concerts

8 octobre 2012, O2 Arena, Londres

Previous post

Beaucoup d'amour...

Next post

9 octobre 2012, O2 Arena, Londres

No Comment

  1. Avatar
    30 septembre 2012 at 14 h 06 min —

    bonjour à tous, toujours pas reçu mes places, suis je seul dans ce cas ?

  2. Avatar
    9 octobre 2012 at 0 h 01 min —

    Au vu de la setlist et à la voix (mais le streaming était assez brouillé), c’était pas la grande forme non? a trop fêté son anniversaire le p’tit père…savait plus très bien où il était: il a remercié en français! Déjà qu’ils ne font que 3 concerts en Angleterre mais en plus il se croit déjà à Paris 🙂 Pourvu qu’ils nous réservent une setlist plus originale: qu’ils ne lisent surtout pas la junk presse mais qu’ils n’oublient pas que nous sommes de vrais connaisseurs, capables de se pâmer aux premières notes d’Amazing sound of orgy, de chanter par coeur Lift et de connaître les accords du pont de I might be wrong!

  3. Avatar
    9 octobre 2012 at 0 h 05 min —

    Ma déprime post-Nîmes doit cesser!!! :’-)) Plus je lis de revues de concerts ici et là, plus je déprime…

    Belle setlist. Finir par EIIRP, c’est cruel!

  4. Avatar
    9 octobre 2012 at 0 h 11 min —

    Il a pris froid tomate et puis on a l’age de nos arteres..,
    Blague à part, la setlist fait rever

  5. Avatar
    9 octobre 2012 at 1 h 56 min —

    J’en reviens, pour ma part j’ai bien aimé la setlist, même sans grande surprise (on verra demain soir si il y en a plus), j’ai enfin eu droit à The Daily Mail qu’ils n’avaient pas joué lors des concerts de Mexico. 🙂
    J’ai trouvé que Thom était plutôt en forme au contraire (sauf sur Climbing Up The Walls mais c’est peut-être moi qui me trompe), avec pas mal de petits commentaires dont un en français en effet.
    Je ne suis pas fan des grandes salles mais il faut avouer que la 02 Arena est quand même pas mal du tout.

  6. Avatar
    9 octobre 2012 at 10 h 58 min —

    L’excitation pré concert me fait poster…Très bonne set list c’est vrai (Like Spinning Plates, Kid A, Climbing Up the Walls, 15 Step, Identikit, Staircase pour les 5 morceaux « variables » du moment, après c’est Karma Police ou plus souvent Paranoid Android…).
    Quand même un peu déçu du manque de changements dans les set lists ces temps ci. Pas simple de chopper du morceau jamais vu auparavant…
    J’en suis à 12 live de Radiohead (et tombé 12 fois sur Lucky !), bien étalés entre 1998 et le 1er Nîmes cette année, et pour tomber sur du jamais vu en live, chaud !
    Juste the are my Twisted Words et The Daily Mail à espérer pour moi en « nouveautés ».
    Même les « double dates » offrent peu de changements (voir Berlin). Le second Londres et les deux Bercy me diront si je me trompe mais bon..
    Le début d’année me faisait espérer The Amazing Sound of Orgy, bah, grrrr…
    Skirting on the surface aussi.
    Dommage également qu’ils jouent autant des titres comme Pyramid Song, Nude, Reckoner, Weird Fishes et ne varient pas un peu plus dans les « anciens »…
    Et Codex ? Déjà oubliée ? Une bonne ballade radioheadienne pourtant…

  7. Avatar
    9 octobre 2012 at 16 h 54 min —

    Vous devenez super exigeants ! 51 chansons différentes jouées sur une même tournée pour l’instant. Des changements de chansons d’ouverture et de fermeture, c’est super important !
    Et puis au niveau des variations entre deux dates même si ça se vérifie pas à chaque fois, entre Nîmes 1 et Nîmes 2 onze chansons de changées, et pour les autres dates doubles, il y au minimum quatre ou cinq changements quand même je crois… Donc bon faut relativiser nos attentes ! :-))

