les membres du groupe et leur univers

The Divine Comedy

page wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Di…

site internet du groupe : http://www.thedivinecomedy.com/

 

The Divine Comedy est un groupe de pop orchestrale nord-irlandais mené par l’auteur compositeur interprète Neil Hannon. Formé en 1989 autour de trois musiciens, le groupe devient en 1993 le projet du seul Neil Hannon. La formation du groupe fluctue autour de musiciens plus ou moins récurrents comme Joby Talbot présent sur la majorité des albums. Le nom du groupe provient de La Divine Comédie de Dante.

On lit dans le magazine qu’uncut qu’en 1997, Neil Hammond a été scotché par Ok Computer :

Neil Hannon of The Divine Comedy was sitting in a car in Islington the night Radio 1 played “Paranoid Android” for the first time, “I remember it just kept going on… and on… and on,” Hannon laughs. “I was thinking: ‘This is fantastic!’ It was like absolutely nothing I’d ever heard. It was like a moment in history.”

En 1999, Ed O’Brien s’amuse dans son journal en ligne de la presse qui annonce des noms farfelus pour de prochaines (et imaginaires) collaborations avec Radiohead. Selon lui, seuls deux groupes pourraient convenir :

i read a rumour from the internet [never believe a single nuance – sd] that we are supposed to be collaborating with ‘godspeed you black emperor’ on ‘how to disappear – this person cited a number of chance occurences, including such impossible coincidences as ‘they came to see us at a gig’. if that were sufficient corroborating evidence then, judging on the bands i’ve seen recently, you can hear us with ‘the divine comedy’ and the mighty ‘asian dub foundation’.

The Divine Comedy partagera en 2001  le même producteur que Radiohead, à savoir Nigel Godrich. A ce propos en 2001, les inrocks demandaient  :

Special K : N’as-tu pas peur que Nigel Godrich essaie de faire ressembler la musique du groupe à celle de Radiohead ?

Non, il a juste travaillé avec Radiohead pendant un an. La dernière chose qu’il voulait, et que nous voulions, était de faire un album à la Radiohead. A ce propos, nous sommes de grands fans de Radiohead.

Dans une autre interview pour les inrocks,  Stuart Bates citait Radiohead parmi les meilleurs concerts qu’il avait pu voir :

« Je me souviens aussi d’un très bon concert de Radiohead en Hollande »

( certainement le concert en commun du 24 juin 1997 à Utrecht).

Previous post

The Bluetones

Next post

Dayna Manning

No Comment

Leave a reply