concertsnews

Tierra del fuego!

Une setlist d’enfer pour le Chili hier soir! Les p’tits gars dans une forme qui devait peut-être quelque chose à l’aguardiente locale (ils perdent un peu le fil sur « All I need » et Thom pouffe de rire sur « Karma Police », faut dire qu’Ed y met tout son coeur!)? Les visuels sont tout nouveaux…

C’est tout là grâce à la vidéo de Manuel Paillalfil (le concert était visiblement filmé dans le cadre du festival SUE) et grâce à la vigilance de streetspirit (merci aux insomniaques de nous aider à suivre cette tournée):

Previous post

#Radiohack

Next post

Buenos Aires - Soundhearts festival

4 Comments

  1. astyl
    13 avril 2018 at 0 h 35 min —

    Et c’est parti!

    encore un excellent panaché de leur discographie

    ça s’annonce pas mal du tout ces séries de concerts

    =)

  2. Laurent
    13 avril 2018 at 10 h 03 min —

    Matez le concert, ça joue trèèèèèès bien et ça déboite sec.

    Ils en ont sous le pied, ça sent la bonne tournée (et des nuits blanches….)

  3. Avatar
    17 avril 2018 at 21 h 21 min —

    Ai enfin fini de regarder ce concert ! Ai dû regarder en 5 fois, mais bon, le résultat est là. :p Je suis assez impressionné par l’énergie qu’envoie Thom, surtout sur des morceaux où l’instru est « limitée » niveau nombre d’instruments. Après, suis OK avec Myxomatosis, le mixage son est pas terrible sur la vidéo, moi c’est surtout la guitare de Thom qui m’a semblé en-dessous. Sur la setlist, je m’attendais à ce qu’ils jouent des chansons « inédites », type Ill Wind ou Man of War, ça m’a donné l’impression qu’ils ont fait une pause puis repris là où ils s’étaient arrêtés, sans grande différence, je sais pas trop quoi penser. Même si j’adore les morceaux qu’ils jouent – la perf de The Bends m’a aussi laissé dubitatif.

  4. Avatar
    21 avril 2018 at 22 h 10 min —

    Bonsoir tout le monde,
    Cela fait un moment que je ne me suis pas connecté mais la vision de ce concert m’a bouleversé. Ils ne font que se bonifier !
    J’ai dû manquer d’attention mais je n’avais pas remarqué à quel point la deuxième partie de Everything In Its Rights Place avait évolué ces derniers temps en live. C’est très net sur ce concert. La ligne de basse de Colin et les effets de Thom sont hallucinants ! J’ai l’impression de redécouvrir EIIRP et de l’aimer encore plus qu’avant. Si après avoir révolutionné la musique, ils révolutionnent aussi leurs anciens titres, là, moi, je n’en peux plus !
    Ca ne vous a pas fait ça à vous ?

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.