chansons

Motion Picture Soundtrack

Inspiration : 1990
Premier Live : 10 avril 1996 (Rockwell)
Travail en studio : 1999-2000
Nouvelle version live : 2000
Sortie Album : 2 octobre 2000 (Kid A)
Clip : Blip géant vers 2000 ?

1990

Il s’agit d’une vieille chanson, dont l’inspiration semble remonter au début des années 90, quand le groupe s’appelait encore « On a Friday ». Le groupe avait alors voulu trouver un son à la « Alice Coltrane » avec une influence jazz-indien… :

Again, very old song, more than 10 years old as a musical idea. It’s played on a very old harmonium pedal organ, on top of which we put some double basses and harp to try and sound like Alice Coltrane, John Coltrane’s wife, who played lots of sitar-based kind of ground bass, repetitive Indian-influenced jazz.
— JOnny / KCRW 12 octobre 2000

 

1996

Premier live donc le 10 avril 1996 à Rockwell aux états unis, puis régulièrement en rappel pendant les concerts de cette époque.

Une version de cette époque :

Thom seul chantait, accompagné d’une guitare acoustique. La version de cette époque est réellement superbe, et très différente de ce que le groupe en a fait par la suite. La version de 1996 comportait une strophe supplémentaire :

Beautiful angel Pulled apart at birth
Limbless and helpless
I can’t even recognize you
I think you’re crazy, maybe (x6)
I will see you in the next life

 

1996-1998

On pensait alors que le chanson aurait pu intégrer le prochain album… Le groupe y a pensé dès 1996, encore en 1998:

DJ: « Will that one wind up on the new record, Thom? »

Thom: « I sincerely hope so. It’s one of the ones I’m most proud of. Just ’cause the melody… it’s one of those ones you wake up in the middle of the night singing it in your head. Well, you do if you’ve written it, I suppose… »

— 10 avril 1996

 

Speaking of new songs, guitarist Ed O’Brien confided to reporters this fall that « I Promise, » and « True Love Waits, » two of their unreleased songs that the band routinely play for sound checks, and « Motion Picture Soundtrack, » which has appeared as a final encore in the past, could end up on the new album. Furthermore, O’Brien told NME that the band had already worked on some stuff in the back of their tour bus while they were on the road for the last album. (Rolling Stone, november 18th 1998)
— Rolling Stone, 18 novembre 1998

 

Ces quelques mots associés au titre de la chanson, apparus sur radiohead.com à l’époque de la sortie de Paranoid Android, semblent nous indiquer que le groupe n’a pas réussi à faire grand chose de Motion Picture Soundtrack à cette époque là :

motion picture the pulsing of a life support system . that’s as far as we’ve got.

 

Toutefois, la chanson a été jouée 7 fois dans les concerts de 1997, toujours en rappel, ce qui semble indiquer que Thom voulait encore la tester car il conscient que le public l’aime bien. Il a changé les paroles, remplacé « white wine » en « red wine », se trompe parfois…

1999-2000

Finalement, c’est au moment de l’enregistrement de Kid A que l’on va reprendre la chanson, dans une nouvelle version, assez différente de celle de 1996.

En 2001, Jonny reviendra sur le processus créatif : C’est Thom qui a d’abord enregistré la chanson sur un vieil harmonium (voir ci dessous), peut-être inspiré par Tom Waits, pour la présenter au reste du groupe. Il l’a fait écouter aux autres, et Jonny a eu envie d’y ajouter de  la harpe jouée au synthé, les autres de la double-basse.. Un couplet a été retiré… Le tempo est plus lent, Thom chante de manière presque impersonnelle, très lentement.

“Originally it was… Thom recorded the song by himself, just using this old harmonium pedal organ. I suppose influenced by Tom Waits and that kind of singer/songwriter. And I just imagined it having harps and double basses. And so late one night, you know, tried to do a version. Trying to disguise the fact that we didn’t have any real harps and we’re cutting up all these samples and trying to make it all fit together. I love the sound of harps.”
— Jonny / Mixing It, 20 janvier 2001

Pour ce faire donc, un vieil harmonium de Virginie des années 1850, a été utilisé, un Putnam & Co, le même que l’on entend sur Thinking about you dans Pablo Honey.

It’s played on a very old harmonium pedal organ, on top of which we put some double basses and harp (…) .

