concerts

18 avril 1998, New York, Music Hall

Le groupe est apparemment plus enjoué que la veille.
Thom rappelle que le groupe reviendra pour le Tibetan Freedom Concert, et a un petit drapeau tibétain suspendu à son clavier.

no surprises was dedicated to the people in the banking system. Before paranoid android, Thom mentioned that they had been dedicating this song to Bill Gates, but that there were in fact, plenty of people who like him out there, and that they were all, paranoid, sad bastards.
À la fin du concert, il remercie Spiritualized, fait monter Nigel Godrich sur scène, et fait applaudir toute l’équipe, « the best crew in the world. »

Previous post

21 janvier 1998, Fukuoka, Clossing

Next post

13 juin 1999, Amsterdam, R.A.I. Parkhall, Tibetan Freedom Concert

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.