    Mais c’est vrai que à partir du moment où ils sont capable de jouer 1 chanson au moins une fois ils peuvent le faire plus. Talk Show Host ou Go To Sleep jouées que deux fois ça aurait pu être plus ou même HTDC ou Codex jouées assez peu. Mais ils testent au fur et à mesure et gardent ce qui passe le mieux…

    Après pour ce qui est des chansons de fin, EIIRP ça ne me dirait vraiment rien. Je n’ai eu le droit qu’à Street spirit en fin ça me convient très bien, mais ceux qui en ont eu plusieurs vous en pensez quoi? ça me donne l’impression que ça fini sur quelque chose de vague, c’est bizarre… A la limite plutôt finir avec l’enchaînement EIIRP + Idioteque. Pareil Reckoner en fin pour moi ça serait horrible, j’aime pas trop cette chanson mais en plus quelle mollesse émotionnelle et musicale…
    A mon avis HTDC c’est parfait pour finir, pour un troisième rappel unique, mais j’ai pas vécu donc c’est dur à dire.

    Ceux qui ont fait plusieurs concerts avec des fins différentes, vous en pensez quoi?

  8. Avatar
    9 octobre 2012 at 17 h 34 min —

    Pas vraiment d’accord Jordan…Ok, 51 morceaux différents joués sur 2012. Mais sur combien de shows ??? Sachant qu’ils jouent 24 titres par live sauf exceptions…
    Et vu leur répertoire surtout !
    Le hic c’est qu’ils jouent les morceaux par périodes ces temps-ci, genre The Amazing Sound of Orgy, c’était en début d’année, depuis plus rien..(exemple car c’est ma priorité numéro un en live de Radiohead désormais).
    Et surtout, dans les anciens, ils jouent toujours plus ou moins les mêmes à chaque date : Nude, Reckoner, etc…
    Ces dernières dates ils nous ressortent Planet Telex. Ok. ils l’ont joué ptet 6 fois sur les 10 dernières dates !
    Tu regardes la double date à Berlin, quasiment la même set list, à 6 morceaux près (tout juste un quart du show qui change…). Et là, encore, sans grosses surprises par rapport aux 5/6 shows précédents (une ou deux grand max). Content de pas avoir misé sur Berlin ! (sachant que forcément on peut pas faire bcp de dates sur une tournée).
    J’ai mon billet pour jeudi, je voulais me caler une double date cette année pour voir un peu plus de titres, honnêtement j’hésite à me faire vendredi…si c’est pour 6 titres différents, mieux vaut limite attendre une semaine de plus et prendre la dernière date européenne en espérant qu’ils introduisent une « perle » comme These are my Twisted Words ces temps ci car ils l’auront répété entre temps….Je verrais ce soir ce que donne Londres 2.

    En logique, tu te faisais 3 ou 4 dates consécutives, une double date comprise, histoire de voir un max de morceaux différents, et tu tapais dans les les 35/40 morceaux différents. A une époque où ils avaient un ou deux albums de moins…

    Pour les morceaux de fin, EIIRP est (de très très loin) celui sur lequel ils ont fini le plus souvent depuis la sortie de Kid A. La sortie progressive des membres pendant le titre jouant un rôle sympa. Perso, finir sur Idioteque est forcément pas dégueu mais au choix je la mettrais un poil avant et je finirais sur un bon morceau planant à la Like Spinning Plates, peut-être le morceau le plus sous-joué du groupe !

