news

La razzia sur les vinyles

Encore une fois Radiohead aurait donc anticipé finement le changement d’orientation du marché du disque?

Une intéressante étude parue dans {the Guardian } suggère que la conversion au téléchargement général ne serait plus une évidence: en fait les téléchargements sont en baisse au profit de l’écoute de la musique en streaming. En 2010 en Grande-Bretagne, plus de 82% des ventes de musique étaient…des CD tout bonnement car les vrais amateurs de musique continuent à acheter ce support pendant que la plupart des gens…n’ont tout simplement pas besoin de posséder la musique qu’ils écoutent (40% des Anglais seulement sont acheteurs). Bien sûr, le streaming pour l’instant rapporte peu mais c’est bien pour cela que les sites passent à l’attaque pour obliger chacun à prendre un abonnement premium: une manne est à leur portée!

Plus étonnant encore, une étude de l’Entertainment Retailers Association (ERA)souligne l’augmentation de 55% des ventes de vinyles pendant la 1ère moitié de 2011 et là, c’est un nouveau coup de maître du management de Radiohead:
avec 20 000 exemplaires de TKOL, non seulement c’est eux qui en vendent le plus, mais à eux tout seuls, ils sont responsables de 12% des ventes de vinyles en Grande-Bretagne. Si cela ne paraît pas beaucoup en nombre, c’est beaucoup d’argent en revanche,puisque le prix de vente moyen d’un vinyle est de 16,3 £ contre 7,82£ pour un CD et 6,8£ pour un album numérique.

Ce serait donc la tendance gagnante de l’avenir: pour le chef de Warner Music Group, c’est le vinyle qui va supplanter le CD parce que ” c’est ce qui est le plus près de la manière dont les artistes ont envie d’être entendus.”

Source:
http://columbusmusicreview.blogspot.com/2011/07/behind-music-should-music-industry-put.html

Previous post

La belle affaire!

Next post

Running Blind (single)

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.