news

Ultraista en tournée…Trent Reznor dégoûté

Les deux news ne sont pas connectées…on vous fait juste un panier garni !

Tant qu’ils gagnent, ils jouent : Ultraista, le groupe composé de Nigel Godrich, Joey Waronker et Laura Bettison, va faire un petit tour en Europe et en particulier à Paris, le 28 novembre. Comme ils ne sont que trois et qu’ils débutent, ça vous fera une soirée pas chère et très cool.

http://www.ultraista.co.uk/Ultraist…

Vous pouvez lire un curieux article dans Le Monde.fr fondé sur l’idée bizarre que ce groupe serait une récréation salutaire d’hommes ayant vécu trop longtemps à l’ombre de Thom Yorke (dont le nom apparaît plus que celui de Godrich dans l’article !).

http://www.lemonde.fr/culture/artic…

Trent Reznor, l’apôtre et précurseur de l’album mis en ligne gratuitement, vient de resigner avec une major ! Pour justifier ce revirement, il confie au NME que, alors qu’il était programmé pour un concert à Prague, il a été dégoûté de voir que Radiohead qui jouaient aussi ce soir-là avait bien mieux réussi leur marketing que lui. Dépité, il entre alors chez un disquaire…et en ressort encore plus perplexe de n’avoir trouvé aucun de ses disques : obligé, ils n’ont plus aucune matérialité ! C’est donc par nostalgie des bons vieux disques qu’il aurait resigné chez Columbia ! Il peut réinventer aussi le phono si ça le rajeunit !

Sur le même thème, le NME avait fait, lors du 5e anniversaire de la sortie d’ In Rainbows, un article-bilan sur ce qu’on pouvait dire aujourd’hui du fameux coup du Pay-what-you-want. Si Radiohead libéré d’EMI a vraisemblablement gagné plus d’argent tout en vendant moins de copies physiques, comme ils l’avaient annoncé, il ne s’agissait pas de faire de ce mode de publication un modèle incontournable et ce geste haut en couleurs n’a pas précipité les artistes dans la dèche (les majors elles, et EMI en particulier, étaient déjà moribondes). La leçon, c’est plutôt que désormais la balle est dans le camp des artistes qui sont poussés à être inventifs et dont le capital est incontestablement le public : « connecting with fans, and being open to new ways of getting their music out there. », voilà les leçons à tirer et l’avenir reste ouvert.

http://www.nme.com/blog/index.php?b…

Ce qui fait une transition toute trouvée avec la rubrique merci-du-coup-de-pouce : Cathedral X, un groupe expérimental de San Diego, est tout surpris que Thom Yorke les connaisse et les cite dans son dernier Office Chart :“His work has always been an influence to
us. I admire his sense of immersion with music and to find that he
enjoys our work is a great compliment.”
Dommage que sa mémoire en vrille l’ait conduit à citer le titre de travers, ce qui n’a pas facilité le repérage. C’est bien « Intimacy vs Isolation » (tout un programme) et vous pouvez l’écouter là (et acheter le EP) :

http://thecathedralx.bandcamp.com/t…

Alt-J eux, n’en finissent pas de devoir justifier de leur titre de « nouveau Radiohead ». Favoris pour le Mercury Prize, ils dégonflent un peu la baudruche en rappelant que c’est peut-être un peu prématuré car ils n’ont sorti qu’un album. Ils admettent aisément une influence car ils sont fans de RH (d’ailleurs leur batteur s’appelle Thom, avec h…) mais finissent par rigoler en disant qu’en effet, leur premier album est bien meilleur…que les premières chansons d’On a Friday ! (NME du 27 octobre). On est bien d’accord.

Previous post

Radio Rewrite

Next post

Avis aux Lillois!...mais c'est trop tard

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.