  9. Avatar
    9 octobre 2012 at 18 h 19 min —

    Non mais évidemment à l’échelle de la discographie du groupe, de ce qu’il a joué dans toute sa carrière 51 chansons c’est pas énorme. Mais ça laisse de quoi faire 2 shows entiers avec que des chansons différentes à deux jours d’intervalle (potentiellement). Je te mets au défis de trouver un autre artiste, actuellement, qui peut se venter de la même chose. (allez, il y en a peut-être un, mais plusieurs?).
    Je suis désolé mais 6 changements en deux dates c’est correct. Nous on a la passion des setlist mais sans vouloir faire le vieux con, avant internet on découvrait les morceaux le moment venu! A la limite ça serait pénible qu’entre deux tournées il y ait 70% du show qui ne bouge pas mais là c’est pas le cas quand même (bon, avoir 12 fois Lucky je comprends, ça suffit…). Ce qui est rageant c’est qu’ils ont laissé émerger exceptionnellement des titres supers dans leur sets et qui les ont pas forcément gardés dans la durée, pour des fans c’est sur que c’est rageant… Mais d’un autre coté c’est pas non plus un groupe à tubes qui se contente de jouer 6/7 chansons du derniers albums, plus juste les singles des albums précédents. Or, beaucoup de groupe font ça…

    Après dans les trucs qui me gonflent un peu c’est la psycho-rigidité de Thom sur Myxo et The Gloaming (ça ne peut venir que de lui) ou sur Reckoner, à les garder tout le temps… Mais chacun a ses préférences.

    Pour EEIRP je sais bien que c’est le plus courant, mais le mieux? Pas sur… qu’ils sortent tous un par un avant un rappel c’est marrant mais bon en fin de concert… Remarque Ed doit être content c’est lui qui se fait le plus applaudir du coup, il sort en dernier :-)).

    Bon sinon à ta place je profiterais ce soir, et tends l’oreille sur un éventuel commentaire sur un dernier concert en Angleterre avant « longtemps… « 

  10. Avatar
    9 octobre 2012 at 18 h 48 min —

    Je ne comparais qu’à Radiohead et à ce qu’ils nous ont habitué à avoir. Grosse nuance ! Pour les autres groupes, je suis d’accord mais je ne cherche pas à les voir autant live justement car peu d’intérêt !

    Vu leur répertoire, leurs passé en live, bah 6 morceaux qui changent sur deux soirs consécutifs, excuse moi mais je trouve çà très très peu. Qu’ils aient un noyau dur de 12 ou 13, OK, car tout le monde ne fait pas les deux soirs, mais ils savent bien que les double dates sont l’occasion pour les fans justement de voir du morceau à gogo et qu’ils jouent ne serait ce que 32 morceaux différents en 2 soirs ne me semble pas abbérant comme « demande ». Ca fait 24 morceaux le 1er soir, normal, 16 (!!!) rejoués le lendemain et 8 nouveaux par rapport à la veille. Vraiment un strict minimum. Avec 13 morceaux rejoués, çà fait 13 + 11 + 11 = 35 en 2 soirs.

    Désormais, ils jouent soit Paranoid soit Karma Police mais plus les deux. Je trouve çà bien. Pourquoi alors ne pas faire pareil au moins pour les double dates sur du Nude, Reckoner, Weird Fishes, There There voire même sur The Gloaming ou EIIRP ? Je serai exigeant si je demandais 6 raretés genre faces B et unrelased le même soir mais là, vu toutes les merveilles sous-jouées par le groupe ou quasi plus jouées…

    PS : je ne suis pas à Londres ce soir, j’attends de voir la set list pour voir si c’est encore quasi copie conforme de la veille par rapport à un éventuel 2nd Bercy vendredi 😉
    PS 2 : les 12 Lucky en 12 Radiohead bon c’est étalé depuis 1998, là c’est plus marrant qu’autre chose, le hasard…

    The Gloaming çà défonce live quand même (demande à Colin si il n’est pas pour non plus!), perso j’adore, comme Feral, qui sera à mon avis encore joués sur les prochaines tournées si il y a. Myxomatosis envoie aussi. Après, toujours pareil, même si il est canon, pourquoi pas varier un peu. Idem pour les 3 ballades de In Rainbows, une petite All I Need ou VIdeotape à la place de temps en temps ne ferait pas tâche !

    Bon, éternels débtas mais quand on aime !

