chansons

Packt Like Sardines in a Crush Tin Box

Travail en studio  : 1999-2000
Premier live : 28 avril 2001 (Canal +)
Sortie sur album : 4 juin 2001 (Amnesiac)
Dernier live : 15 mars 2012 (avec un nouvel arrangement)

 

Titre alternatif : Po pad

Dans une interview accordée au magazine Rock Mag, Thom aurait déclaré qu’il a puisé son inspiration pour cette chanson de l’hôtel des Vosges à Paris, où le groupe a l’habitude de séjourner : « En regardant pas la fenêtre, j’ai vu tous ces gens coincés dans les voitures sans pouvoir bouger ». Le titre de la chanson fait en effet bien référence à ce genre de situations…

 

1999-2000

Comme toutes les chansons parues sur Amnesiac, Packt Like Sardines in a Crush Tin Box est issue de la session d’enregistrement de Kid A.

Pour preuve, de nombreux textes qui apparaissent à cette époque sur le site officiel du groupe :

– la parole « another », où l’on peut lire les paroles : http://www.radiohead.com/Archive/Site7/syn012.html

– la page syn012 et son « after years of waiting nothing came and as your life flashed before your eyes you realize you were looking in the wrong place. » : http://www.radiohead.com/Archive/Site4/syn012.html

– la page « N I G H T F A L L I N G' », qui contient le titre http://www.radiohead.com/Archive/Site7/limbo01.html

 

On trouve également la phrase dans le livret caché de KID A, et sur quelques affiches utilisées par le groupe à cette époque.

Par exemple :

Notice

 

C’est donc en 1999-2000 que la chanson est travaillée en studio. Ed n’en parle jamais dans son journal de bord… mais comme on sait que le titre était sûrement encore incertain, peut-être en a-t-il parlé sous un autre nom…

Pour ce qui est des bruits que l’on entend en arrière fond, et qui sont assez étranges, plusieurs thèses ont été émises.

But each song is different, like ‘Packt like Sardines’. It’s straight out of Thom’s laptop, but we’re playing it live, with like this distorted bass thing which is really exciting, because a reverse archeology is being practiced upon the music, which is really cool. » [Laughter]
— Colin Greenwood The Georgia Straight, 7 juin 2001

 

Another vocal treatment Yorke resorted to was the Autotuner, most famous from Cher’s ‘Believe’, but widely used in contemporary R&B as an intermittent glister of posthuman perfect pitch added to particular lines or words. « We used Autotuner on Amnesiac twice. On ‘Packt Like Sardines’, I wasn’t particularly out of tune, but if you really turn up the Autotuner so it’s dead in pitch, it makes it go slightly… » he makes a nasal, depersonalised sound. « There’s also this trick you can do, which we did on both ‘Packt’ and ‘Pulk/Pull Revolving Doors’, where you give the machine a key and then you just talk into it. It desperately tries to search for the music in your speech, and produces notes at random. If you’ve assigned it a key, you’ve got music. »
— Thom Yorke / The Wire, juillet 2001
On Packt Like Sardines In A Crushd Tin Box, you do this kind of Speaking In Tongues singing. But buried in the mix there’s someone making sheep noises which you can only hear on headphones.
[Laughs] They did that when I was away. That’s Nigel Godrich and Ed mucking about. Amusing themselves by imitating sheep. But that Speaking In Tongues effect is really cool. We got bits of software for the musical computer programmes that don’t really work. And sometimes faulty gear produces odd sounds.
I hate to say this, but we’ve all got laptop computers, and some of the days we only played our instruments for half an hour, and worked for the rest of the day on our laptop computer programmes. It’s sad and idiotic, isn’t it – five musicians communing by computer. But it was necessary to get all these shreds of interesting sound together. And then we had to force ourselves to pick up our guitars and play, simply to exercise. For a long time, I detested guitars. Now, I kind of miss them.
— Thom Yorke / Q #179, août 2001

 

5 janvier 2001

Ed laisse entendre dans la presse que la chanson qui va ouvrir le prochain album s’appelle Po-Pad.

In a recent interview on Australian radio station Triple J, guitarist Ed O’Brien compared the album to the band’s 1995’s The Bends. Several of the album’s songs were recorded during the Kid A sessions. And while a full track listing has not been confirmed, a song titled ‘Po Pad’ will be the album’s first song. ‘Pyramid Song (a.k.a. Egyptian Song)’ and ‘Living in a Glass House’, two songs that the band had played earlier this year, will also be included on the album. The latter features a special guest appearance by British jazz writer and musician Humphrey Lyttleton.
— Ed O'Brien / Rolling Stone, 5 janvier 2001

 

C’est Thom qui va annoncer la tracklist du futur album, sur le message board du site officiel… et la première chanson que l’on y trouve est donc ‘Packt Like Sardines in a Crush Tin Box’. On ne saura jamais vraiment si le titre a changé entre temps, ou si le groupe a changé de changer de chanson.

 

28 avril 2001
La chanson a été jouée pour la première fois au concert privé donné pour canal + le 28 avril 2001. Les versions live lui donnent encore plus de punch.

D’ailleurs, lors de ce premier live, Thom dévoile un peu son inspiration :

This song is called Packt Like Sardines In A Crushed Tin Box. It was written in a park, where was it? Place des Vosges, in Paris. We don’t stay there anymore. It was written watching old people, and little kids. The lyrics, anyway.
— Thom Yorke / 28 avril 2001, concert privé pour Canal plus

 

Un peu plus tard, Thom donnera une autre source d’inspiration, plus évidente : les bouchons où l’on est coincé.

I’m a reasonable man, get off my case » La phrase est assenée de manière très autoritaire. Thom à propos de ça : « Ce n’est pas moi, si c’est ce que tu penses. Si on regarder la tête des gens dans les embouteillages, ça parle de ça, leur expression quand ils s’apprêtent à sortir de leur voiture, avant de tabasser ou tuer quelqu’un.
— Thom Yorke / Rock and Folk, juillet 2001

 

Et pour écrire la chanson il semblerait que les paroles soient venues toutes seuls :

Packt Like Sardines »: Um, I was watching TV and I think lines just kept coming out the box.
— Thom Yorke / Magnet, septembre 2001

4 juin 2001

La chanson sort sur Amnesiac.

 

 

15 mars 2012

Après 2001, le groupe n’a plus joué la chanson en live, sauf une fois en 2012 à Glendale, avec un nouvel arrangement :

Previous post

Like Spinning Plates

Next post

Thinking About You