concerts

6 juillet 2013, Zénith, Paris

Premier show de la tournée d’été Atoms for Peace 2013 (après le « show surprise » de rodage à Los Angeles). Mauro Refosco est tout content !

capture 2013-07-07 à 14.15.52

La veille, le 5 juillet, le groupe a répété à la Gaîté Lyrique, où ils étaient passés un peu plus tôt  (photo & commentaire sur le compte instagram de la Gaîté ):

twittgaite

 

Les fans, comme Thom Yorke, insistent sur la chaleur tropicale qui règne dans le Zénith :

capture 2013-07-07 à 14.17.31

En première partie, Owiny SIgoma Band que Nigel Godrich a bien aimés :

capture 2013-07-07 à 14.14.08

 

Quelques photos :
http://rabbitinmyheadlights.tumblr.com/
http://politiquedelautruche.tumblr.com/post/54777339335/le-zenith-paris
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.576559252387961.1073741838.158125337564690&type=1

 

Des vidéos :

Before your very eyes :

AMOK :

Cymbal Rush (merci rapoon75):

Harrowdown Hill :

Black Swan :

Rabbit in your headlights (merci rapoon75):

An it rained all day (merci rapoon75):

And it rained all night:

Et voici un lien pour la chaîne de Radiohead_Info avec 12 vidéos sur les 15 titres joués:

Amok multicam:

Previous post

C'est l'été!

Next post

6 juillet 2013, Open'er Festival

26 Comments

  1. valerie
    7 juillet 2013 at 17 h 18 min —

    Merci à Laurent pour la mise en ligne du concert et pardon pour mes tweets un peu expérimentaux: j’essaierai de faire mieux la prochaine fois, c’est à dire de tweeter directement sur le compte de radiohead.fr et surtout de désactiver la complétion automatique (les titres que j’ai postés sont surréalistes! :tape: ).

    Encore une fois, très heureuse rencontre de gens divers et variés avec lesquels on a eu de bonnes discussions, avant et après le concert: pour un peu on regretterait presque autant la fin du concert que le plaisir de s’être vus! S’il n’y a pas de concert l’année prochaine, on sera obligés d’ inventer quelque chose juste pour trouver un prétexte à se rencontrer!

    Quant au concert: d’abord la chaleur qui régnait dans cette salle était inhumaine, on entrait dans une véritable étuve (avec les odeurs que ça active!), ensuite la Sécurité de cette salle est composée de bourins désagréables qui ont fichu tout le monde dehors manu militari 5 mn après la fin du concert…c’est tout juste s’ils n’arrachaient pas les bières des mains des spectateurs déshydratés! La réputation de Paris est sauve: on est bien des malpolis!

    Le set était en effet court…mais dans les normes (1h30 de concert, vu le rythme d’enfer et les danses tribales auxquelles s’est adonné Thom, plus et c’était la crise cardiaque!). J’aime mieux qu’un concert me paraisse court que trop long (Bob Dylan, j’aurais aimé lui dire « merci, vieux, c’est l’heure de ta tisane! »), c’est plutôt bon signe mais c’est vrai qu’il y a plein de chansons qu’ils n’ont pas faites: mais ils ont joué toutes celles entendues pendant le soundcheck. Donc, c’était voulu et la chaleur n’était pas en cause puisque la setlist de Mauro ne prévoyait bien qu’un seul rappel. Est-ce que c’est un concert formaté plus pour les festivals où les sets sont courts en général? Je ne sais pas, mais j’aurais bien aimé quelques chansons de plus c’est vrai (The Eraser, Reverse Running, Stuck together pieces). Peut-être que ça promet des setlists variées?

    Pour le son, c’est étrange combien les expériences sont différentes: j’étais assise face à la scène, avec des bouchons d’oreille bien au point, et j’ai trouvé que c’était très correct. Peut-être en effet, surtout au début, que la basse de Flea n’était pas dominante mais en revanche la voix de Thom était très claire (et il était très en forme, à tous point de vue :siffle: ), je me suis même fait la réflexion qu’il articulait beaucoup mieux que d’habitude car on comprenait très bien les paroles pour une fois!

