news

Du Radiohead au kilomètre?

Deux chercheuses de l’Université de la Californie du Sud (USC) ont mis au point un programme qui analyse le "style" d’un groupe en se basant sur 3 ou 4 morceaux et génère ensuite des accompagnements en imitant (vous sifflez un truc, et hop! vous vous retrouvez avec Jonny & Cie qui vous font l’orchestre!).

Elaine Chew et Ching-Hua Chuan ont travaillé sur Radiohead, Green Day et Keane (!…). Elles ont utilisé la théorie des progressions harmoniques de Hugo Riemann pour leur programme, le ASSA (Automatic Style Specific Accompaniment).

Pour Radiohead, les morceaux qui ont servi à "définir le style" sont High and Dry, Fake Plastic Trees, Airbag et Creep.

Vous pouvez entendre les émulations de Creep et de High and Dry ici. Je vous laisse en juger!… Ca aurait été intéressant de voir la version "ordi" d’un morceau qui ne fait pas partie du groupe de départ, mais sur le principe, une "recette pour faire du Radiohead" paraît hautement absurde – la théorie musicale est une chose, mais l’émotion, l’intensité, la "patte" de génie, les entorses bien senties eux règles, on en fait quoi, on laisse de côté?

Yahoo ne s’est pas embarassé de nuances, et a carrément titré "Nouveau logiciel qui transforme les chanteurs de salle de bain en Radiohead"!… Pour TechRadar, c’est même la solution, si vous n’en pouvez plus d’attendre le prochain album!…. Mais oui mais oui…

Le choix de Radiohead pour cette expérience est étonnant, pour ne pas dire "casse-gueule" – le programme pourra générer des choses qui ressemblent vaguement à un des 4 morceaux… mais à partir de ces mêmes 4, vous imageneriez Gloaming? ou HTDC? ou "même" A Wolf at the Door?… Heureusement que chez Radiohead, le "style" n’est pas une valeur-étalon fixe….


Complément (17 septembre):

Dans les articles publiés (voir plus bas), les deux chercheuses précisent que le but de l’ASSA est d’assister les compositeurs amateurs – le programme "habille" une mélodie imaginée, ce qui est la partie la plus difficile du processus. Elles ont aussi développé des "méthodes quantitatives pour évaluer et visualiser les résultats de l’accompagnement généré par ordinateur".


Source, explications (très) techniques et liens vers les articles: University of Southern California.

Previous post

Flying Lotus remixe Reckoner

Next post

iGoogle créé le thème Radiohead pour les homepages

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.