concerts

14 octobre 2012, Ziggo Dome, Amsterdam

Previous post

12 octobre 2012, Bercy, Paris

Next post

15 octobre 2012, Cologne, Lanxess Arena

No Comment

  1. Avatar
    14 octobre 2012 at 20 h 44 min —

    20h35, le set démarre, et c’est Bloom qui ouvre, et suivi par… Lucky

    ça s’annonce fameux

    suivez nous sur #radiohead_fr

  2. Avatar
    14 octobre 2012 at 20 h 50 min —

    Je vois bien Orgy tomber….ou au moins plus de raretés qu’à Bercy (impossible de faire moins de toute façon…Meeting in thé Aisle était bien seul…) souvent des super set lists aux Pays-Bas, pour y avoir vécu et les avoir vu 3 fois à Dam…Merci Astyl pour la set list !

  3. Avatar
    14 octobre 2012 at 22 h 18 min —

    A Wolf At The Door…….

    Par contre il manque There There et Separator sur la setlist du site.

  4. Avatar
    14 octobre 2012 at 22 h 18 min —

    A Wolf at the Door!!! Je veux la même play-list dans 2 jours! (avec Street Spirit pour finir)

  5. Avatar
    14 octobre 2012 at 22 h 50 min —

    Bon, pas trop de regrets…A wolf at the for aurait été bon à Bercy.
    C’est vraiment pas la tournée pour voir du neuf. Trop les mêmes titres ne rotation…

  6. Avatar
    14 octobre 2012 at 23 h 44 min —

    A Wolf At The Door, elle envoie tellement en live en plus !

  7. Avatar
    15 octobre 2012 at 9 h 34 min —

    J’ai une question qui me turlupine.. Je vais au concert de Strasbourg demain, seulement c’est dans un zénith, pas un gros Paris Bercy, du coup je me demandais si leur light show serait le même vu la plus petite taille de la salle..
    J’espère, au moins les écrans suspendus !
    Et une autre question, ça fait un bail que c’est toujours Caribou en première partie maintenant.. Ils se sont brouillés avec Other Lives ?

  8. Avatar
    15 octobre 2012 at 9 h 47 min —

    vu la taille de la scène du Zenith Strasbourg, je ne suis pas inquiet concernant le light show qui sera sûrement le même que sur le reste de la tournée!
    et oui, caribou ouvre toujours pour Radiohead

  9. Avatar
    15 octobre 2012 at 13 h 09 min —

    bonjour les zamis, ça y est c’est demain, enfin!!!
    avec toutes les ondes positives venues des fans présents à paris, je suis chauffée à blanc!!!

    dites moi savez vous à quelle heure les portes du zénith de strasbourg ouvre-t-elle?

  10. Avatar
    15 octobre 2012 at 13 h 29 min —

    Tant mieux si la scène est grande. Parce que selon des amis qui étaient au concert de Berlin, les écrans ne pivotaient pas la scène étant trop petite justement. Ce qui fait que le light show était moins sympa à voir.

  11. Avatar
    15 octobre 2012 at 14 h 34 min —

    je ne sais pas trop à quelle heure ça ouvre, mais ce qui est sûr c’est qu j’y serai bien avant!!!;)

  12. Avatar
    15 octobre 2012 at 14 h 40 min —

    Et puis d’ailleurs…à quelle heure vous comptez vous pointer les gens???

  13. Avatar
    15 octobre 2012 at 16 h 11 min —

    Arrfff ! j’ai failli m’étrangler quand j’ai vu qu’ils avaient joué A Wolf At The Door…

    L’enchaînement Karma Police, Feral, Paranoid Android est un peu surprenant je trouve !

  14. Avatar
    15 octobre 2012 at 23 h 03 min —

    Je serai là dès 12h30 je pense. N’hésitez pas à venir faire la causette pour patienter gaiement . 🙂

  15. Avatar
    16 octobre 2012 at 7 h 53 min —

    de mon côté, je dépose la puce à l’école…et je serais là avec ma chère et tendre vers 14h30!!On amène plein de blabla avec nous!!!

  16. Avatar
    16 octobre 2012 at 8 h 30 min —

    personne ne sait donc vers quelle heures les portes s’ouvrent???

    sinon y’aura une première partie???

  17. Avatar
    16 octobre 2012 at 8 h 59 min —

    Ben oui…Caribou

  18. Avatar
    16 octobre 2012 at 9 h 13 min —

    je vais essayer d’y tendre une oreille,
    je m’étais bien fait chier au précédent bercy avec bat for lashes en première partie, absolument pas calibrée pour une grande salle

  19. Avatar
    16 octobre 2012 at 10 h 40 min —

    @Emma: oui, c’est mon ressenti aussi, j’aime bien la musique de Caribou mais c’est une musique de club, pas de grande salle. Une fois, ça va. Mais attention: à Amsterdam, il a commencé avec 1/2 heure d’avance: le concert, prévu sur le billet à 20h, donc Radiohead à 21h, a été décalé sans prévenir et RH a commencé à 20h40 (sans doute à cause d’un pb de transports en commun, très utilisés aux P-B). Donc, si tu veux arriver après la 1ère partie, méfiance.

