les membres du groupe et leur univers

The Julie Dolphin

The Julie Dolphin est un groupe formé à Londres en 1992 et formé de Geoff à la basse, Dianne Swann au chant et Brett Adams à la guitare. En à peine 6 mois, il avaient réussi à enregistrer un EP, à le promouvoir, à assurer les premières parties de groupes comme Oasis, Greenday…

Le groupe a changé par la suite de nom, pour s’appeler « The Tongue », puis finalement « Boom Boom Mancini », avant de se séparer. Dianne et Brett officient désormais en Nouvelle-Zélande sous le nom de « The Bads ».

 

 

Les membres de Radiohead leur ont demandé d’assurer quelques premières parties pour eux en 1993 au Royaume-Uni. L’entente a du être bonne, puisque c’est la voix de la chanteuse que l’on peut entendre sur la version studio « How Can You Be Sure » (seule fois où l’on peut entendre un coeur féminin sur une chanson de Radiohead !). On peut aussi apercevoir la silhouette de Dianne au clavier dans le live @ Astoria, le seul live officiellement diffusé en vidéo du groupe.

La preuve ?

Une notice sur ce groupe trouvée sur le blog shoegazeworld :

 

The Julie Dolphin

Diane Swans, la chanteuse de The Julie Dolphin, est surtout connue pour avoir prêté sa voix sur une face-b de Radiohead, le somptueux « How can be sure ? ». Malgré l’insistance d’Ed O’Brien pour que celle-ci figure sur The Bends, on ne la retrouve que sur le single Fake Plastic Trees ou sur la version japonaise de l’album. Mais la notoriété à l’époque de The Julie Dolphin était tel, que tout le monde cru qu’en réalité la voix féminine entendue était celle de Ed, mixée et trafiquée, Diane Swans devenant alors l’équivalent phonétique pour Dying Swans (cygne mourrant).
Et pourtant cette femme existe bel et bien, puisqu’il s’agit d’une grande amie de Thom Yorke qui invita la formation shoegaze The Julie Dolphin à partager leur tournée. La silhouette derrière le clavier au concert à l’Astoria en 1994 d’ailleurs, c’est elle.
Dommage qu’il n’y ait plus maintenant que les fans de Radiohead qui connaissent The Julie Dolphin car leur EP « Roses » et l’unique album du groupe sont suffisamment sympathiques pour ne pas être snobés.
Grâce à eux, la formation, essentiellement le duo Brett Adams et Diane Swans qui s’est constitué à Londres en 1992, réussira à partir en tournée avec des groupes reconnus comme Green Day, Oasis (c’est d’ailleurs en compagnie de Liam Gallagher avec qui ils se disputaient qu’ils apprirent aux infos la mort de Kurt Cobain), Catatonia et d’autres. Leur single « Roses » (écrite à Queens Park) réussira à se classer « single of the week » par le NME et à être diffusé en boucle sur Radio One, la célèbre radio anglaise, par laquelle tous les groupes indé se devaient de passer. Quant à « Birthday », il se classera n°2, juste derrière Snoop Doogy Dog !
Un contrat passé avec Chrysalis Music permet au couple de continuer leur écriture, et ils présenteront alors plusieurs projets sous le nom de « Super Model Human » puis maintenant sous The Bads.


 

Previous post

Placebo

Next post

Supergrass

No Comment

Leave a reply