news

“On discute pour savoir comment faire autre chose”

RollingStone (version américaine) jette le trouble en publiant une interview de Nigel Godrich en pleine préparation de la  tournée américaine d’Atoms for Peace (le 24 septembre):

http://www.rollingstone.com/music/news/atoms-for-peace-prep-for-american-arena-tour-20130916/

Il y raconte que deux options se sont élevées au sein du groupe, certains étant partisans de jouer à la suite the Eraser et Amok et d’autres plutôt d’avis de construire une vraie setlist à partir des deux albums, ce qui fut fait. La setlist ne changera sans doute pas plus aux Etats-Unis qu’en Europe, le résultat convenant aux deux parties. Suspense.

En revanche, à la fin de l’interview, les mots de Nigel deviennent énigmatiques:

“on discute de savoir comment on pourrait faire d’autres choses. Mais nous avons le léger problème d’avoir affaire à 5 personnes avec des activités très différentes, du coup réunir tout le monde en même temps est plutôt difficile. Je sais que nous voulons tous continuer. Cela dépendra des activités de chacun cette année.”

Pourtant, a priori, Thom et Nigel devraient être en studio avec Radiohead et Flea avec les Red Hot, on parle d’un deuxième album d’Ultraista…est-ce que cela veut dire qu’Atoms for Peace pourrait devenir la priorité des uns et des autres?

En tout cas, pour le lancement de la tournée américaine, Atoms for Peace sera pour la 1ère fois en formation complète à la télévision, dans l’émission the Daily Show, mercredi soir (émission publique, y’en a qui ont immédiatement réussi à avoir des billets!)

http://consequenceofsound.net/2013/09/atoms-for-peace-to-appear-on-daily-show-metallica-on-colbert-next-week/

Ils sont désormais à pied d’oeuvre: Nigel se félicite que New York se soit dotée, comme Londres et Paris, de vélib’ et James Holden commence à se faire du mouron (à vrai dire, comme 1ère partie, ils risquent gros: personne n’a l’air de le situer…les réactions risquent d’être contrastées bien qu’il soit nominé au Mercury Prize tout de même, c’est pas le premier venu!)

Pour ceux qui lisent à la vitesse de Thom: cette semaine il s’enthousiasme pour un essai de Tony Judt, “Ill fares the Land: a treatise on our present discontents” (qu’on peut lire en partie sur google.books)

http://books.google.co.uk/books/about/Ill_Fares_The_Land.html?id=wcA8cXUkFSAC&redir_esc=y

Mais il a été surtout choqué par l’arrestation manu militari des militants de Greenpeace dont le bateau a été arraisonné par la police russe alors qu’ils essayaient de monter sur une plateforme de forage particulièrement dangereuse dans la Baltique.

Il y a eu aussi des tweets énigmatiques de Colin retweetés par Thom d’un mystérieux crâne de cristal façon Damien Hirst (?) à moins que ce soit une radiographie personnelle??:

https://twitter.com/colingreenwood/status/380442891639717888/photo/1

La feuille locale Oxfordshire Limited Edition a publié un article sur Colin où il raconte les souvenirs de ses débuts (il fait bien l’ancien combattant, c’est un peu inquiétant non de parler tant du passé?):

http://www.sylviavetta.co.uk/wp-content/uploads/2013/09/colin-greenwood.pdf

Enfin, pour ceux qui sont à Londres, on signale que Stanley Donwood a ouvert une exposition de ses oeuvres inspirées par les forêts et les sous-bois de TKOL (il fait feu de tout bois):

http://www.theoutsiders.net/exhibition/118,far-away-is-close-at-hand-in-images-of-elsewhere

 

That’s all folks for this week…

 

Previous post

De vieux trucs

Next post

24 septembre 2013, Liacouras Center, Philadelphie

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.