Colin: “I like Motion Picture Soundtrack, because this journalist said it’s like the Wizard of Oz, at the end of this mad record with all these mad sounds. You get the curtains pulled back and there’s this bloke like pumping, you can hear the wheezing grinding of this guy pedalling to playing the keyboard. It’s a harmonium from West Virginia from like the 1850s, that is actually on our first album, Pablo Honey, on a track called Thinking About You. And the studio closed down and the guy wanted to sell us the equipment, which was like a passing-on of this stuff. So I like the idea that it’s on our forth and first record. And also at the Wizard of Oz, when you see after all the technology and the pro tools and the samplers, at the end of the day it’s just like…

— JOnny / KCRW 12 octobre 2000

 

Cette idée de mélanger vieux matériel et nouvelle technologique vient peut être de la lecture que vient de faire Thom de « Revolution In The Head » de Ian MacDonald qui revient sur le processus (similaire) d’enregistrement des chansons des Beatles dans les années 60.

Elsewhere, Radiohead’s ‘vocal science’ bypassed state of the art digitalia for antiquarian technology and the sort of ad hoc boffinry redolent of John Lennon and George Martin’s techniques at Abbey Road during the late Beatles era (Yorke confesses that Revolution In The Head, Ian MacDonald’s book detailing the recording of every Beatles song, was « my bedside reading all through the sessions for the albums »).

Ca ferait presque penser à une chanson d’enterrement, la comparaison a souvent été entendue. Jonny explique que le groupe a plutôt voulu la faire sonner un peu comme les musiques de ces vieux films de Disney des années 50, dont les couleurs sont passées…

(…) the atmosphere we were trying to get was one of Disney films of the 50s where the colour fades slightly. I think one of the regular introductions included the fairy spinning around – a Blue Jay – and the sparks coming from behind. It was all a bit faded and watery – that was the kind of music we wanted to copy
— Jonny Interview BBC3

(c’est d’ailleurs comme une « This song is definitely brought to you by the Disney Corporation. A wholesome, God fearing corporation if there ever was one. » que Thom la présente dans la version de Toronto de 2000 que vous pouvez visionner ci-dessous)
 

1 septembre 2000

La chanson fait son retour dans les setlists le 1 septembre à Newport, puis régulièrement dans les concerts du groupe, sous un nouvel arrangement, qui laisse présager la chanson qu’on trouvera sur le nouvel album attendu pour octobre :
La version de Toronto (à partir de 1h54 environ)

2 octobre 2000

L’album Kid A sort, avec en dernière piste Motion Picture Soundtrack.

Les fans qui étaient habitués à entendre depuis 1996 la version acoustique ont été plus qu’étonnés… et beaucoup ne s’y sont jamais fait, tant le résultat est différent. On a souvent commenté cette chanson en disant qu’elle ressemblait un peu à une marche mortuaire, parfaite pour terminer cet album.

fin  2000- début 2001

Je ne sais plus trop d’où c’est sorti, mais un jour on s’est retrouvé avec un ’blip’ géant servant de vidéo pour ’Motion Picture Soundtrack’… Une très belle vidéo, très dans l’ambiance KID A, assez inquiétante. Quoi qu’il en soit, il s’agit de quelque chose d’officiel puisque pendant le concert privé de 2001 donné pour Canal +, on a pu voir la vidéo diffusée en image de fond. Elle n’est néanmoins jamais passée à la tété, et n’a jamais dépassé le stade du net, et encore de manière éphémère. ’Motion Picture Soundtrack’ n’a jamais été considérée comme un single. Ceci explique peut-être cela…

Le live @ Paris pour Nulle part Ailleurs en 2001 :

 

Previous post

10 avril 1996, washington, 9:30 Club

Next post

16 avril 1996, Paris, La Cigale

1 Comment

  1. 23 mars 2010 at 1 h 47 min —

    Merci pour l’article
    ce site est décidément très complet.
    Concernant Motion Picture Soundtrack, je me demandais s’il existait d’autres enregistrements que les versions présentes sur Youtube, à savoir la version acoustique, et celle jouée lors du Live de canal +.
    Même s’il elle n’est plus jouée depuis des lustres, il doit sûrement exister d’autres bootlegs..
    en tout cas cette chanson reste une de mes préférées du groupe, très simple et pourtant très dense, l’organ, le petit arpégiateur à la fin, les nappes sonnent incroyablement bien.

Leave a reply