news

Pitchfork doublé par ses lecteurs

Dans les palmarès 2011, TKOL n’a pas atteint l’unanimité des précédents albums : à part Rolling Stone et Clash qui l’ont placé en 5e position de leur Top Ten, il est apparu assez discrètement dans les listes sauf en Allemagne (n°1 de Musikexpress) ou en Espagne (n°1 d’Indie Hoy).


Le dédain suprême a été signalé par son absence de la liste des 50 albums de l’année de Pitchfork. Mais voilà qu’aujourd’hui le magazine indie le plus branché publie son palmarès des lecteurs qui, à part pour le n°1, dans les deux cas Bon Iver (bien qu’il figure dans les albums les plus surévalués selon les lecteurs, ce qui est en soi paradoxal), met au jour une certaine distance entre les goûts des journalistes et ceux de leurs lecteurs. Parmi ces distorsions, tout naturellement, on retrouve TKOL dans le Top Ten (7e), ce qui réaffirme la popularité indémodable de Radiohead, par ailleurs tangible aussi par le fait que l’album (et parfois ses remixes) apparaît aussi dans le Top Ten des disquaires, Bleep ou Record Store.


P4Fk a beau vouloir toujours être l’arbitre des élégances, l’éducation musicale de ses lecteurs est faite et aimer Radiohead n’est pas (plus ?) une question de mode. Et ce n’est pas fini : le numéro de janvier du Rolling Stone italien affiche tranquillement que l’année 2012 sera l’année Radiohead. On espère bien !

Source: http://pitchfork.com/features/staff-lists/8747-2011-pitchfork-readers-poll/

Previous post

L'année où le 1er janvier était un...1er avril!

Next post

Des trucs qui traînent

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.