news

La razzia sur les vinyles

Encore une fois Radiohead aurait donc anticipé finement le changement d’orientation du marché du disque?

Une intéressante étude parue dans {the Guardian } suggère que la conversion au téléchargement général ne serait plus une évidence: en fait les téléchargements sont en baisse au profit de l’écoute de la musique en streaming. En 2010 en Grande-Bretagne, plus de 82% des ventes de musique étaient…des CD tout bonnement car les vrais amateurs de musique continuent à acheter ce support pendant que la plupart des gens…n’ont tout simplement pas besoin de posséder la musique qu’ils écoutent (40% des Anglais seulement sont acheteurs). Bien sûr, le streaming pour l’instant rapporte peu mais c’est bien pour cela que les sites passent à l’attaque pour obliger chacun à prendre un abonnement premium: une manne est à leur portée!

Plus étonnant encore, une étude de l’Entertainment Retailers Association (ERA)souligne l’augmentation de 55% des ventes de vinyles pendant la 1ère moitié de 2011 et là, c’est un nouveau coup de maître du management de Radiohead:
avec 20 000 exemplaires de TKOL, non seulement c’est eux qui en vendent le plus, mais à eux tout seuls, ils sont responsables de 12% des ventes de vinyles en Grande-Bretagne. Si cela ne paraît pas beaucoup en nombre, c’est beaucoup d’argent en revanche,puisque le prix de vente moyen d’un vinyle est de 16,3 £ contre 7,82£ pour un CD et 6,8£ pour un album numérique.

Ce serait donc la tendance gagnante de l’avenir: pour le chef de Warner Music Group, c’est le vinyle qui va supplanter le CD parce que ” c’est ce qui est le plus près de la manière dont les artistes ont envie d’être entendus.”

Source:
http://columbusmusicreview.blogspot.com/2011/07/behind-music-should-music-industry-put.html

Previous post

La belle affaire!

Next post

Running Blind (single)

No Comment

  1. Avatar
    25 juillet 2011 at 2 h 10 min —

    Les sites de streaming rapporte peu? oui surtout aux artistes ! les accords signés avc les labels et maisons d’édition sont abérant et ceux qui y perdent sont les artistes eux mêmes :/
    moralité rien ne vaux un concert et donc vivement qu’ils fassent une tournée !

    PS: tant mieux pr le retour du vinyle, plus grand et bel objet que le CD 😀

  2. Avatar
    25 juillet 2011 at 2 h 24 min —

    Je trouve l’orientation que prend le support musical vraiment drôle en fin de compte.

    Vinyle.
    Cassette.
    CD
    SACD.

    Gagnant : Vinyle

    L’industrie à sans cesse essayé de trouver le format le plus pratique et le moins couteux pour finalement revenir à celui dont le moins de personne sont équipées pour une écoute optimale (une bonne platine et les enceinte ça coute chère).

    Mais mon dieu que c’est bon 😀

  3. Avatar
    25 juillet 2011 at 11 h 38 min —

    Mouais, “coup de maître du management” t’y vas peut-être un peu fort là !
    Je ne suis pas certain que quiconque ait anticipé un besoin absolu des consommateurs de musique de revenir au vinyle.
    Je reste convaincu que le coup de maître de Radiohead a surtout été l’aspect vente semi-forcée du vinyle ! Lors de l’annonce de la sortie de TKOL, il y a eu cette frénésie consommatrice qui poussait le vrai fan à acheter l’édition complète avec vinyles et journal bio-dégradable… du coup pas étonnant qu’ils vendent 12 % des vinyles en Grande-Bretagne.
    Je ne vois pas sinon ce qui pourrait expliquer que le fan de Radiohead soit plus enclin à acheter du vinyle qu’un fan de muse and co…

    Je ne sais pas ce que représente les 55% d’augmentation de vente de vinyle en chiffre (par rapport à quoi d’ailleurs ?) mais sans doute que la sortie de TKOL y est pour qqchose, c’est un peu le serpent qui se mord la queue là !

