news

The silence is fucking defeaning

Hier soir Radiohead était de retour à Toronto pour la première fois depuis le tragique accident qui, en 2012, a coûté la vie à Scott Johnson, l’un de leurs techniciens. Depuis, les charges qui pesaient à la fois sur Live Nation et sur les sociétés à qui avaient été délégué le montage des échafaudages qui se sont écroulés, ont été abandonnées par la justice canadienne pour cause de délai trop long pour juger l’affaire! Philip Selway s’est exprimé sur ce déni de justice et Radiohead refuse désormais de travailler avec Live Nation.

Thom Yorke a pris sobrement la parole hier soir pour dénoncer cette situation et le groupe a réussi à faire respecter une minute de silence en mémoire de Scott Johnson, qui s’est voulu aussi assourdissant que celui de la justice.

https://pitchfork.com/news/radiohead-express-outrage-hold-moment-of-silence-at-first-toronto-show-since-stage-collapse/

Phil Selway témoigne dans un documentaire qui revient sur les circonstances du drame.

Previous post

Le concert du Madison Square Garden sur les genoux de Jonny

Next post

6 Juillet 2018 - United center - Chicago

3 Comments

  1. 21 juillet 2018 at 0 h 18 min —
  2. 31 juillet 2018 at 14 h 13 min —

    Qu’une part du public ait pas respecté le silence me laisse perplexe, c’est une position de pur consommateur qui laisse aux vestiaires leur humanité, et qui considère les musiciens comme des jukebox. Tout le monde est pas comme ça, mais qu’il y en ait systématiquement un petit nombre bruyant me picote sur les bords.

    De manière plus générale, les setlists de cette tournée US me font baver et halluciner. J’ai pas encore pris le temps de regarder les « full shows » sur youtube.

    • 2 août 2018 at 20 h 24 min —

      Je suis complètement d’accord. C’est clairement un manque de respect mais malheureusement il y aura toujours quelques personnes comme ça…

Leave a reply