  20. Avatar
    16 octobre 2012 at 11 h 26 min —

    merci pour le conseil,
    si je devais rater le début du set de radiohead je pense que je tomberais en dépression!

  21. Avatar
    16 octobre 2012 at 21 h 27 min —

    A l’étranger, on est au moins à l’abri de cette désagréable expérience d’avoir vécu un concert très intensément, et de revenir de cette illusion de communion avec le public dès l’escalier de sortie : il y ceux qui ont eu faim pendant « Exit Music », ceux qui avaient oublié leurs bouchons d’oreille, celles qui trouvent que le chanteur de Phoenix est plus drôle (mais qui ne se souviennent pas de son nom), ceux qui étaient coincés derrière un géant, une fille en transe, un Anglais mal lavé, ceux qui n’étaient pas d’humeur parce qu’ils ne se souvenaient plus s’ils avaient éteint le gaz chez eux…Cela tient à quoi, un bon concert ?

    Le concert d’Amsterdam était, à bien des égards, parfait : sur les 4 concerts auxquels j’ai assisté pendant cette tournée, c’était celui où le son était le plus au point (sauf toujours les mêmes problèmes de basse par moment sur LF, sur Bloom), où la setlist était la plus équilibrée tout en privilégiant l’axe KidA-TKOL (OKC=3, KidA/mnesiac=5, HTTT=4, IR=4, TKOL=6 + 2nvx titres), entremêlant habilement les titres de TKOL aux « greatest hists (d’où l’enchaînement instructif de KPolice + Feral +PA = un résumé pour les non-initiés à l’histoire de RH ?), où les musiciens étaient les plus concentrés : bien que Thom ait prévenu avant d’entonner « A Wolf at the door », « help me if you know the words », il ne s’est absolument pas trompé sur ce titre ni aucun autre.

    Pourtant j’ai ressenti plus d’émotion à Nîmes (mais c’était aussi à cause de l’amicale des heureux radioheadiens), et j’ai trouvé que le public d’Amsterdam ne portait pas le groupe vers ce niveau où l’émotion submerge le professionnalisme. On peut pas refaire les peuples : quand c’est écrit « interdit de fumer » à Amsterdam, et bien personne ne sort, je ne dirais pas un pétard, mais même pas une vulgaire cigarette et c’est bien le concert où j’ai vu le moins de téléphones mobiles brandis pour la photo perso tremblée du 20ème rang.

    Et puis, quand on est assis à côté d’un esprit caustique (ma moitié, très content d’être là, mais qui n’est pas victime de la magnéto-attirance du lutin sauteur), on arrive à décentrer son regard de l’aimant Thom Yorke, plus en forme qu’à Bercy 1 où je l’avais senti un peu lassé, à la voix complètement maîtrisée (ah ! « Nude » et tout le monde retient son souffle sur « thiiiiiiiiiiiiiiiiiiking !), et alors qu’est-ce qu’on voit ? L’homme à la mèche, dont on est heureux d’avoir vu à Paris qu’il parlait, reste parfaitement impavide, il tape du pied par moment derrière lui en un curieux geste saccadé. Ed est aux anges, pendant YAWA il s’accote sur un orgue tout près de Thom et regarde ses deux compères d’un air extatique, on s’attend à ce qu’il aille leur chercher un cocktail. Colin est non seulement de dos ou caché derrière un fût, mais il joue Ful Stop assis au pied de la batterie, on le voit aussi rigoler sur l’écran, avec sa fameuse expression méridionale sur le visage « ah dis donc, tu l’as bien sortie, celle-là Thom. Oh hé super, hé ! »). Clive est d’un apport essentiel en effet mais il se balade ailleurs pendant plusieurs titres, il vient s’asseoir finalement et prend un truc qui traîne autour de lui, « tiens si je jouais du tambourin, ça me réchaufferait les mains ? » sans qu’on puisse être sûr d’avoir entendu la différence. Quant à Phil, cravate grise en laine sur chemise grise (ils ne font plus de frais de toilettes : même Thom est habillé de noir des pieds à la tête depuis 3 concerts), l’écran le capte les yeux à demi-fermés : fait-il un somme ? Rêve-t-il de reprendre Bodysnatchers à sa façon, c’est-à-dire en berceuse ?