  11. Avatar
    9 octobre 2012 at 19 h 02 min —

    Y’a une bien belle revue de ce concert à lire sur The Guardian (et c’est point par point la meilleure réponse qui soit au pitoyable non-article des Inrocks, soit dit en passant) : http://www.guardian.co.uk/music/2012/oct/09/radiohead-live-review-o2-london

    @Jordan : Si Thom tient tant à Myxo et The Gloaming, c’est parce qu’elles lui permettent de se lâcher niveau danse, et ça franchement ça fait tellement plaisir à voir que je ne sais vraiment pas comment tu peux souhaiter qu’ils ne les jouent pas…

  12. Avatar
    9 octobre 2012 at 19 h 18 min —

    bah comme fin, les gros chanceux comme moi qui ont eu le droit à « the bends » à Vaison la Romaine avec ce souvenir de Thom qui finit sur le Youuuuuuuu qui résonne à l’infini et qui donne un lartge smile à tout le monde. Ou Creep à Oxford qui était une « erreur » (le groupe devait finir sur Motion picture soundtrack – sur le coup j’aurais pa skiffé) et qui clôt le spectacle sous une pluie battante.

    Je me rappelle pas trop des autres fins: Street spirit en Allemangne, mouairf.
    EIIRP au premier Nîmes pas mal.

    j’ai oublié les autres.

    J’aimerais bien how to dissapear avec Jo qui finit seul aux ondes martenot.

    Pour le reste de ce que j’ai rapidement lu dans vos posts, totalement d’accord sur le fait que certaines chansons sont exactement identiques depuis des années et n’ont pas changé et j’ai un peu vu douze fois les mêmes.

    J’attends pas grand chose de vendredi à tout point de vue mais bon j’espère quand même passer un bon moment – surtout à ce prix là.

  13. Avatar
    9 octobre 2012 at 19 h 42 min —

    aaaaah , Vaison et Oxford, de grands souvenirs pour moi aussi ! Le groupe a son top à l’époque, des set lists bien variées !

    Oxford et ses trois rappels c’était quand même quelque chose. Peut-être pas le meilleur live que j’ai vu d’eux mais si je devais en garder un « à ne pas avoir raté », çà serait celui là…Vaison et les Eurocks 2003 très très bons comme live aussi. Karma Police, c’est loin d’être mon titre de fin idéal mais Thom qui fait chanter les Eurocks le micro tendu avec un sourire qui en disait si long sur sa soirée et qui rajoute du « Phew for a minute there I’d lost myself » a capella pour finir c’était pas mal non plus.

  14. Avatar
    9 octobre 2012 at 20 h 09 min —

    @Gregdelof : A t’écouter il y a des systèmes de rotations prévus par Radiohead pour alterner les anciennes etc; pas du tout. Karma Police et PA se sont retrouvées plusieurs fois dans le même set (Manchester, TN – Jisan – Coachella etc etc). Là s’ils l’ont ressortie c’est clairement pour faire plaisir aux fans anglais.

    Je suis d’accord avec toi pour les rotations, elles devraient toutes pouvoir bouger, mais pas forcément dans des logiques de « rotation type » à savoir soit Nude soit Arpeggi puis soit Reckoner soit Everything. Non, pour moi, et c’est très bien comme ça, le groupe choisi au jour le jour, change les titres de place etc.

    Pour tes calculs je trouve ça bizarre, c’est pas des maths, c’est de la musique. Les mecs passent leur temps dans les bus, avions, trains, ils jouent ce qu’ils ont envie sur le moment. Ils calculent pas à dire « tiens celle-ci a été jouée que 12 fois, ça fait 34 changements sur 12 dates »… Non, sérieux. Et puis pour les changements entre deux dates faut aussi être conscient que c’est aussi lié à ce qui n’a pas fonctionné la veille et ce qu’ils veulent tester (après 3 semaines de pauses, pas étonnant de voir qu’à Nîmes ils ont ressorti beaucoup de chansons). Et pour finir, en 2001, deux soir à Osaka et 5 changements (oui j’ai fouillé les archives).

