news

the Daily Show with Atoms for Peace

Hier soir, 25 septembre, Jon Stewart recevait dans son émission, the Daily Show,  Atoms for Peace, pour la 1ère fois à la télévision tous ensemble: une petite interview où Thom et Flea ont rivalisé d’admiration mutuelle (Jay-Z et Beyoncé? ils sont très choux!Kiss), avant de se lancer dans Default et Harrowdown Hill.

http://www.thedailyshow.com/watch/wed-september-25-2013/atoms-for-peace

(les deux titres sont dans le coin droit « related videos »)

 

daily show

 

daily show2

 

daily show3

 

daily show4

Previous post

26 juillet 2013, Roundhouse, Londres, UK

Next post

27 septembre 2013, Barclays Center, New York

19 Comments

  1. 27 septembre 2013 at 14 h 55 min —

    Ah bah j’ai cru que j’allais jamais pouvoir revenir sur ce site… ça tombe bien qu’aujourd’hui je puisse,pour dire un peu de mal d’AFP (ça faisait longtemps). Là en les voyant j’ai un peu l’impression qu’ils prennent un tel pied à jouer leur musique en live qu’ils ont pas un avis objectif sur ce qu’ils font.

    Default c’est pas mal alors je critique pas, j’aime bien cette chanson depuis le début de toute façon. Mais alors Harrodown Hill c’est vraiment pas terrible. Et ça vient pas que du mixage et de la qualité qui ici sont mauvais, j’ai eu cette impression sur quasiment toutes les vidéos que j’ai pu voir d’eux.
    Alors oui peut être que c’est comme tout ce qu’il font, faut s’y plonger, fermer les yeux et bouger la tête (ou mettre des coups de bassin comme Nigel) pour l’apprécier mais on peut aussi avoir envie d’apprécier la performance pour ce qu’elle est vraiment et là je vois pas comment on peut trouver ça exceptionnel. Je peux pas m’empêcher de me faire cette réflexion : est-ce que cette prestation est meilleure que la moins bonne que Radiohead n’ai jamais fait à la télé (pour garder le même contexte)? Et pourtant j’ai le souvenir d’une version tv pas terrible de Lotus Flower dans un late show mais c’était toujours mieux que ça. Par là je veux pas partir dans la comparaison des deux groupes mais pour moi TY se gâche musicalement avec cette formation… Et c’est pas parce que c’est AFP que je dis ça, je dirais pareil de Radiohead s’ils avaient pondu le même live.

    Alors soit les arrangements sont injouables, ou alors les musiciens et les instruments utilisés sont pas les bons mais y a un truc qui va pas.

    Allez TY fini de jouer maintenant rentre à la maison.

    • 27 septembre 2013 at 17 h 21 min —

      Et bien moi j’ai trouve cette prestation plutôt bonne … et en plus thom a les meme ridicules chaussures rouge que moi !!! si c’est pas envoyé ca !!!

  2. 27 septembre 2013 at 15 h 28 min —

    Et oui, la musique live en vidéo ça rend toujours moins bien
    je t’assure que HH est absolument dantesque…. en live

    • 27 septembre 2013 at 16 h 43 min —

      J’ai pas pu les voir j’étais à l’étranger quand ils sont passés en France mais même si je les avais vus et si j’avais apprécié leur prestation « sur le moment » ça n’aurait rien changé à mon message qui est plus une réflexion globale sur le groupe. Si on compare à contexte identique, en l’occurrence la vidéo, TY a fait beaucoup mieux par le passé que ce que je vois là. A l’inverse j’ai vu Radiohead en live mais j’irais pas comparer cela à cette vidéo, ça serait idiot. Ce qui me manque c’est AFP en live pour une vraie comparaison mais je crois pas que j’aurais changé d’avis général même si j’aurais probablement beaucoup aimé le concert. J’ai entendu personne rentrer d’AFP en disant « c’est le meilleur concert de toute ma vie » alors qu’on entend régulièrement ce genre de phrases après un concert de Radiohead…

      • valerie
        28 septembre 2013 at 12 h 12 min —

        @jordan: je t’assure qu’en live, dans une petite salle plutôt c’est vrai, cette formation fait naître une vibration avec le public démente. Mais, comme pour tous les concerts, c’est pas à chaque fois (au Zénith c’était pas ça bien que le spectacle ait été par ailleurs très bénéfique pour mes hormones!) et c’est pas forcément perceptible en vidéo. A Londres, sur HH, le public et les musiciens étaient en phase, la terre a tremblé.