    Après, il ne faut pas comparer avec les expériences qu’on a eues avec Radiohead, c’est un autre groupe, une autre énergie surtout. Et de l’énergie, il y en avait beaucoup, autant que les degrés celsius (ce que j’avais annoncé par blague): Thom prend plaisir à jouer, il y a une osmose étonnante entre Flea et lui, une sorte d’accord intuitif qui les met en phase sur la plupart des titres, mais il y a aussi des hésitations (ils étaient tendus sur les deux premiers titres, Nigel a loupé quelques trucs mais a assuré avec maestria, il faut l’avouer, les backing vocals) et des arrangements qui ne rendent pas justice à la complexité de tous les morceaux. Mais Dropped, Harrowdown Hill, Cymbal Rush, Amok, Unless…ont été des moments parfaits pour moi. Quant au miracle de voir Thom aussi libéré, quand on pense à toutes ces années où il fallait se justifier devant les copines: « comment tu fais pour aimer un groupe dont le chanteur est si moche? »… « euh, on s’y fait, on s’y fait, il a un joli sourire »…maintenant on a droit à un show super hot et ça réchauffe nos vieilles articulations et nos vieux coeurs! Vas-y Thom, ton heure de revanche sur les beaux gosses est arrivée!

  2. Avatar
    8 juillet 2013 at 17 h 23 min —

    Je suis allé à ce concert sans avoir d’attente particulière. Je n’avais pas été vraiment bouleversé par AMOK mais les interprétations live vues sur internet m’ont par contre beaucoup plus. Il y avait moyen qu’il se passe un truc en live.
    J’ai commencé par me trouver une place à -50% du prix légal, c’est pas tous les jours qu’on peut arnaquer ceux qui profitent du marché noir, c’était plutôt un bon départ. Puis il y a eu ces deux heures d’apéro bien sympathiques, de quoi se détendre et aborder le concert de la meilleure des façons. Arrivés dans l’enceinte du zénith, on réussit à se glisser jusqu’à environ 3-4 mètres de la scène, côté piano. Jusque là tout va bien. La chaleur monte, monte et monte encore mais heureusement un ange gardien est avec nous et nous propose de nous ramener des bières (merci Absent-minded). 20 minutes plus tard, la première partie est terminée, les bières sont là. Manque plus que le groupe sur scène. Toutes les conditions sont réunies pour la soirée parfaite.
    AFP arrive enfin et enchaîne ses morceaux. Je trouve le son tout pourri sans savoir si ça vient de la salle ou de mes nouveaux bouchons d’oreilles (une brève tentative d’élimination des bouchons d’oreilles me fait vite comprendre que ça n’est pas une bonne idée. Le son est extrêmement fort.. mais quel est l’intérêt d’un tel niveau sonore ??). Bref, ça gâche un peu. Il y a comme une soupe de basse permanente dans laquelle on a du mal à distinguer certains sons, dont parfois la voie de Thom Yorke, c’est quand même ballo !
    A part ça, je suis transporté de morceau en morceau, par palier jusqu’à une presque transe sur Unless. Je suis bluffé par Waronker; ce batteur est phénoménal. La rythmique seule se suffirait presque à elle même. Bon dieu que c’est bon ! Toute la fosse est en feu, c’est génial ! Aucune incivilité autour de moi, si ce n’est une tentative anglaise de passage en force vite refrénée (la galanterie française a pris un coup ce soir là mais bon, ce qui est valable en temps normal ne s’applique pas en plein concert de Thom Yorke).
    Quand ils quittent la scène, je crois à une blague, ça fait à peine une heure qu’on est là et on en veut plus. Heureusement, ils reviennent vite, torses nus. Là je me dis que le Thom Yorke que j’ai en face de moi n’a vraiment plus rien à voir avec le leader de Radiohead. On peut ranger nos illusions au placard car on est pas prêt de revoir du Radiohead sur scène avant un moment (mais ce n’est qu’une impression). mais de Radiohead, je me fous complètement ce soir là. D’ailleurs il n’est pas question, ce show n’a absolument rien à voir avec mon groupe préféré.
    Le premier encore est superbe, Rabbit in your headlight foirée mais plutôt bonne au final, Paperbag writer est un grand moment, la basse et la rythmique encore sont fabuleuses… Deuxième sortie de scène, même s’ils reviennent une deuxième fois, ça fera court. Ils reviennent pour un morceau, la sauce ne reprend pas pour moi, Je passe à côté de Black Swan. Damn it !
    Fin officielle, déçu de ne pas avoir eu The present tense mais en même temps ça n’aurait peut-être pas collé à l’ambiance et à la chaleur tropicale de cette soirée. ça sera pour une autre fois, en mode plus intimiste. Au final, je suis ravi de cette soirée, pas déçu le moins du monde. Atoms for peace est un groupe à apprécier live, rien à voir avec les versions studios.