  4. Avatar
    25 juillet 2011 at 11 h 47 min —

    En 1900, plus du tiers des voitures étaient électriques et l’apogée de la production fut atteint en 1912. C’est l’invention de la Ford T à essence qui fit disparaître les voitures électriques devenant trop chères par rapport aux voitures à essence au combustible bon marché.

    La Phaeton Wood- la Cadillac Sixty Special-la Prius-La Fluence ZE

  5. Avatar
    25 juillet 2011 at 12 h 12 min —

    C’est sûr que 168 296 vyniles vendus en GB en 6 mois, ce sont de tout petits chiffres (même si il y a de moins en moins d’albums qui se vendent à millions d’exemplaires), c’est juste une étude qui contraste, dans l’analyse des tendances, avec les propos habituels des maisons de disques.
    En revanche, pourquoi “vente forcée”? Tous les musiciens doivent trouver à l’heure actuelle une stratégie fondée sur l’étude du public cible. Entre téléchargements licites ou illicites et streaming, il est bien difficile de vendre quelque chose à un prix juste, c’est-à -dire rémunérateur. Or, ce n’est pas un hasard si RH met en valeur la version vinyle: une partie de leur public est plutôt trentenaire (ou +), audiophile, et ayant des moyens financiers suffisants. C’est tout à fait le public dont le désir d’entendre leur groupe favori avec une qualité audio supérieure peut être satisfait par le vinyle (il y a même des fans qui n’ont pas platine qui ont acheté la version vinyle parce qu’ils voulaient collectionner l’objet). Je ne suis pas certaine que les fans de Justin Bieber soient audiophiles et en revanche il s’agit en général de très jeunes gens qui ne savent même pas ce qu’est une platine et n’ont de toute façon par d’argent pour acheter des disques (à leur âge j’avais 5 fr. par semaine que j’économisais pour m’acheter des disques d’Elton John). Pour tout groupe intelligent et qui se profile dans la durée et pas sur un super-coup sans lendemain, l’objectif n’est pas le nombre d’exemplaires vendus, mais la rentabilité qui leur permet de (bien) vivre et de continuer à produire. Donc, je maintiens que tout cela est bien étudié et non le fruit du hasard. Personnellement j’ai bien apprécié la version vinyle de TKOL mais je ne l’ai pas beaucoup fait tourner (je suis obligée de mettre un emporte-pièce dessous parce que ma chaîne ne reconnaît pas les disques transparents!) et je l’ai bien soigneusement rangée en continuant à écouter ma version numérique sur un bon lecteur!

  6. Avatar
    25 juillet 2011 at 12 h 43 min —

    Je ne suis pas certain que quiconque ait anticipé un besoin absolu des consommateurs de musique de revenir au vinyle.

    Pourtant cette thèse — à laquelle j’adhère — est courante, on a eu un débat sur ce sujet sur air-radiohead. En gros je pense que :

    – les fans vont consommer des vinyles couplés aux versions numériques. Pour deux raisons :
    1. la qualité pour les audiophiles,
    2. la beauté d’une pochette vinyle qui surpasse largement un boitier de CD, pour les fans collectionneurs qui n’ont pas forcément de platine, comme moi.

    – les autres se contenteront du streaming ou du téléchargement (i)llégal car c’est plus simple, moins cher et ça prend moins de place. Maintenant tous les nouveaux autoradios, balladeurs, chaînes hi-fi fonctionnent avec du MP3.

    Dans un monde musical comme celui qui se prépare la seule façon pour les artistes de survivre est de se débarrasser des maisons de disque, de ne pas essayer de contrer le téléchargement illégal et de capitaliser sur une base de fans en vendant des versions “deluxe” (vinyles, coffret, books + code pour téléchargement) pour ceux-là. Ce que font Radiohead ou Nine Inch Nails.

