chansons

(Nice Dream)

Demo : 1992
Premier live (version acoustique) : 11 février 1993 (Studio Café, Disley, UK)
Enregistrement : mars 1993 (Courtyard)
Premier live (groupe) : 3 septembre 1993
Travail en studio : mars-août 1994
Travail en studio : novembre 1994
Sortie sur album : mars 1995 (The bends)
 

Pourquoi un titre entre parenthèse ? Eh bien, il n’y a apparemment pas d’explication plausible… peut-être est-ce pour évoquer que tout ça n’est qu’un moment d’égarement, sans réelle importance, un rêve, autre chose qu’on ne mentionne qu’avec précaution.

 

La chanson parle surtout du bonheur comme d’une espèce de joli rêve dont on se réveille toujours dans l’inquiétude… La chanson est assez déprimante, puisque les couplets nous montrent une vie magnifique… où tout est bien, mais le refrain nous rappelle à chaque fois qu’il ne s’agit que d’un rêve…. et sûrement pas un des plus agréables, d’où, certainement le titre entre parenthèses… pour dénoter tout l’ironie.

 

1992

D’après Ed, c’est en 1992 que Thom lui a fait écouter une démo de la chanson pour la première fois !

I remember when Thom first played the song to me on tape, just him and the acoustic. We were in my car and I had to rewind and play the song about ten times. We were supporting Kingmaker at the time at the end of 1992.
— Ed O'Brien / Answerphone, avril 1995

Au départ, la chanson est très simple. Elle se joue sur 4 cordes et le groupe aime bien la jouer régulièrement à la guitare :

We all debuted playing acoustic guitar on this in a sort of cosmic Kumbaya outside the studio. There’s this awful photograph of us all sitting on a lawn with headphones on. The lyrics came out of a half-drunk dream I had, one of those where you don’t really sleep properly. It’s about our relationship with people generally.
— Thom Yorke / source inconnue

A D D E A D D E Bm E A Aninth flat fifth A Aninth flat fifth A Bm E A B Bm B A.
— Jonny Greenwood / Answerphone, 1995

D’autres membres du groupe vont l’étoffer :

‘Nice Dream’, for example, was originally a simple four-chord Yorke composition, but Greenwood and O’Brien added more parts, including the intro
— Guitar World / avril 1998

Selon un article de 2003, l’inspiration de Thom pour cette chanson est assez étonnante : une histoire de Kurt Vonnegut.

Following his return to his basement flat in Oxford, one evening saw Yorke falling into « a sort of drunken coma and singing a song which became ‘[Nice Dream]’. That song refers to a story by Kurt Vonnegut where this crystal’s been found that turns all water completely solid and someone drops it into the sea. If you want to kill yourself you just put your finger into the water. »
— Mojo / août 2003

11 février 1993

Thom et Jonny jouent la chanson en acoustique pour la première fois au Studio Café, Disley, UK  sur Signal Radio.

 

mars 1993

Une première version est enregistrée au Studio Courtyard. Les enregistrements fuitent sur le bootleg Radiotick.

On peut entendre cette version primaire sur la compilation, finalement sortie de manière officielle, sur  Sharks Patrol These Waters Volume 13. Elle est acoustique avec un orgue, des violons, et des paroles un peu différentes, plus courte mais plus grandiose, avec la fin de Karma Police en prime.

Dans le second couplet, on peut entendre ces paroles supplémentaires, qui dénotent une douce fascination pour le sucre :

« I’m a sweet man / Made of chocolate / Your licorice eyes will enrapt me… »

 

3 septembre 1993

Le groupe en entier joue la chanson sur scène pour la première fois. Les paroles vont régulièrement différer.

La version du 25 septembre 1993 à Barcelone (vers 18h45… son très crade):

 

mars 1994

Le groupe retourne en studio, aux studios RAK de Londres. Il travaille en premier sur 4 chansons :  (Nice Dream), Sulk, The bends et Killer Cars. La session est éprouvante.

A cette époque, Thom envoie une lettre à un fan, Robert Jonas, où il explique qu’il travaille sur  (Nice Dream).

Vous pourrez voir un scan de la lettre là : http://citizeninsane.eu/nicedream.html

 

aôut 1994

A la fin de la session , Thom Yorke fait le tri entre les chansons. Sur sa K7 demo, il met en Face-A ce qu’il pense garder pour un album.

bendstape

Il précise également que le travail n’est pas terminé pour (nice dream)

 

novembre 1994

Le groupe retourne au studio Abbey Road pour terminer le travail sur la chanson.

 

13 mars 1995

On retrouve la chanson sur l’album The Bends.

La chanson fait toujours partie des chansons potentiellement intégrables à des setlists de concert. La preuve le 23 août 2009 à Prague avec un arrangement asse proche de celui de 1996 :

Previous post

Drill (single)

Next post

Ripcord

No Comment

Leave a reply