news

Répicatulons peduis le bédut

Merci d’avoir assuré la veille pendant nos vacances (étrangement mouillées pour Marjorie, qui l’eût cru?)

Vous trouverez ici les différents liens que vous avez postés jadis et naguère:

Le concert de Berlin en 2013 réapparu en très bonne qualité audio sur You Tube:

Les concerts de Tokyo (13/08/2015) et Osaka (15/08/2015) qui furent l’occasion, outre de tester Tomorrow’s Modern Boxes, de proposer 3 nouveaux titres (Impossible knots, Not the news, Traffic + Twist qu’on connaissait déjà):
La Setlist (identique les 2 soirs):
1) the clock
2) brain in a bottle
3) impossible knots
4) black swan
5) guess again
6) amok
7) not the news
8) truth ray
9) traffic
10) twist
11) pink section
12) nose grows some
13) cymbal rush

ENCORE
14) default

http://www.dailymotion.com/playlist/x41o5f_radioheadinfo_thom-yorke-tmb-at-hostess-club-all-nighter-2015/1#video=x31wvyg

Une nouvelle édition (Sony) spécialement pour le Japon est sortie à cette occasion:

http://www.qetic.jp/music/tohmyorke-150815/157810/
Avec de nombreux artworks de Stanley Donwood.

Il est depuis peu en préco sur CdJapan :
http://www.cdjapan.co.jp/product/HSE-69242

Thom Yorke se lance dans la musique de scène: la nouvelle production de la pièce d’Harold Pinter, “Old Times” sur Broadway, avec Clive Owen, Eve Best et Kelly Reilly, mise en scène par un fan de Radiohead, Douglas Hodge, sera encadrée par deux morceaux écrits par Thom Yorke. Vous pouvez lire le commentaire enthousiaste de Douglas Hodge qui accorde une place importante à cette musique de scène, qui aurait le pouvoir d’élucider une part des propos de la pièce:

http://www.theglobeandmail.com/arts/theatre-and-performance/what-happens-when-you-let-thom-yorke-write-your-musical/article25981793/

Enfin, puisque c’est une déclaration officielle de Thom Yorke lui-même, on se félicitera de son nouveau pied de nez au Daily Mail qui affûtait déjà ses grandes mâchoires à potins: clac, clac, elles se sont refermées sur…rien: Thom a officialisé lui-même la fin de sa vie commune avec Rachel Owen, d’un commun accord et en toute amitié. Elle a sûrement eu beaucoup d’influence sur son inspiration (Dante, les arbres décharnés, les bateaux échoués, toutes images présentes également dans son oeuvre graphique à elle), hélas, le seul témoignage enregistré se résume à son épluche-légumes en fond de cette chanson qui restera comme tombée de l’étagère, “How I made my millions”: merci de sa patience et de son abnégation (vivre 23 ans avec Thom Yorke, quel exploit!)

Previous post

15 août 2015, Thom Yorke, Summer Sonic, Tokyo

Next post

Wavemakers

3 Comments

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.