    La suite sur un trottoir parisien, avec nombreux d’entre vous, à discuter Radiohead, AFP ou n’importe quoi d’autre (même d’Immobilier) était fabuleuse. Bref, super soirée !

    le lendemain, j’étais salle Pleyel pour voir Patrick Watson et l’orchestre national d’Ile-de-France. La maîtrise du son contrastait de manière évidente avec la soirée de la veille. Dommage que AFP ne s’entoure pas d’Ingé son un peu meilleurs, ou choisisse un peu mieux ses salles (Bon ok, AFP à la salle pleyel ça ne l’aurait pas fait, il y aurait eu des morts).

  3. valerie
    8 juillet 2013 at 20 h 59 min —

    Oui, et pour les chanceux qui ont pu avoir des places à la Gaîté Lyrique en avril, on ne redira jamais combien l’expérience a été exceptionnelle: le son bien sûr était formaté pour une petite salle, les arrangements étaient différents (mais là chapeau pour la réinvention format Afp, l’afro-beat était à mon avis plus présent que dans les morceaux d’Owiny Sigoma B) et les visuels de Tarik Barri étaient complètement envoûtants…c’est un peu dommage qu’il ne soit pas de la tournée non? Pas adapté pour une grande scène sans doute?

  4. aline
    8 juillet 2013 at 22 h 39 min —

    Je suis vraiment aux anges après ce magnifique 6 juillet ! Doublement contente : d’avoir rencontré de nouveaux radioheadiens, de mettre des visages sur des pseudos et de retrouver une bonne partie de la fine équipe de Nîmes et bien entendu de ce concert totalement électrisant.

    Perso, Owiny Sigoma Band en première partie ne m’a pas plu; mis à part pour rappeler les influences d’Amok je n’ai vraiment pas compris ce choix. Heureusement qu’on a profité de leur set pour bien se marrer et s’hydrater !
    Thom avait bien dit que son but était de faire danser les foules, c’est donc surtout avec cet objectif que je suis allée voir AfP. Et on peut vraiment dire que l’objectif a été atteint. Au fur et à mesure de l’enchaînement des morceaux je crois que j’ai perdu prise avec la réalité, avec une vraie impression de communion avec les gens autour de moi : on pouvait presque sentir le flux d’énergie qui partait de la scène, nous emportait et repartait vers le groupe. Expérience mystique.

    C’est vrai que ça n’a rien à voir avec un concert de rh, justement l’énergie est différente mais franchement : qu’est-ce que c’est bon ! Je suis comblée d’avoir vu Cymbal Rush en live, Harrodown Hill et Feeling pulled m’ont totalement scotchée mais je suisTELLEMENT déçue qu’on n’ait pas eu droit à Stuck together pieces :love: (ni JJ&E).