    @Metelkova : Oui elles bougent, comme des dizaines d’autres chansons. Evidemment c’est sympa à voir, mais entre voir 5 fois Myxo avec Thom qui danse, et voir 2 fois Myxo avec Thom qui danse, 1 fois Orgy, 1 fois Climbing up the Walls et 1 fois The National Anthem, par exemple, toi tu choisis ce que tu veux mais moi je prends la deuxième solution.
    Pareil pour The Gloaming, pas question de la faire disparaître définitivement non plus, mais pour moi aucune raison pour qu’elle soit un indispensable de concert et pour qu’elle ne fasse pas partie des rotations. Pour moi dans les indispensables t’as There There, Idioteque, 15 Step, Everything, je sais pas, plein d’autres, mais pas ces deux-là.

    J’ai eu la chance d’avoir les deux en concert, effectivement je me souviens très bien de Thom qui dance (en mode rappeur sur Myxo !) mais en elle-même la musique… Myxo musicalement c’est bof bof !

    @Eutow, How to disappear pour finir, oui… Le top. Suffit de voir à Saitama sur Youtube, c’est parfait je trouve…

  15. Avatar
    9 octobre 2012 at 20 h 41 min —

    Paranoid Android et Karma Police, tu remarqueras que depuis une petite vingtaine de live, voire sur toute la tournée sauf rares exceptions, ils ne jouent que l’une ou l’autre. Et sur les double dates, un soir l’une, un soir l’autre. Hasard ?

    Complétement d’accord que c’est pas des maths et que c’est leur feeling du moment, les calculs c’était juste pour illustrer que sur une double date 6 changements sur 24 titres et bien je trouve çà très peu.

    Après je donnais des exemples pour garder un équilibre (ballade pour ballade, morceau électro pour morceau electro, une de telle album par une autre) ou une logique. Si les rotations ne sont pas logiques mais bien présentes, encore mieux ! Le seul exemple réel de rotation que je vois c’est Karma/PA.

    Tu me feras pas croire par contre qu’avant une double date ils ne préparent pas les deux set lists à l’avance, quitte à faire un changement ou deux de dernière minute au feeling bien sûr. Ou alors çà serait vraiment en avoir rien à cirer des fans qui font coup double.

    Mon propos c’était juste : dommage qu’ils jouent trop souvent les mêmes titres ces temps-ci. En espérant me tromper pour Bercy, car là on peut quasiment donner 14 titres sûrs, 4 très probables et une liste de 10 titres dans lesquels se trouveront 5 des 6 autres. Et juste se demander quelle sera la seule surprise…

    Hâte de voir la set list de ce soir à Londres ! C’est pas de la critique pour de la critique mais je suis les set lists depuis un mois pour voir si je fais que Bercy jeudi ou aussi vendredi. Sauf bonne surprise ce soir, çà ne sera que jeudi. 65 euros plus les frais pour rester sur Paris pour voir un 2nd show quasi identique au 1er, même si j’adore Radiohead et que çà sera forcément bien quand même, je trouve çà pas valable…

  16. Avatar
    9 octobre 2012 at 21 h 00 min —

    Pour les deux setlist à l’avance je crois pas. Ils avaient expliqué je sais plus où que c’était Thom et Ed qui choisissaient l’après-midi précédent le concert… Faudrait retrouver ça…

    Sinon évidemment on aimerait tous plus de changements et d’anciennes, de raretés. Mais bon j’essaie d’être raisonnable, ah ah. Et je te comprends, tu les as déjà vu souvent, je réagirais pareil à ta place, mais dans ma situation je ne dirais pas non pour jeudi+vendredi 🙂

    Par contre franchement je pensais qu’il y aurait plus de « cadeaux » que ça pour les anglais. Ils aiment pas spécialement jouer chez eux faut croire

