presse

Radiohead, arène comble et fans subjugués

ALESSANDRO XENOS

11/07/2012, 11 h 25, pour le midi libre

a-nimes-hier-soir-premiere-date-de-la-tournee-europeenne_420501_510x255
À Nîmes hier soir, première date de la tournée européenne pour Thom Yorke, chanteur et guitariste de Radiohead. (AURÉLIEN VIALATTE)

Une vingtaine de Canadiens, Russes et Italiens se sont donnés rendez-vous sur internet pour venir écouter hier soir le groupe de rock anglais Radiohead aux arènes, preuve du phénomène qui a touché la scène nîmoise.

Pour beaucoup, cette soirée n’était qu’une étape puisqu’ils ont prévu de suivre la tournée de leurs artistes préférés. « Je suis Radiohead depuis 1992 partout dans le monde. Le concert de Nîmes est le premier de l’année en Europe, je les suivrai jusqu’en octobre », affirme l’Italienne Barbara.

« Je ne pouvais pas manquer cela ! »

Pour cette première apparition en France en 2012, les billets d’entrée se sont vendus très vite. Au marché noir, certains tickets sont réapparus hier soir, deux heures avant le spectacle à 60 € voire bien plus.

Le Parisien Nicolas, venu avec une dizaine d’amis, n’a pas eu ce souci : il avait acheté son billet dès le premier jour. « Je suis fan depuis 1999, je ne pouvais pas manquer cela ! » Lui, comme les milliers de fans, a pu entendre en première partie le groupe d’électro canadien Le caribou.

Enfin, peu avant 22 heures, Radiohead a attaqué fort avec le titre Lucky. Derrière le quintet, douze tableaux illuminés projetaient les images en direct de la prestation. Radiohead a enchaîné avec les titres de son nouvel album dans une arène comble et subjuguée. Et de dérouler les nombreux tubes de leur carrière pendant plus de deux heures. D’une intense beauté.

Previous post

Rencontre avec des fans #1

Next post

11 juillet 2012, Nîmes, Les Arènes

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.