    Le CD quant à lui va disparaître sur le long terme car on en a plus besoin. (Je parle de décennies là, pas demain)

  7. Avatar
    25 juillet 2011 at 13 h 12 min —

    Je suis tout à fait d’accord avec toi: pour les musiciens cela demande un activisme plus intense pour chercher les occasions de travailler (des concerts, des prestations dans les écoles, pour les associations, voire les concerts privés) et aussi plus d’intelligence. En gros, plus personne ne sera dans la position d'”attendre le succès”, de manière passive. On ne peut même plus attendre grand chose des rétributions liées aux passages à la radio depuis que la SACEM ne distribue plus rien pour les radios locales. Et là il y a un combat à mener: réussir à tirer des intermédiaires (une fois qu’on s’est débarrassé des grandes maisons de disque, l’ennemi cela peut être aussi ces sociétés de redistribution à la française qui redistribuent si mal les musiciens débutants) une juste répartition des revenus. Quels sont les termes des accords entre Spotify et Apple par exemple? Comment les indépendants sont-ils insérés dans les négociations avec Google pour obtenir des droits de diffusion sur YouTube? Tout cela est assez obscur.

    Mais avouez que personne n’aurait parié sur le vinyle il y a peu…sauf les geeks de l’electro que fréquente RH!

    L’âge de l’accès fait réapparaître la notion de collection, de beauté des objets. C’est pareil en amour: celui (celle) qu’on désire le plus, c’est celui (celle) qui n’est pas libre ce soir!

  8. Avatar
    25 juillet 2011 at 13 h 32 min —

    Le vinyle connait un regain d’intérêt depuis bien plus longtemps que ça , les ventes ont augmenté voilà quelques années déjà .

  9. Avatar
    25 juillet 2011 at 13 h 58 min —

    Disons aussi que les clubs et les groupes de rap ( bizarrement deux mondes opposés en apparence) ont aussi favorisé ou plutôt permis la résurrection de ce support…et il semblerait que notre groupe favori côtoie depuis longtemps ces gens là , c’est peut être aussi pourquoi ils éditent plus de vinyles que dans les années EMI…

  10. Avatar
    25 juillet 2011 at 16 h 21 min —

    Oui sans doute que les vrais puristes audiophiles préfèrent écouter leur musique sur vinyle. mais ceux-la sont-ils suffisamment nombreux pour assurer l’avenir de la consommation matérielle de musique ? là je ne sais pas mais je pencherai plutôt sur le “non”.
    Je suis un franc amateur de musique et il n’est pas question pour moi de revenir au vinyle (je n’en vois pas l’intérêt, la différence entre cd et vinyle ne le justifie pas à mes yeux, puis je ne me vois pas racheter tous mes albums accumulés depuis ces 15 dernières années), parmi mes potes amateurs de musique, c’est idem (bon Ok mes potes et moi ne représentons surement pas l’ensemble de la population sinon Justin Bieber ne vendrait pas d’albums). Je consomme du cd couplés à la version numérique ! et je collectionne le cd comme tu sembles collectionner les vinyles, je m’attache aussi à mes cd. En termes de pochettes, c’est vrai que le pastique transparent ça peut devenir moche et ça se casse trop facilement.. il faut noter que depuis quelques années, de nombreux groupes sortent des cd avec pochettes cartons, comme des mini-pochettes vinyles et qui présentent les mêmes qualités esthétiques. pourquoi ce modèle là n’aurait pas d’avenir ? une pochette cd ça peut aussi être bien conçue…
    Je ne suis pas non plus convaincu par l’artiste qui devra obligatoirement capitaliser sur sa base de fan pour vendre du coffret deluxe et s’en sortir financièrement. Certains peuvent se le permettre d’autres clairement non ! Je pense que les artistes devront miser absolument sur les concerts pour engranger du revenu.. ça risque de faire du tri parmi tous ces pseudos artistes télé sans talent…

  11. Avatar
    25 juillet 2011 at 16 h 37 min —

    Je suis certain que Thom Yorke avait envie de vendre sa musique comme lui avait envie de l’entendre, c’est à dire sur un vinyle ! C’est plutôt rassurant de voir qu’il s’implique totalement dans le produit qu’il nous vend, de A à Z, du genre garantie “100% qualité” ou comme un vrai produit de luxe sur lequel ils ne peuvent pas se permettre la moindre erreur qualitative. Il croit à la qualité du vinyle et c’est tout a son honneur mais je reste sceptique sur le fait qu’il ait pensé que les fans le préférerait en vinyle plutôt qu’en cd.
    Après que cela soit un signe pour anticiper un changement de la consommation matérielle de musique, passant du cd vers le vinyle, ça me paraît trop gros ! Et si ça avait été le cas alors pourquoi ne pas oublier volontairement de sortir TKOL en cd ?

