chansons

Treefingers

1999-2000

Le groupe est en studio et enregistre des chansons pour l’album Kid A. Ed O’Brien a détaillé un peu la création de Treefingers :

And they all started off in Thom’s computer – on Cubase, with plug-ins and stuff added on top. ‘Treefingers’ is an ethereal, spacey song built from guitar loops. I’m not taking any credit for it, because Thom arranged it. He recorded me playing the guitar for ten minutes, then loaded parts into his sampler, played bits on his keyboard, and made sense of it. It doesn’t sound like a guitar, which is great.
— Ed O'Brien / MC, janvier 2001
fin 2000

La chanson a été utilisée pour le Bo du film Memento de Christopher Nolan, sorti le 5 septembre 2000. Elle dure une minute de plus que la version que l’on trouve sur l’album du groupe:

 

2 octobre 2000

On découvert la chanson lors de la sortie de l’album KID A. « Treefingers » est un peu la synthèse de tout ce qu’on a reproché à KID A : De l’expérimentation un peu ’élitiste’…

Il faut surtout la voir comme une pause dans l’album, une séparation entre deux parties.

 

décembre 2000 – janvier 2001

Ed et Jonny défendent  la chanson et la nouvelle ligne du groupe :

NME, décembre 2000 :
 Q : « Is it going to be more conventional ? »

Ed : « We laugh at this. People say, ’Is your next record going to be more song-based ?’ and we’re like, ’What were those ten tracks on the last record ?’ OK, ’Treefingers’ might not be a classic verse-chorus-verse-chorus, but it’s still a song. »


 
MC, janvier 2001 :
Q : « How were some of the computer-conceived tracks on Kid A put together ? »

Ed : « Some of the sounds on Kid A are like, ’Wow, I’ve never heard anything like that in my life’. And they all started off in Thom’s computer – on Cubase, with plug-ins and stuff added on top. ’Treefingers’ is an ethereal, spacey song built from guitar loops. I’m not taking any credit for it, because Thom arranged it. He recorded me playing the guitar for ten minutes, then loaded parts into his sampler, played bits on his keyboard, and made sense of it. It doesn’t sound like a guitar, which is great. »


 

 20 janvier 2001 :

Jonny : “There’s more guitar on this record then people realize, in a way, it’s just… it’s more hidden than it previously was I think. There’s songs like ’Treefingers’, which is just one guitar, but people just assumed that it isn’t. They just played lots and lots of guitar loops, and it was just great and wonderful texture, and Thom turned it into a structure rather than something aimless. »

 

 

Interview Rock & Folk de Juillet 2001

Journaliste : « Comment prendre des chansons comme Treefingers ou Hunting Bears, où presque rien ne se passe ? S’agit-il de pauses dans l’écoute des albums ? »
Thom : « Absolument. Oui… Pourquoi ne les aurions-nous pas incorporées aux disques si elle signifiaient quelque chose pour nous ? Je trouve Treefingers incroyable. Elle passe merveilleusement bien à la radio, comme si le poste explosait (…). John Peel (de la BBC) l’a diffusée, et incontestablement, quelque chose déconnait, c’était génial (rires). »

 

juillet 2012

A la grande surprise du public, radiohead interprète la chanson en live. La première fois, le 10 juillet à Nîmes :

Previous post

Po Pad

Next post

Beautiful feelings

No Comment

Leave a reply