    Ne vous méprenez pas : je suis sortie de ce concert dans un état de satiété heureuse, plus certaine que jamais d’avoir vu LE groupe-phare de ma génération, ce qui m’a fait supporter avec résignation la pluie battante de ce p…de pays. Mais Radiohead aujourd’hui, c’est en effet, un très grand groupe en concert, ce n’est pas une aventure à vivre. Il est impossible que ce soit autrement : à lire les réactions du public, on voit bien qu’entre ceux qui veulent des guitares (y’en a), ceux qui veulent des hymnes (y’en a), les illuminés de Kid A (j’en suis) et les jeunes qui les ont découverts à partir d’In Rainbows (y’en a plein), ils ont atteint avec ce concert un niveau d’exemplarité qui doit leur donner le sentiment du devoir accompli. Mais je suis de ceux qui attendent quelques brèches également, et on est d’accord, ça ne se produira pas dans ce type de concert, dans de grandes salles, avec un ligthshow aussi affûté (j’ai été scotchée tout de même par la mise en scène très inspirée autour de YAWA, c’est plus qu’un accompagnement lumineux, c’est un décor qui donne du sens à la chanson) : comme je ne suis pas du tout nostalgique ni rabat-joie (je repaie ma place pour revoir le même concert quand ils veulent), j’attends avec confiance que Thom Yorke nous livre, avec Atoms for Peace, la petite ouverture barrée et libérée qui manque au monstre Radiohead aujourd’hui.
    Post-scriptum : le moment le plus émouvant de mon dimanche : le culte de l’Eglise réformée anglaise dans le béguinage, jamais vu autant de jeunes gens, de familles et de ferveur toute calviniste depuis longtemps. Là, ça vous en bouche un coin, hein ?

  22. Avatar
    16 octobre 2012 at 21 h 47 min —

    Je crois que je ne me lasserai jamais de vos comptes rendus… j’en veut tout plein encore !
    heureusement que ce site existe….heureusement que youtube existe…

  23. Avatar
    16 octobre 2012 at 22 h 00 min —

    @faniefanette: qn demandait comment s’appelaient les fans de RH, je propose « les joyeux partageux »!

  24. Avatar
    28 octobre 2012 at 16 h 43 min —

    Salut Greg, c’est Stef et David de la Réunion! J ne réponds pas spécialement à ton post, c’est juste pour savoir si tu te souviens de nous? On ne t’a plus revu à la fin du concert du vendredi à Bercy…
    Bon bin de toute façon on aurait pu te demander : « alors? » à ce moment là, je crois qu’ on n’aurait pas compris ta réponse : comment comparer ton vécu des concerts de Bercy qui consistait en ta 14ème (? c’est bien ça?) participation à un live de RH avec le notre qui a mis tous nos sens au nirvana a la limite du possible puisqu’il résultait de notre 1ère expérience?!? Une « first time » que j’attendais depuis… + de 10 ans! J’ai raté l’occasion en 2000 ou 2001 (j’ai pas osé le « JE VIENS!!! » quand un pote que je connaissais depuis -trop- peu de temps m’a dit qu’il allait les voir!!!) et depuis j suis à La Réunion!!! Comment j’fais moua? Bin ma fille tu bouges et tu vas en Europe!
    C’est ce que j’ai fait!
    Et du coup, on t’a rencontré et tout et tout et d’ailleurs, je tiens à dire que je suis même assez fière d’avoir fait ta connaissance (allez! la pommade!) passeque quand même… QUATORZE représentations! T’as de la chance hein! J’ai pas eu l’occasion de te le dire le vendredi, sérieux j’étais trop dans mon trip, dans ma bulle, dans mon monde, RH MUSIC WORLD OF RH MUSIC W… donc pas moyen d’échanger, j’étais en mode « tilt » « insert coins » et y’avait que ces gars là qui possédaient les jetons qui réamorceraient l’engin… J’étais en stand by depuis trop longtemps, je révais de ce moment depuis un délai à la limite du supportable, je m’obligeais à penser (pour me rassurer) que je n’attendais pas Godot, et du coup, le soir venu, j’étais plus là, ou plus tout à fait…
    Je me souviens bien de 2 ou 3 trucs bien sûr, la preuve, je ne t’ai pas oublié, je n’ai pas oublié Julien et sa copine avec qui on a quitté la salle (mais on n’arrive pas à entrer en contact avec eux -erreur de frappe dans l’adresse mail?) et je me souviens évidement que j’ai crié du PLUS FORT que je pouvais quand les dernières notes de Lotus flowers ont sonné à l’ouverture du cercon. Moi j’ai adoré, évidement j’ai aucune preuve mais j’l’avais dit : « ca déboiterait que le concert commence avec ce titre, je le trouve trop bien pour une intro », bin ils l’ont fait! Wouw! Et ils ont fait mon top 3 (sur les 2 jours) (Pyramid song, videotape (j’adore quand Thom est au piano tu l’auras compris) et weird fishes! Et Reckorner et PA et there there et the national anthem et mixomatosis et the gloaming et aaaaah trop bon! Nan mets toi à notre place on a trop kiffé! J’suis sûre que tu comprends. Bon et toi ça va? A quand le prochain show?

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.