  17. Avatar
    9 octobre 2012 at 21 h 36 min —

    Ptits calculs simples sur les 9 dernières dates, dont la double à Berlin, soit depuis le retour en Europe le 20 septembre

    systématiquement jouées :
    1/Lotus Flowers
    2/ Bloom
    3/ There There
    4/ The Gloaming
    5/ Separator
    6/ Feral
    7/ Idioteque
    8/ Give up the Ghost
    9/ Reckoner
    10/ EIIRP
    11/ Paranoid Android (7 fois) ou Karma Police (2 fois), mais jamais le même soir

    jouées 8 fois sur 9 :

    12/ Morning Mr MAgpie
    13/ Pyramid Song
    14/ Nude
    15/ The Daily Mail
    16/ Myxomatosis

    jouées 7 fois sur 9 :

    17/ Weird Fishes/Arpeggi
    18/ Staircase

    soit 19 titres qui font quasi systématiquement à eux seuls les 3/4 des shows de 24 titres.

    15 step, Planet Telex, et Kid A : 6 Fois/9

    Après viennent enfin les « variables », quoique… :
    4 fois : climbing up the walls, Airbag, HTDC
    3 fois : Identikit, Exit Music, You and whose army, Bodysnatchers, National Anthem, These are my twisted Words

    2 fois : Little by little, Super Collider, I might be wrong, House of Cards, Hunting Bears, Like Spinning Plates, Full stop

    les 3 seules jouées qu’une seule fois : Videotape, Street Spirit, Lucky

    Conclusion 1 : les set lists sont très prévisibles pour les 3/4 du show voire plus
    Conclusion 2 : ils pourraient tout de même faire 2 shows bien différents sur une double date sans aller répéter non plus les trucs qu’ils n’ont pas joués depuis ne serait-ce que 2 mois..

  18. Avatar
    11 octobre 2012 at 20 h 17 min —

    S@lut @ tous 😉

    Même si personne ne le lis, je vais vous faire un petit compte rendu sur
    ma vision de ce concert londonien de Radiohead.

    Pour comprendre mes attentes et mes points de repères je vais commencer
    par indiquer que j’ai vu Radiohead un peu plus d’une dizaine de fois
    depuis mon premier concert à Vaison la Romaine.
    Je ne suis pas un véritable fan, car je ne connais pas les paroles par
    coeur, je ne suis pas capable d’indiquer le moindre accord d’un morceau,
    je ne connais pas ou peu de face-b et je n’ai pas pu les suivre lors de
    toutes leurs dates 😉
    Si j’aime Radiohead c’est pour leur musique et ce que ça me fait
    ressentir, ce que ça m’évoque… Ils arrivent à me toucher au plus profond
    de moi… Pour moi c’est ça la musique. Pour rajouter à tout ça, je les
    trouve extraordinaire en concert. Ils ont souvent une envie de transmettre
    leurs émotions au public et ils y arrivent très souvent. De plus ils ne
    font jamais, sauf erreur de ma part (que les vrais fans ne manqueront pas
    de m’indiquer 😉 ), 2 setlists identiques.
    Alors j’ai bien lu vos commentaires sur le « manque d’originalité » des
    dernières setlists mais je trouve qu’on devient beaucoup trop
    « tatillon »… J’ai l’impression d’être un enfant gâté qui se plaint
    parcequ’il n’a pas eu le jouet qu’il voulait de la bonne couleur.
    Je ne dis pas que je n’espère pas avoir un concert avec beaucoup de titres
    différents de mon précédent concert, mais en fait je me contente de ce que
    j’ai en me disant que j’ai déjà de la chance d’être là et de partager ce
    moment avec eux.