        Je ne pense pas que le projet AfP ait pour objectif de perdurer: on imagine plutôt que ce sera sous ce nom désormais que les side-projects de Thom prendront forme, ce ne sera peut-être d’ailleurs pas avec les mêmes musiciens…c’est une manière d’expérimenter et d’explorer d’autres choses qui ne peut être que bénéfique. Il n’est pas possible qu’ils entrent en studio en se disant: « bon, allez, comment on va faire du Radiohead »…il faut qu’ils aient de nouveau quelque chose à dire sur le monde, sur eux, pour que ça vaille la peine. Je crois qu’AfP est surtout un projet d’évasion, qu’il avait aussi besoin de se prouver qu’il pouvait jouer avec d’autres musiciens, qu’il pouvait s’alléger, qu’il pouvait s’en tenir à des fondamentaux, le rythme, le groove et se décharger du surpoids d’émotion. C’est frappant pour HH d’ailleurs: cette chanson, très politique, était dramatique, voire tragique sur the Eraser…elle est devenue une charge explosive funky, le message n’en est pas moins présent, mais il est nettement plus léger à porter (« no more sad, no more sorrow »)

  3. 27 septembre 2013 at 20 h 57 min —

    Je me souviens de la première version live de Lotus Flower, enfin live télé, et effectivement je m’étais dit qu’ils avaient grandement besoin de répètes parce que c’était un brin catastrophique…
    Mais là, après tous ces concerts d’AFP, je trouve au contraire que ces versions de Default et de Harrowdown Hill font plus que tenir la route. Je dis ça par rapport au concert du juillet, j’ai encore de la peine à écouter certains titres joués ce soir là, car faut bien le dire, la voix de Thom n’était pas tip top( et je suis gentille !). Default notamment, alors que c’était un de mes titres préférés, ben bof et rebof, l’interprétation live m’a déçue. Mais ce concert avec tous ses défauts (son trop fort, chaleur étouffante, voix pas juste) a été un grand moment ! Leur énergie et leur joie de jouer étaient communicatives, c’était vraiment dingue. Mais rien à voir avec le concert de Radiohead, que j’attendais depuis tant d’années que c’en était mon saint graal à moi, ça reste un moment à part pour plein de raisons, et musicalement oui, c’est à un autre niveau…
    Il faut bien avoir l’idée en tête que Thom ne peut pas rester en place, il ne peut pas ne rien faire pendant des mois, il a besoin de créer, et il peut pas attendre éternellement Ed parti élever les vaches au Brésil !!!!
    Regardez le pauv’ Colin, seul avec sa basse, on a envie de le prendre dans nos bras, de lui murmurer des  » t’en fais pas, ça va pas durer, il reviendra … » !!
    Je comprends que ce choix de fonder un autre groupe en rebute certains parmi vous, mais je ne crois pas que ce soit pour autant la fin de Radiohead. Thom a trop envie de faire de la scène, et de montrer ses pectoraux velus ! ils ‘amuse vraiment, explore, fait vraiment ce qu’il veut, les autres le suivent, alors que pour Radiohead, ils ont tous leur mot à dire…
    et ses chaussures sont chouettes…..!

  4. 28 septembre 2013 at 6 h 57 min —

    Perso moi aussi ça ne m’inquiète pas pour Radiohead. Enfin dans le sens où je ne pense pas que ça va s’arrêter tout de suite.

    Pa

    • 28 septembre 2013 at 7 h 03 min —

      Mince j’ai trébuché sur mon clavier :s
      Par contre, je sens comme un manque de lumière depuis avant The Kimbs of Limbs. Après ce n’est qu’une impression. Quand je parle de lumière c’est la flamme qui habite et qui fait donner ce côté mystérieux à leurs créations. Oui c’est ça il y a de plus en plus une perte de mystère dans la musique. Après je comprend tout à fait les personnes qui adorent AFP. Mais je pense que c’est trop barré dans le plaisir de la technique ou du son proprement dits. Et perso ce n’est pas ce que je recherche quand j’écoute de la musique.

      Mais heureusement Jonny est là 😉

      Je me rend compte que je me rapproche de plus en plus de l’univers de JG que celui de TY. Alors qu’avant c’était le contraire. Y’en a pour qui ça fait la même chose ?

      Et Colin ! Moi il me fait penser au dernier marin qui reste sur le pont face à l’orage. Il tient bon face aux rafales.