    Pour la vente forcée, c’est l’impression que j’ai eu en achetant TKOL, si tu voulais le journal, t’étais obligé d’acheter les vinyles, pas moyen d’acheter seulement le cd et le journal… bon je ne râle plus contre ça (ça m’est passé) mais cela explique que j’ai acheté deux vinyles uniquement pour avoir le journal, que mes vinyles sont bien rangés et qu’ils ne risquent pas de s’user.. et je crois que ce comportement type de fan de Radiohead, je ne dois pas être le seul à l’avoir eu !

  12. Avatar
    25 juillet 2011 at 16 h 50 min —

    Je consomme du cd couplés à la version numérique ! et je collectionne le cd comme tu sembles collectionner les vinyles, je m’attache aussi à mes cd.

    Je m’attendais à cette réponse, c’est pourquoi j’ai précisé que ça se ferait sur des décennies. Bien sur le CD ne sera pas abandonné demain. Il suffit de regarder les jeunes — non, encore plus jeunes que moi — ils ne consomment que par streaming (deezer, youtube) ou téléchargement, ça ne changera pas quand ils vieilliront.

    et je collectionne le cd comme tu sembles collectionner les vinyles, je m’attache aussi à mes cd.

    J’ai de nombreux CD que je “collectionnais” avant, mais c’est depuis peu que je me suis mis aux vinyles — sans avoir de platine. Pourquoi ? Eh bien je me suis rendu compte que je ne sortais pas les CD de leur pochette plastique (avant d’acheter un CD je le télécharge illégalement, donc je l’ai déjà) et que je les achetais simplement pour soutenir les artistes et avoir la pochette et artworks. A partir de là ça me parait assez logique d’avoir migré vers le vinyle qui est un support plus beau et plus grand, et paradoxalement plus pratique à ranger je trouve. Ça décore très bien les murs aussi. 😀

    L’utilisation du CD pour l’écoute est vouée à disparaître pour laisser la place aux fichiers numériques et le vinyle est un plus bel objet à collectionner (c’est peut-être subjectif, y’a une part de nostalgie pour tout support).

    il faut noter que depuis quelques années, de nombreux groupes sortent des cd avec pochettes cartons, comme des mini-pochettes vinyles et qui présentent les mêmes qualités esthétiques.

    Je suis d’accord et j’achète plus que des pochettes comme ça, si je prends des CD. Après c’est plus petit qu’un vinyle.

    Je ne suis pas non plus convaincu par l’artiste qui devra obligatoirement capitaliser sur sa base de fan pour vendre du coffret deluxe et s’en sortir financièrement. Certains peuvent se le permettre d’autres clairement non !

    Non justement, les artistes ne peuvent plus se permettre de se contenter de ventes de CD simples. Parce que ça ne se vend plus justement. Les seuls qui les achètent sont les fans. C’est pas pour rien que les maisons de disque se plaignent depuis des années de la chute des ventes de CD. Pour vendre il faut donner envie, et surtout offrir quelque chose qui n’est pas dématérialisable comme la musique.

    Je pense que les artistes devront miser absolument sur les concerts pour engranger du revenu.. ça risque de faire du tri parmi tous ces pseudos artistes télé sans talent…
    Je suis d’accord avec toi, ça fait partie des clefs.

    Je trouve qu’on vit dans une période très intéressante pour l’audiovisuel, j’ai hâte de voir comment ça va tourner. 🙂

  13. Avatar
    25 juillet 2011 at 16 h 53 min —

    Je pense que c’est simplement adapté à la cible. Les remixes de Radiohead sont surtout pour les amateurs d’electro — gros consommateurs de vinyles –, pas forcément pour les fans de Radiohead lambdas.