    Pour en revenir à mon concert de lundi, c’était la troisième fois que je
    les voyais à Londres.
    Première fois à Hammersmith (ne me demandez pas les années, j’ai arrêté de
    compter depuis mes 18 ans 😉 ) avec un très très bon concert. Petite
    salle, placé au troisième rang devant jonny
    Deuxième concert au London Victoria’s Park à droite de la table de mix…
    Bon concert en plein air mais le jeu de lumière avait été décevant car le
    concert à commencé trop top et il faisait encore jour.
    Avant ces concerts j’avais également fait un autre concert à Manchester où
    j’avais trouvé que la salle n’était pas adaptée au groupe. Il s’agissait
    d’une grande salle où ils jouent des matchs de hockey par exemple. J’étais
    au deuxième rang du côté de Ed et j’avais bien aimé la prestation mais pas
    la ville et la salle.

    Enfin pour ce concert, je ne suis pas arrivé à avoir de place dans la
    fosse, j’ai du me contenter de place assise.
    Première déception, la salle est beaucoup trop grande et trop étendue et
    il fait particulièrement froid. Je vois mal comment je vais apprécier ce
    concert à sa juste valeur… Je suis beaucoup trop loin (et pourtant je
    suis au 15ème rang en partant du bas au fond à gauche.). Décidemment je
    n’aime vraiment pas les grandes salles… En plus je comprends de suite
    que ça va être très difficile de « vivre » le concert car je suis assis et
    je ne vais pas pouvoir danser aux rythmes des chansons comme j’avais pu le
    faire à Nimes.

    Je remarque au niveau de la scène qu’il n’y a pas les écrans figés comme à
    Nimes. Peut-être qu’on va avoir droit au même show de lumières d’avant la
    catastrophe de Toronto.

    Première partie : Caribou.
    Début de leur concert à 19h30.
    La fosse est a moitié remplie et les tribunes ne sont remplies qu’au
    dixième ! La salle est beaucoup trop grande et je suis trop loin 🙁
    Ils ont un jeu de lumières qui est intéressant dont je n’avais pas pu me
    rendre compte à Nimes car il faisait encore jour.
    Les premiers morceaux sont exclusivement instrumentaux et donc plus
    difficile pour mettre l’ambiance. Pourtant je préfère à Nimes. Il fait
    très froid et il y a beaucoup de courants d’air. Dommage que je sois
    bloqué dans les tribunes… Je veux aller danser. je regardes comment
    réagissent les vigiles qui contrôlent l’accès à la fosse. Ils rejetent
    toute personne n’ayant pas un ticket « fosse »
    Je remarque une mauvaise sonorisation du groupe car j’ai la grosse caisse
    qui me revient en échos.

    20h01 Première partie terminée. Je trouve ça un peu « radin » de ne donner
    que 30 minutes a une première partie. Qui le décide ?
    La salle est toujours très clairsemée. Est-ce que le système « anti marché
    noir » en est à l’origine ?

    20h43 Début du concert.
    La salle n’est pas remplie au maximum. On voit des rangs où 4 places consécutives sont encore libres. Je me plait à croire que c’est les vendeurs (profiteurs) du marché noir qui se sont retrouvés avec les places sur les bras. L’idée me plait bien et me déplait à la fois… Juste en arrivant une charmante fan portugaise m’a demandé comment faire pour avoir une place. Le système obligeait celui qui avait acheté les places à se présenter en une seule fois (donc 4 personnes en même temps par exemple) avec sa carte bleu à l’entrée de la salle pour valider les tickets… Pas de tickets sinon. Ce système a certainement permis de très fortement limité le marché noir mais il a été impossible pour cette fan d’accéder au concert… Dommage d’avoir « gaspillé » des places.

    Première mauvaise surprise les rangs juste devant moi se lèvent mais pas
    ceux derrière moi. Bref soit je me lève et me fais incendier par les
    personnes derrière moi, soit je reste assis et je ne vois rien.
    J’essaye entre les morceaux de négocier avec les personnes devant moi pour
    qu’ils respectent ceux qui ne veulent pas forcément se lever mais rien n’y
    fait.

    Au bout de 3 morceaux je décide de changer de place.
    Je regarde derrière moi et je vois 4 places côte à côte libre.
    Je me retrouve à côté de l’escalier qui permet d’accéder à tous les rangs.

