les membres du groupe et leur univers

Steve Reich

Jonny Greenwood s’est produit en juin 2011 dans un festival polonais, à Cracovie, où était honoré Steve Reich, le premier compositeur crédité de « minimaliste » (news du 13 février 2011). Dans une interview donnée à Quietus à l’occasion de la sortie d’un film réalisé par un Français, Eric Darmon, qui lui est consacré (Phase to Face), Steve Reich a éclairé ses rapports avec des groupes de rock et en particulier avec Radiohead.

Il explique les difficultés qu’il a eues à créer sa composition 2×5, écrite pour 10 musiciens de rock dont 4 guitares électriques. A l’origine, cette œuvre devait être interprétée par les frères Dessner (les jumeaux de The National) et Jonny Greenwood.

Est-ce que c’était Radiohead qui devait créer Two Times Five ?

Non, j’ai eu une longue correspondance par messagerie avec Jonny Greenwood (entre parenthèses, Jonny va jouer sa propre version d’Electric Counterpoint à Cracovie cette année). C’était seulement un début de collaboration. Je trouvais à l’époque que lui faire jouer cela était une idée séduisante mais il aurait fallu que j’aille à Londres et cela n’était pas réaliste, alors j’ai abandonné. Mais j’ai toujours une connexion avec Jonny Greenwood. Je l’admire.

— Steve Reich / The Quietus

Bien que Wikipedia évoque une première qui aurait rassemblé les Dessner et Jonny Greenwood à Manchester en 2009, il semble qu’il n’en ait rien été (? ??) puisque Reich parle de la création de cette oeuvre à New York, puis en Suède et à Rome.

Il continue à travailler au croisement de la musique contemporaine et de la musique populaire en ce moment avec une oeuvre qui sera créée par le London Sinfonietta Orchestra, connu pour son engagement dans la création d’oeuvres contemporaines et…en particulier celles de Jonny Greenwood.

 

Source :  http ://thequietus.com/articles/06439-steve-reich-interview

Previous post

Atoms for peace en tournée cet été

Next post

Dead Air Space

No Comment

Leave a reply