    Bien entendu je ne peux pas ne pas parler du retour du héros :youpi: : je pense que Flea a une très très très bonne influence sur notre Thom : le torse est nu, on peut même voir la sueur perler sur les épaules bien faîtes…irrésistible. Ben oui, quoi : on n’est pas de bois…!

    Bref une journée de rêve pour moi : rien ne manquait : le soleil, les granolas (merci Annie !!!), le champagne (ah oui pour ça fallait arriver tôt !) les copaings, beaucoup de rire et d’émotion, de la danse, de la sueur, du caleçon blanc, de l’huile pimentée, et ce savoureux mélange d’adrénaline et d’endorphine que le partage d’un tel concert peut nous apporter.
    Le seul problème c’est que ça risque de me manquer ces petites retrouvailles irl avec vous, les gens : qui sait quand on aura à nouveau droit à un concert de rh ou d’AfP ?
    Donc je vous le dit : on organise un truc pour l’été prochain : O-BLI-GE !

    @ loïc : pas d’incivilités autour de nous ?? Tu rigoles ou quoi ? Tu as oublié le super relou qui n’arrêtait pas de hurler « Pedro !!» juste sous notre nez (je crois qu’il appelait son amoureux)…Ah la, la, le sans gêne des gens c’est fou. 😀

    • Avatar
      10 juillet 2013 at 13 h 55 min —

      Ah oui, je l’avais oublié celui-là. D’ailleurs il l’a retrouvé son amoureux après le concert. Par contre ses appels pour « Pop is Dead » sont restés lettre morte.
      je dis aussi qu’il faut qu’on se réorganise un truc l’été prochain : concert ou pas concert !!

  5. Avatar
    9 juillet 2013 at 8 h 43 min —

    J’ai eu qques infos via leur label Beggars : Thom était RAVI de ce concert à Paris. Il vous a tous trouvés intelligents, sympathiques et surtout très beaux.

    • Avatar
      9 juillet 2013 at 11 h 44 min —

      « surtout très beaux » : donc il m’a bien vu

      • valerie
        9 juillet 2013 at 21 h 02 min —

        il n’avait même d’yeux que pour toi!

        • Avatar
          9 juillet 2013 at 21 h 20 min —

          figure toi que c’est ce que je me disais, sachant qu’il y a ce beau moment où son regard est resté dans la zone où j’étais, donc forcément…. (bon y avait l’homme grand aussi)

          • Avatar
            10 juillet 2013 at 14 h 02 min

            C’est pas le fameux moment où il y a eu un couac sur Rabbit ? On a bien senti qu’il se passait un truc dans la tête de Thom ! Un flashback de Bercy qui surgit, une impression de déjà vu !
            Et maintenant il lance des appels de désespoir via son label !
            Il paraît que depuis, il n’a plus gout à rien et qu’il a trouvé que les Hollandais était un public qui avait mauvaise haleine…

          • aline
            10 juillet 2013 at 14 h 39 min

            @valerie: « il n’avait même d’yeux que pour toi! » : tu t’es trompée c’est sous MON com’ que tu voulais écrire ça, non?
            Désolé de t’enlever tes illusions wickiki, mais tout le monde aura remarqué que Thom était irrésistiblement attiré par mon coin de fosse(c’était presque gênant): normal, j’ai agité des aubergines séchées bio pendant tout le concert…On n’attrape pas des les mouches avec du vinaigre 😀

          • Avatar
            11 juillet 2013 at 16 h 34 min

            aaahhh j’avais pas vu vos réponses ! Merci Loïc, de reconnaître cette réalité. Les Hollandais ont une haleine de loup, c’est connu. Mais ce n’était pas pendant Rabbit, c’était une autre chanson mais j’ai oublié… Je pense bien qu’il y a eu une presque bonne minute dans mon quart, je maintiens ! C’était un moment où j’étais très concentrée avec les mains figées près de mon visage, alors c’est dire si tout ça est vrai ! Non Aline, ça n’a rien à voir avecls aubergines pfffffff. Moi j’ai plus goût à rien maintenant, c’est sûr…
            Par contre près de moi à la barrière, il y avait l’Italienne au 90 concerts je crois : elle avait un papier inscrit que Thom a parcouru en une micro seconde.

