news

Jonny, tout seul comme un grand

Apothéose de Jonny Greenwood qui a enfin osé jouer tout seul devant une grande salle pleine de gens férus de musique contemporaine. Apparemment ça n’a pas été sans douleur : visez la couleur de son annulaire ! Et pour Penderecki il a dû s’affubler d’un costume trois pièces dans lequel il flottait un peu ! C’qui faut pas faire pour atteindre la gloire !


Un aperçu de son interprétation d’Electric Counterpoint via radioheadperu :


http://www.radioheadperu.org/thedai…


Voyez dans la rubrique concert les impressions de quidam qui s’est rendu à Cracovie pour la circonstance (on vous le dit, rh.fr est partout !)

Previous post

Electric counterpoint

Next post

Continuer à faire bouillir la marmite

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.