news

Luke Temple parle de ses fans

Luke Temple, songwriter et leader de Here we go Magic, dont l’album « A different Ship » produit par Nigel Godrich, vient de sortir, conforte la version qui court : c’est bien à Glastonbury que le groupe, dont le moral était assez bas, après une nuit de beuverie et d’errance, a rencontré les deux zigotos : jouant en matinée devant une foule clairsemée et inattentive, les musiciens se sont concentrés sur les deux seuls qui semblaient venus pour eux, sans savoir qu’il s’agissait de Thom Yorke et Nigel Godrich. Celui-ci leur racontera plus tard que Thom l’insomniaque l’avait tiré du lit (ou de ce qui en tient lieu dans les tentes), éveillé par un son qui promettait !

Dans les discussions post-gig, Luke et ses acolytes ne comprirent pas tout de suite que Nigel parlait sérieusement : et c’est ainsi qu’ils rentrèrent au pays (ils sont franchement de Brooklyn) en ayant 3 mois devant eux pour écrire leur prochain album, alors qu’ils n’avaient pas l’idée avant qu’il y aurait un prochain album ! Abandonnant tout autre activité (et du coup complètement fauchés), ils s’y adonnèrent tant et tant qu’ils étaient prêts pour l’entrée en studio. Et ils suivirent aveuglément les conseils de Nigel : « il fait exactement ce qu’il est là pour faire…quand il se met à dire »c’est pas tout à fait…« , on répond »c’est sûr, attends on recommence”. Belle histoire de réussite, Luke Temple ayant déjà beaucoup d’expérience en solo ou en groupe.

Previous post

Hommage en mode hip-hop

Next post

[BD] Radiowébe #6

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.