          • valerie
            11 juillet 2013 at 22 h 50 min

            il paraît que Babs, l’Italienne qui s’accroche, est interdite de toute zone de contact visuel direct avec Thom Yorke: il y a eu une crisette chez les fans hardcore du premier rang quand il a fallu la déloger pour la mettre de côté, ce qui a du coup dégommé une pauvre fille qui a été durement rejetée…en fait elle secoue à tous les concerts des messages d’amour qui finissent par déconcentrer l’intéressé…qui ne l’est pas trop! Enfin, elle paie sa place, elle a bien le droit de se mettre où elle veut (surtout qu’elle arrive sur place vers 5h le matin, elle ne boit pas, elle ne mange pas, elle attend juste d’être pile en face de lui pendant tous les concerts. C’est assez héroïque il faut le dire, mais elle a besoin d’aide plutôt et sur ce concert, elle ne s’est pas fait que des amis il semble. Poti-potins, petits potins.

    • valerie
      9 juillet 2013 at 20 h 51 min —

      c’est exactement la réflexion que je me suis faite…pourquoi les gens dans les concerts ont l’air si beau? Ils sont heureux? détendus? ou bien soudain on se sent bien et du coup on voit les gens tels qu’on est soi-même? C’est une vision de l’humanité très particulière, je comprends qu’un artiste ait du mal à s’en passer…il n’y a qu’une autre vision en concurrence: les gens qui travaillent tôt le matin…j’ai toujours adoré voir une ville qui s’éveille, qui travaille, qui se prend en charge dès le matin…tout est possible…et dans un concert, tout est résolu soudain (je sais, c’est simpliste, mais c’est de cela dont on a besoin pour survivre, c’est peut-être pour ça qu’on va au concert ou au match de rugby)

  6. Avatar
    9 juillet 2013 at 11 h 23 min —

    Très bon concert aussi pour moi, mais trop court malheureusement. J’ai pu me faufiler vers le 9e rang et j’ai eu une bonne vue sur l’anatomie de ce cher Thom ! Quelle pêche ! Il s’éclate tellement dans ce qu’il fait que je me dis qu’après AfP il retournera vite à RH pour faire de la musique et la jouer en live, et pour revivre des moments comme ceux-là. Et c’est donc en France qu’il s’empressera de revenir, vu comme on est trop bien comme public !

    @aline : on pardonnera au super relou car il nous a sauvés de la déshydratation ! C’est qu’on aurait raté des choses (dont certains torses nus :satisfait: ) en tombant dans les pommes ! Merci absent minded !

    D’ailleurs, l’apéro pré-concert et l’after ont été très sympa. Coucou aux gens qui y étaient ! Au plaisir de se revoir dans quelques années, qui sait ?!

  7. Avatar
    9 juillet 2013 at 17 h 38 min —

    Vu qu’on est rentrés qu’hier soir, et dans des conditions dignes des aventuriers de l’arche perdue, je m’y mets que maintenant !!!!

