news

Sericomyrmex radioheadi

C’est le nom scientifique attribué à une des 3 découvertes biologiques récentes des docteurs  Ana Ješovnik et Ted R. Schultz, de la Smithsonian Institution à Washington.

Littéralement la “fourmi Radiohead” est l’hommage des deux scientifiques au groupe, leur musique  et à leurs positions engagées sur l’Ecologie et notamment sur les changements climatiques.

“We wanted to honor their music

we wanted to acknowledge the conservation efforts of the band members, especially in raising climate-change awareness”

Cette “nouvelle fourmi” (les origines de l’espèce remontent à près de 4 millions d’années) appartient au genre Sericomyrmex ou, “fourmis soyeuses” et vit dans la zone sud américaine de la planète (Amérique centrale, Antilles, Amérique du Sud et les îles Galápagos). Elles ont la particularité de faire partie de ces fourmis couvertes d’un fil soyeux protecteur contre les parasites et qui leur permettrait de s’imuniser contre les attaques microbiennes en produisant leur propre “antibiotique”.

theradiohead

d’après l’article paru dans la revue de sciences 

Et pour aller plus loin, voici le rapport des deux chercheurs

 

Et restez branchés, la rumeur enfle chaque jour un peu plus (article à suivre)

 

Previous post

21 avril 2017, Coachella Festival Indio

Next post

OK Marketing

2 Comments

  1. Valerie
    29 avril 2017 at 18 h 17 min —
  2. The thief
    29 avril 2017 at 18 h 39 min —

    OK Computer/ 1997-2017

Leave a reply