news

Un peu de brutalité dans un monde de douleurs

Si vous n’avez pas besoin d’être apaisés, consolés, pacifiés, vous tombez bien: l’horreur de cette pochette correspond assez bien au contenu de l’album à venir du groupe The Darkness, affublé du qualificatif de « hair metal revivalist » par Pitchfork (merci à metelkova de s’être sacrifiée la première à écouter ces cris d’orfraie). On nous apprend (car personne sur ce site ne s’était vanté d’avoir entendu ça en concert) que Street Spirit faisait partie de leurs prestations scéniques depuis plusieurs années et qu’ils ont donc voulu fixer dans le plastique à défaut de marbre cette mémorable performance.

Avertissement: si vous avez des bouchons d’oreille à portée de main, c’est le moment.

http://www.pitchfork.com/news/47243-listen-the-darkness-cover-radioheads-street-spirit-fade-out/

(edit : la preuve qu’ils disaient vrai, une version de 2004 au festival Taubertal. Euh…disons que le son y est un peu atténué par rapport à la version album que Pitchfork nous propose…


)

Cet album sortira le 21 août, le même jour que l’album de Doom, dont la tracklist offre des surprises (Damon Albarn s’est encore faufilé là-dedans: Thom Yorke ne devrait pas lui présenter ses amis, il ne peut pas s’empêcher d’enregistrer des titres avec tout ce qui bouge) et des déceptions (Doom avait raconté au printemps qu’il avait tellement travaillé avec Thom Yorke qu’ils finiraient pas sortir un album ensemble, menteur va!).

http://www.stonesthrow.com/store/album/jjdoom/keys-to-the-kuffs

Pendant ce temps, les boys sont à Taipei (voir photo): la queue devant le Nangang Exhibition Hall a commencé dès …lundi! malgré les annonces d’ouragan, et les premiers arrivés sont en fait payés par un collectif pour faire la queue à leur place (la Chine, c’est impayable, si on peut dire!)

Previous post

Fragile

Next post

Running Blind

valerie

valerie

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.