news

1078

 

C'est une liste de 1078 groupes ou artistes rock qui sont cités par Fabrice Colin dans le roman "Big Fan" des pages 62 à 73, selon notre décompte. Nous avons bien pu en oublier deux ou trois par ci par là… mais il semblerait qu'on soit dans cette fourchette… (j'avais bien précisé trèèèès longue liste)

 

La personne qui s'approche le plus de ce chiffre est Simon Benoist avec une proposition à 1100… et je lui enverrai dans peu de temps l'exemplaire de "Big Fan" offert par les éditions "inculte" (Simon, merci de m'écrire avec tes coordonnées, j'ai un doute sur ton email…) Pour les autres, c'était le jeu ma pov" Lucette… mais je vous conseille vivement d'aller commander l'ouvrage en question. Un auteur capable de citer autant de groupes ne peut être mauvais (d'ailleurs, j'ai encore des noms à rajouter dans la liste!).

Merci à tous d'avoir participé.

(petite précision : la photo utilisée comme logo d'article semble n'avoir aucun lien avec ce post… sauf qu'en tapant "big fan colin" sur google, j'ai trouvé ça… Il s'agit de Colin et… Charlie a priori… c'est charmant n'est ce pas?)

 

Big Fan

FABRICE COLIN

 


Septembre 2007 : né trente ans plus tôt entre la sortie de Star Wars et du God save the queen des Sex Pistols, Bill Madlock vit à Oxford avec sa mère et son iguane domestique. En apparence, son existence n’est pas simple. Il accuse quatre-vingt-dix livres en trop, les filles le fuient, les garçons l’évitent et tous les chiens du quartier semblent lui vouer une haine personnelle. Mais le Gros Bill, amateur éclairé de jeux de rôle et de rock indie vintage, détient un secret essentiel : il est le seul à comprendre le véritable sens des paroles de Radiohead.

Juillet 2008 : derrière les hauts murs de la prison de Grendon, Bill Madlock entame la rédaction d’un roman qui décrira les raisons qui l’ont conduit à tirer sur un spectateur, un mois auparavant, lors du dernier concert de Radiohead à Victoria Park. Un roman qui, accessoirement, révélera aux hommes la date précise de la fin du monde.

Big Fan est un roman composé de trois parties qui s’entremêlent : l’enfance du Gros Bill à Oxford, entre un père absent, une mère surprotectrice et des petites amies éphémères, l’histoire du groupe Radiohead, et l’explication de la « conspiration quantique » contre laquelle les membres de Radiohead (et aujourd’hui, Bill) ont vainement tenté de nous mettre en garde.

L’AUTEUR

Né en 1972 en région parisienne, Fabrice Colin est l’auteur d’une trentaine de romans pour la jeunesse (Albin Michel, Le Seuil, Gallimard, etc.) et pour adultes (L’Atalante, Le Diable Vauvert) ainsi que de plusieurs scénarios de bande dessinée. Originellement spécialisé dans les domaines de la fantasy et de la science-fiction, il aborde désormais tous les genres avec une égale gourmandise, et produit également des chroniques littéraires.

Previous post

Thom Yorke sur BBC1 mercredi prochain, le 20 janvier

Next post

Propageons des rumeurs...

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.