  14. Avatar
    25 juillet 2011 at 18 h 43 min —

    je ne suis pas jeune loin s’en faut mais pour rien au monde je ne reviendrai aux vinyles. quant aux cd, cela fait longtemps que je n’en achète plus.
    je ne supporte plus d’avoir un support matériel pour la musique et je me demande bien pourquoi j’ai acheté la version complète de TKOL, qui m’encombre plus qu’autre chose.
    je crois même que je vais finir par succomber aux livres numériques tellement je ne supporte plus mes bibliothèques…
    ça m’étonnerait franchement que les gens se précipitent pour acheter des platines !

  15. Avatar
    25 juillet 2011 at 19 h 10 min —

    Les gens ne vont pas se précipiter sur les platines, ils vont faire comme toi, passer au tout numérique.

    Les vinyles sont pour les audiophiles qui ont déjà une platine et les fans collectionneurs — dont tu ne fais pas partie sinon tu ne trouverais pas que TKOL t’encombre :-)) — qui ont probablement déjà les versions numériques des fichiers.

  16. Avatar
    25 juillet 2011 at 20 h 46 min —

    Parenthèse dans cette discussion. Les nouveaux remix sont annoncés, tout ça sur Pitchfork:
    -Give Up The Ghost par Thriller RMX
    -Codex par Illum Sphere RMX
    -Little By Little par Shed RMX

  17. Avatar
    25 juillet 2011 at 21 h 10 min —

    Pour revenir à la discussion, le retour du vinyle n’est pas d’aujourd’hui. Depuis le début des années 00′, on parle du ce retour à la platine. Je pense que cela reste lié à une poignée de gens qui découvre ou redécouvre les joies du vinyles. Des jeunes et des moins jeunes qui font perdurer ce format pour divers raisons(objet, son, effet de mode…)
    Cela reste minime en terme de vente d’albums et je ne pense pas qu’à notre époque les gens qui consomment de la musique vont revenir aux vinyles. Les gens consomment la musique par single(titre) et achètent l’album de l’artiste le plus médiatisé de l’année ou l’album le plus exposé dans les médias à grande échelle. Chaque mois(semaine), un nouvel artiste tout droit sorti d’une maison de disques sort un single à la mode et puis le mois suivant c’est un nouveau qui arrive et ainsi de suite. A notre époque les gens ne consomment plus la musique comme dans le années 60′, 70′,… et maintenant on préféré mettre de l’argent dans autre chose(portable,télé,…). Ce n’est qu”un divertissement comme un autre. Le seul point positif, c’est ce vrai retour de la scène. Et là ça touche tout le monde, les gens vont de plus en plus souvent voire des concerts.

  18. Avatar
    26 juillet 2011 at 19 h 53 min —

    Ca fait du bien à entendre ! Ceux qui attendent des concerts seront rassurés et moi je retiens surtout : “It just felt like a new lease of life in what we are doing, and we would like to see where that takes us.”

  19. Avatar
    28 juillet 2011 at 15 h 56 min —

    @ysha: oui, sur Bleep on entend un extrait de Feral au bon rythme…c’est un 45t les gars, faut appuyer sur le bouton! Ils ont l’air très grand ces remixes, pourvu que je puisse les écouter avant de partir en vacances (je me retire au sein de la Nature avant la Connexion)

  20. Avatar
    29 juillet 2011 at 22 h 43 min —

    ils sont sur le site, le DAS en streaming…

  21. Avatar
    7 novembre 2012 at 11 h 00 min —

    Même si il connait un essor le téléchargement et le streaming caracoleront toujours en tête car ces formats sont plus pratiques, financièrement parlant le vinyle est un bonus pour les artistes et surtout les maisons de disques.

    Le vrai intérêt et qu’il permet aux artistes de proposer leur musique dans le meilleur formats possible que cela soit au niveau du son ou de la pochette, c’est donc un support parfait pour les fans et les audiophiles.
    A terme il sera le dernier format physique, les trentenaires ont lâché le cd pour le vinyle et les plus jeunes bercé au mp3 se tourne vers le vinyle quand ils veulent un support.

    Le vinyle ne va pas révolutionner l’industrie musicale mais il offre de nombreux avantages et moi je crois en lui, j’en ai même fait mon métier: [->http://www.rocknrollbazar.com/fr/]

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.