    Le groupe joue bien, je ne les voie pas assez bien pour dire leur état. Par contre je suis surpris par l’ambiance de la salle. Le public à l’air amorphe. Ils ne bougent pas, même en fosse (en tous cas depuis là où je suis je ne les voie pas bouger)
    Les gens ont l’air d’apprécier mais un peu comme s’ils écoutaient un CD.
    Bizarre comme ambiance.
    Après une quinzaine de morceau (!) le public se réveille pour « karma police ». Est-ce que c’est parce qu’ils ne connaissent que cette chanson ou parce qu’ils n’attendent que les « vieilles » chansons ?

    22h Premier rappel.
    Tout s’enchaîne bien. Le jeu de lumière est vraiment très bien travaillé comme lors des autres tournées (ce qui me manquait à Nîmes au mois de Juillet). Quel talent dans la mise en scène. L’ambiance est bien là sur scène mais pas dans le public.

    22h22 « Merci tout le monde » dit Thom dans un français bien distinct. Pas de réaction du public. Ils n’ont pas compris ou ils s’en moquent ? Moi ça me fait sourire. Je me sens un peu chez moi. Une provocation de Thom ? Un désir subconscient de revenir en France ou simplement une erreur due au décalage horaire ?
    Reckoner commence avec son rythme à la fois binaire et tertiaire… Ce morceau est vraiment « intriguant »… J’aime beaucoup.

    22h28 fin du premier rappel. Enfin un vrai rappel de la part du public.

    22h30 Deuxième rappel.
    « Give up the ghost » particulièrement juste et vraiment envoûtante.
    je précise la justesse, car si Thom est, je pense, un très bon musicien, il manque souvent de justesse en concert. Ce manque de justesse est souvent rattrapée par l’intensité et l’émotion qu’il dégage. Cependant je dois reconnaître que sur ce morceau j’ai été bluffé.

    Une autre chose m’a dérangé pendant le concert, c’est les va et vient incessant pour aller chercher des bières. Il n’y avait pas une minute sans qu’une personne ne passe pour aller se désaltérer… J’ai du mal à comprendre surtout qu’il ne faisait vraiment pas chaud et qu’on peut le faire à des moments plus propice qu’en plein milieu d’un morceau.

    Après « There There » j’ai l’impression que Thom dit « Pardon ». Vous êtes sûr que je ne suis pas en France ?

    22h45 Fin du concert sans avoir la possibilité de demander un autre rappel.

    Au final, ce concert ne restera pas comme l’un des meilleurs concert de Radiohead que j’aurai vu.
    Mon emplacement, mon état d’esprit, celui de la salle ne m’auront pas favoriser pour apprécier comme d’habitude ce concert.
    Je sais désormais que sauf s’il s’agit du dernier concert qu’ils donneront, je n’irai plus dans une grande salle ou alors dans les premiers rangs. L’angleterre n’est pas le pays où le groupe à l’air de se sentir le plus à l’aise bizzarement. Enfin malgrès mon âge avancé (j’ai plus de 30 ans 😉 ) je reste décidement fermement accroché à l’idée qu’il est plus facile de rentrer en communion avec le groupe dans la fosse plutôt qu’en tribune (sauf dans le cas de San Sebastien où il n’y avait pas de fosse :-p )

    A l’heure où j’écris ces mots, plusieurs d’entre vous apprécie Caribou à Bercy.
    J’espère que vous aurez un bon concert, et que demain je puisse oublier cette « mauvaise » expérience britannique à vos côtés.

    Radioheadement votre.

  19. Avatar
    11 octobre 2012 at 20 h 35 min —

    Ben moi je te lis, hein, tu vois je suis juste derrière mon écran !!
    Je crois qu’après Nîmes, où il y a eu tant d’émotions partagées, c’est point facile …
    Une salle trop grande, le froid, le public statique, ouhla !!!! ça donne pas très envie d’aller les voir en Angleterre dis-donc…. merci en tout cas d’avoir partagé !!

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.