presse

Les Vieilles Charrues rêvent de Radiohead en 2013

Par Pauline Le Gall

Au lendemain du festival de Carhaix, petite ville du
Finistère de 8000 habitants et cadre de la plus populaire des
manifestations estivales, l’heure est au bilan. Avec plus de 188 000
entrées payantes et des têtes d’affiche en grande forme, les
organisateurs sont ravis. Et déjà tournés vers l’année prochaine.

À l’heure du bilan, toute l’équipe des Vieilles Charrues
est heureuse. Pendant la conférence de presse de fin de festival,
chacun se rappelait du soleil qui a brillé pendant trois jours, du
travail acharné des bénévoles sur le site et surtout des 188 000 entrées
payantes au compteur… Personne ne cache sa joie. Pour certains, « il
manquait de groupes couillus ». Ceux-là ont dû rater Gossip, the
Rapture et Kasabian. Mais pour Jean-Philippe Quignon, le président du
festival, c’est un carton plein. « C’est un bilan très positif, en
termes de fréquentation. » Non seulement sur le site qui affichait
complet samedi, mais aussi sur le camping, qui a comptabilisé entre 20
000 et 35 000 entrées chaque nuit. Seule petite déception ? Le jeudi,
qui a peiné à se remplir. « On a pas réitéré le miracle de l’année
dernière : le jeudi tombait alors un 14 juillet ! »

« On ne s’interdit rien »

© Pauline Le GallGossip, © Pauline Le GallJean-Philippe
Quignon est conscient que les Charrues ont connu des années plus
exceptionnelles. « Ce n’est pas notre record. L’année dernière on avait
fait mieux parce que c’était le 20e anniversaire, c’était une année
spéciale ! » Mais la satisfaction artistique est complète. « On est très
contents de nos têtes d’affiches, des Cure qui ont donné un show
incroyable, de Sting, et de tous les beaux moments sur les autres
scènes. Ma petite déception va peut-être à LMFAO qui est artistiquement
discutable… Mais mon vrai coup de cœur a été Rodrigo et Gabriela, hier,
le duo de guitaristes qui s’est adjoint les services d’un ensemble
cubain. Ils ont fait un carton avec le public et ils ont amené le soleil
sur le festival. Un autre coup de cœur pour M83 qui se produisait sur
la scène Xavier Grall et qui est un groupe sur lequel il va falloir
compter pour les années à venir. » Et pour la suite ? « On ne s’interdit
rien artistiquement. Aux Vieilles Charrues, on peut passer à un concert
de musique classique à un concert de jazz à un concert très rock. C’est
la formule magique ! » Dylan ? « Il a marqué le festival, rien que par
sa présence. » Pour l’année prochaine, le président rêve des Black Keys
et de Radiohead. Rendez-vous est pris, du 18 au 21 juillet 2013.

Crédit photo : Hervé Le Gall

Previous post

Les Autres

Next post

"Radiohead ne nous parle plus"

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.