  5. 28 septembre 2013 at 10 h 20 min —

    Je suis d’accord avec toi, en live est moins hypnotique que Radiohead, et l’absence de Jonny y est pour pas mal. Par contre, l’album avait pourtant un bon potentiel mystique non ? Mais que ça soit dans la formation choisi, par la façon de jouer, ou de chanter de Yorke, ça se perd en live. Après, je trouve que leur prestation est très bonne là, puis difficile de faire quelque chose de totalement personnel sur un plateau télé. Quand je pense à ce que j’ai vu à la Gaïté, j’ai vraiment l’impression qu’il y a un peu de gâchis, mais je sais pas trop d’où ça vient… (p-e de moi ah ah). Ils auraient vraiment vraiment dû faire des salles plus petite, en plus il reste des places partout, comme quoi c’est un peu mal joué.

  6. 28 septembre 2013 at 11 h 11 min —

    La musique de Thom est organique, celle de Jonny plus spirituelle…je crois que le travail de thom consiste à incarner des sons, alors qu’au contraire Jonny tend vers l’abstraction, parce qu’il est déjà aller au bout de cette problématique que Thom exploite encore.

    Je ne sais pas si c’est une démarche réfléchie ou voulue, mais je la ressens comme ça.

    Ils ont tendance à diverger de plus en plus au fil des ans, mais je suis toutefois convaincue qu’Ils ont plein de choses à faire ensemble, ce qui me plairait beaucoup, c’est que dans le prochain disque de Radiohead, cette dualité soit au centre. 😉

  7. valerie
    28 septembre 2013 at 11 h 58 min —

    @be@A:…d’autant qu’ils avaient pensé faire un EP tous les deux de musique instrumentale pendant un moment…

    Très heureuse de vous retrouver tous après cette période de problèmes techniques: ne manquez pas de lire les interviews que nous avons collectées pendant l’été auprès de groupes fans de RH à un moment ou à un autre (il y en a encore à venir).

    @yonbou: spécialement contente de voir évoluer ta garde-robe: mais les chaussures de Thom sont-elles rouges ou orange (posons-nous enfin des questions métaphysiques)?

    @reverse running (pourquoi diable ne la jouent-ils jamais cette chanson-là, la plus poignante de l’album): le sujet des rapports de la musique et de la mode est très intéressant. Je te signale si ça t’intéresse qu’il y a une série aux éditions Falbalas, collection « Empreintes de mode » qui décline dans des petits livres bien illustrés (à l’usage des stylistes) des sujets précis: il y en a un consacré aux punks (on sait enfin tout sur les tartans de Vivienne Westwood) et un autre au rockabilly. Dans le livre Ici Londres! Une histoire de l’underground londonien de Barry Miles, il y a aussi un chapitre consacré aux liens entre créateurs de mode et musique.
    En fait les croisements entre musique et mode sont toujours aussi complexes: il y a une récupération par l’industrie du luxe des modèles, des ustensiles, des postures des musiques d’avant-garde mais le contraire est également vrai. Il y a par exemple une histoire à faire du tee-shirt à message: on a floqué des messages sur des tee-shirts à la va-vite (le Cambridge rappist) mais Westwood a inventé la chemise avec message noir sur blanc (du genre « We came in Peace » récemment arboré par Thom Yorke, j’ai oublié la marque, mais c’est tout sauf du Tati).

  8. 28 septembre 2013 at 13 h 14 min —

    J’ai vu ça sans « A nous Paris », compilation des meilleurs morceaux musicaux de défilé pour la saison automne hiver, c’est la troisième apparemment :
    http://www.thesoundoftheseason.com/

    Voilà, la musique retourne à son support initial au final. Bon je trouve pas ça super intéressant, mais ceux qui aiment les BO de film devrait comprendre le trip.

    Croisement entre musique et mode, c’est pas tellement plus complexe que musique et cinéma, musique et littérature, musique et art plastique, musique et danse… Tous les arts se tournent toujours autours et s’alimentent, c’est juste normal. L’argent n’entre pas vraiment en ligne de compte, on peut pas en vouloir à Yorke de se payer des T-shirt chèrent sous prétexte qu’ils sont chèrent. Il la acheter parce qu’il l’aime.

    De la même manière, dire que Colin est « trop bon trop con » instrumentalisé par des entreprises qui cherchent qu’à se faire de l’argent et par un styliste qui, faute de créativité, cherche par tout les moyens à se faire une image par « la seconde main » d’un groupe de rock…. Sérieux ça va très loin. (je commente même pas les « c’est la fin de Radiohead », y’en a qui le pense depuis tellement de temps qu’ils auront déjà fait le deuil si ça arrive un jour XD) Colin est pas débile, il a plus de 20 ans dans le métier, et il peut être à sa place dans ce défilé : sur scène, à la basse, dans un rôle d’accompagnement. Il est pas triste, il est pas seul, et oui il s’occupe. Et je trouve ça classieux comme dirait Gainsboug. C’est génial de mettre du live dans un défilé. Après que le monde de la mode vous rebute ok, mais le monde de la musique est pas tellement plus intègre.