    J’avais décidé de me lancer, de lâcher les gradins et de me jeter dans la fosse, avec les djeuns !
    J’étais accompagnée de ma garde personnelle, Mojopinocle et PedroHOC, aux petits soins pour moi, comme quoi, ça a du bon d’avoir 42 balais parfois…
    Donc, oui, il faisait chaud. Très, très chaud. Un truc de ouf, genre je sais pas comment on n’a pas tous finis noyés dans les litres de sueur déversés ce samedi….
    Alors la fosse, me direz-vous, comment elle a trouvé ça la quadra ??? ben c’était bien parti, on était bien tous les 3 hein, pis au fur et à mesure, 10, 15 personnes qui nous passent devant. Y en a qui doutent de rien quand même. Et bien sûr, que des grands, c’est plus drôle. J’ai fini par fuir, non seulement je ne voyais rien mais on était de plus en plus collés les uns aux autres et j’avais pas vraiment l’intention de passer le concert avec les pompiers. Je me suis réfugiée à l’arrière de la fosse, où j’avais un peu plus de place.
    Alors, vraiment, la fosse, c’est une ambiance de dingue, et sur scène, encore plus dingue. J’ai jamais vu Thom comme ça, à fond tout le temps, un zébulon de première ! En dehors de Flea qui a une vraie prestance sur scène, les autres on ne les voit pas trop. J’ai toutefois remarqué que le batteur était excellent, quelle pêche lui aussi !
    Il n’y a aucune comparaison avec RH, c’est pas le même registre, la même ambiance, la joie d’être là tout simplement. De toute façon, rien ne pourra jamais rivaliser avec le 10 juillet 2012, rien.
    Bon, alors sinon, j’ai donc pensé à deux ou trois choses pour la prochaine rencontre (aux alentours de 2016 voire 2018 !) :
    1) un fanion, il nous faut un fanion planté au milieu de là où on sera, estampillé Radiohead.fr, avec en fond le Gwenadou, parce que c’est nous les bretons qu’on a eu l’idée.
    2) Aline se propose de tenir un stand galettes saucisses. (c’est juste histoire de l’occuper, sinon, on est obligé de la nourrir perpétuellement, ça n’en finit jamais, et pas que les granola, non, tout y passe, le brie de Meaux, le gâteau breton aux pommes, les Curly…..c’est horrible !!)
    Voilà, ce sont deux points essentiels qui méritaient d’être dits.
    Vivement la prochaine fois ………… 😀

    • aline
      10 juillet 2013 at 14 h 46 min —

      @fanie: oui un vrai fanion ça sera mieux que notre fanion humain suisse. Et pensez à apporter à manger la prochaine fois: j’ai failli faire une crise d’hypoglycémie, bon sang!

    • Avatar
      10 juillet 2013 at 18 h 44 min —

      ah et j’ai oublié un truc !
      dimanche soir, on est allé sur les quais de la BNF (la Biscuiterie Nantaise Française mouaaarrrf !)
      et en rentrant, qu’est ce qu’on entend ??? un p’tit groupe et une guitare qui s’égosille sur Creep !!!
      J’étais morte de rire, parce que bon, ça tenait plus de la casserole, mais par contre c’était braillé avec tant de conviction et d’amour que s’en était touchant….

    • murasaki
      10 juillet 2013 at 11 h 52 min —

      Wouah Marjorie merci!! Je désespérais à trouver des vidéos avec un son correct, mais là ça à l’air top! Le genre de chose qu’on pourrait trouver sur Radiohead Not For Profit…

      • Avatar
        10 juillet 2013 at 14 h 05 min —

        Je trouve même que le son de cet enregistrement est bien meilleur que lors du concert en tant que tel, pour le coup on entend plutôt pas trop mal la basse de Flea…

    • Annie
      10 juillet 2013 at 15 h 24 min —

      Je reste bloquée à 48% rien à faire !!! Une astuce pour aller jusqu’au bout ? Merci !!!

      • Avatar
        10 juillet 2013 at 16 h 07 min —

        Tu vides le cache, tu le nettoies un coup avec un machin type ccleaner et SURTOUT tu effaces les cookies relatifs au site mega. ça devrait fonctionner sans trop de pb.

  8. Avatar
    10 juillet 2013 at 18 h 41 min —

    Merci Marjorie !!!!
    Comme ça, ce n’est pas tout à fait fini….

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.