presse

Radiohead sort « The King of Limbs » et abandonne la gratuité

Par [Hélène_David|Voir le profil utilisateur.->http://www.rue89.com/riverain/helenedavid] | Rue89 | 14/02/2011 | 16H40

La sortie d’un nouvel album de Radiohead est imminente. La nouvelle a été officiellement annoncée ce 14 février sur le site du groupe par la mention « merci d’avoir attendu ». Pour les amoureux de Radiohead, l’effet vaut celui d’un énorme bouquet de roses rouges au réveil.

L’album, intitulé « The King of Limbs », sortira samedi 19 février. Ce jour-là, n’espérez pas pour autant trouver l’album dans le magasin de disques en bas de chez vous. Ce serait beaucoup trop simple. C’est de Radiohead dont on parle.

« In Rainbows », un court-circuitage de l’industrie du disque

C’était en 2007, et l’affaire avait déjà fait grand bruit. Pour la sortie de son septième album, « In Rainbows », le groupe britannique emmené par Thom Yorke avait court-circuité les schémas classiques de distribution.

L’opus sortait uniquement via Internet soit sous forme digitale, soit sous la forme d’un coffret « de collection » comprenant l’album en CD, en vinyle, un livret et un « artwork » chiadé – de jolies photos abstraites sur papier glacé.

Originalité du dispositif : pour l’acquisition en MP3, le groupe laissait les internautes libres de payer ce qu’ils souhaitaient, y compris de télécharger gratuitement, mais légalement, l’album.

Conscients que leur musique était, de toute façon, largement acquise gratuitement sur Internet, les Anglais posaient la question du prix de la musique en responsabilisant les internautes. Ils se délestaient également du travail d’intermédiaire des maisons de disques.

Peu après, le groupe Nine Inch Nails réitérait l’expérience en sortant gratuitement sur Internet neuf titres de leur album « Ghosts I-IV ».

Avec « The King of Limbs », la gratuité abandonnée

Pour la sortie de « The King of Limbs », l’idée a été en partie conservée. A un détail près.

A partir du 19 février, l’album sera disponible au téléchargement dans deux formats différents (WAV ou MP3). La sortie physique de l’album n’aura lieu que le 9 mai, mais il est déjà possible de le commander conjointement à la version digitale sur le même site.

Le mécanisme est très proche de celui mis en place pour l’album précédent. Cette fois, l’internaute n’est cependant pas libre de payer ce qu’il souhaite. Le tarif est fixé : 7 euros pour la version de l’album en MP3, 11 euros pour le WAV, le format étant de meilleure qualité. Pour le coffret baptisé « Newspaper album », les prix sont fixés à 36 euros (coffret et version MP3) ou 39 euros (coffret et version WAV).

Pour l’appréciation musicale du disque, on attendra donc le 19 février. En attendant, les fans trépignent d’impatience.

Previous post

Rencontre au sommet à Wroclaw

Next post

The King Of Limbs.

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.