  9. valerie
    28 septembre 2013 at 14 h 31 min —

    Mon commentaire n’était pas tellement critique: et le tee-shirt en question n’était même pas cher, je voulais l’offrir à mon fils mais y ‘avait plus sa taille. La porosité des mondes artistiques est toujours difficile à apprécier: je ne doute pas que le styliste puisse avoir des goûts musicaux éclairés et qu’on a l’art qu’on mérite, notre époque se définissant avant tout comme éphémère et mortelle, c’est normal qu’on idolâtre la mode plutôt que la sculpture!…mon impression, juste mon impression, c’est que Colin réduit au minimalisme fait un peu pitié: mais c’est vrai qu’il n’avait besoin de personne pour connaître du monde sur les plateaux: il a lui-même beaucoup d’accointances avec le monde de la mode puisqu’il participait à Hyères à ce festival de photo de mode cet été.
    C’est vrai que dans la mode, si je peux apprécier la création artistique, je suis peu réceptive à la fois au public friqué assis sur des tabourets et uniquement expert dans les codes de la richesse , et à cette instrumentalisation de la femme (on dit d’ailleurs « les filles » comme si elles n’étaient pas pubères) en porte-manteaux affamé et aux jambes déformées par les talons. Je les trouve pas sexys comme dirait l’autre et je comprends que Colin ne les regarde même pas: il a sûrement mieux à la maison:-)

    • 29 septembre 2013 at 10 h 14 min —

      Je répondais un peu aux autres com sur l’autre news, ça c’est croisé dans les coms.
      Non non mais on est bien d’accord sur le milieu de la mode. Mais je sais pas… peut-être que le fait qu’il fasse un peu pitié est fait exprès en fait. Puis « réduit au minimalisme », bah c’est bien ce qu’il est voulu, puis tu trouves ça minimal mais c’est son instrument lol, un pianiste seul aurait été tout aussi seul, mais ça aurait pas paru déplacé.
      Breeeff, moi aussi je le préfère dans ses assoc en Afrique du Sud, mais…mais…il a p-e compris la technique : je me fais remarquer dans les trucs strass/ people et on parlera de mon engagement ?

  10. 28 septembre 2013 at 19 h 01 min —

    C’est bourré d’énergie mais ça manque d’émotion pour moi….
    Et pour en rajouter dans le commentaire très utile, je trouve que Thom a toujours porté des chaussures super cool! Enfin, tant qu’il ne commence pas à s’habiller et bouger comme Flea, ça me va…

  11. Jazzseb
    28 septembre 2013 at 23 h 09 min —

    bonsoir,

    j’ai écouté plusieurs fois leur live au Daily show, hier et aujourd’hui, je les ai vu en juillet au Zénith à Paris, je crois qu’ils ont fait du chemin entre juillet et septembre !
    Pas facile de se faire une idée dans une grande salle comme le Zénith, la si !
    Flea est juste phénomenale avec ses slaps à la basse sur HH !
    La rythmique transpose à merveille toute les idées du disque.

    Comme l’évoque be@A on est pas dans la même attitude que dans R.H, le côté « bestial » est plus présent.
    Je ne pense pas que TY puisse faire la même chose avec RH, c’est juste différent, pas mieux ni moins bien.
    Quand à Nigel, il faut bien que quelqu’un joue les parties de synthé indispensable à l’ambiance du projet mais je vois toujours pas ce qu’il fait la !
    Mais Radiohead me manque quand même, bon sang ! vivement qu’il revienne sur scène !

  12. Jazzseb
    28 septembre 2013 at 23 h 11 min —

    c’est pas beau ça ? http://www.youtube.com/watch?v=XaSsvgCGsIM&feature=youtu.be

    il y a du monde sur scène !

  13. valerie
    28 septembre 2013 at 23 h 45 min —

    @jazzseb: ton rêve ça hein, séb? Le lutin était déjà malicieux…et à part les cheveux, rien n’a changé (même poids, même humour perso!) mais ils n’ont jamais été si près du jazz qu’à l’époque d’Amnesiac: revenez-y, revenez-y! :genial:

  14. Jazzseb
    29 septembre 2013 at 0 h 08 min —

    et oui mon rêve,partager une même scène, mais bon ça se mérite !

    j’aime ce concert où il présente I might be wrong comme une nouvelle chanson, alors que j’ai l’impression qu’elle à toujours existé…

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.