient la première partie de Radiohead :
« We’d officially like to announce the terribly exciting news that Liars will be touring with Radiohead this year. Is that crazy or what ? The dates cover most of the SE and West Coast of the United States in May and August respectively. »

en mai, ils publiaient une vraie déclaration d’amour :
« OH RADIOHEAD…
Dans un monde où règnent la peur et l’hypocrisie, c’est un vrai soulagement que d’avoir rencontré Radiohead.
Ils sont les pourvoyeurs de la vérité, de l’élégance et de la responsabilité morale envers la planète.
Ils nous ont littéralement accueillis à bras ouverts avant de nous expliquer point par point le fonctionnement d’un groupe, pas seulement du point de vue musical, mais également du point de vue éthique.
C’était un véritable honneur de bénéficier de leur expérience, d’être guidé par les meilleurs et ce, depuis le premier pas posé dans leur classe.
Il nous tient (particulièrement) à cœur d’expliquer à quel point cette production est grandiose.
Nous ne sommes pas certains que des informations aient été publiées quant aux efforts de Radiohead pour diminuer leur empreinte écologique.
Quoi qu’il en soit, ce devrait être le cas.
Au tout début chacun de nous a reçu sa petite gourde personnelle
Les trucs en plastique sont comme de la contrebande
Tous les bus et camions roulent à l’essence bio.
Il ne s’agit pas de trivialité mais bien de nouvelles méthodes pour délivrer proprement de l’électricité
Ils n’ont pas non plus l’air conditionné.
Et la liste continue.
Tout est géré à l’extrême pour réduire l’empreinte écologique
Cela donne une idée de ce qui est « normal » – et ce qui devrait être la norme pour toute autre grosse production. Tout cela va bien au-delà de la simple capacité à regarder ces cinq mecs en concert tous les soirs. Nous n’avions jamais vu de groupe comme ça auparavant, ils contribuent chacun au final à un résultat exceptionnel
Leurs talents individuels se fondent si naturellement l’un dans l’autre
Pour en avoir fait (personnellement) l’expérience, nous estimons que c’est une leçon que devraient suivre tous les musiciens dans leur vie professionnelle. Cette vision des choses ne nous quittera plus désormais.
Nous souhaitons dès à présent adresser nos plus sincères remerciements à l’équipe de Radiohead pour leur grande gentillesse (et leur légère « folie ») et pour leur soutien
Nous les retrouverons en Espagne au Daydream Festival
Et bien sûr pendant notre tournée sur la West Coast en Aout – non, ne pleurons pas encore…
Nous, les Liars, nous dirigeons à présent vers l’Europe…
A suivre : un break de luxe de deux jours pour revenir ensuite sur les choses laissées de côté suite à notre euphorie d’avoir vécu … « dans des arcs-en-ciel ».

Love and Lobsters

LIARS« 


Thom Yorke cite régulièrement Liars. Une véritable amitié et un respect musical mutuel s’est établi entre lui et Liars, à tel point qu’il a volontiers participé au remixage de quelques chansons de leur album « sisterworld » en 2010.

En 2012, Thom Yorke écoute toujours Liars avec autant de plaisir, comme il l’explique dans une interview pour un media mexicain :

A quels autres musiciens vous êtes-vous intéressé récemment ?

Vous pouvez trouver la réponse dans le disque de remixes, TKOL
1234567. A part ça, Kraftwerk n’a jamais cessé de m’étonner. Des groupes
comme Liars et Low possèdent quelque chose qui me fascine
complètement.Je me reconnais surtout dans des groupes dont l’écoute
demande une concentration active.

Previous post

Sigur Ros

Next post

Kid Rock

No Comment

Leave a reply