chansons

Maquiladora

Ecriture : 1989
Demo : 1990 (Shinding Demo)
Premier live : 21 février 1994
Sortie sur un support : 27 février 1995 (CD1 de High&Dry)

Une chanson pour les nostalgiques de Pablo Honey. Elle est aussi connue sous le nom de Interstate 5, et il est arrivé qu’on retrouve le titre écrit avec 2 ’l’, comme sur le single US de High And Dry, sûrement suite à une confusion avec le mot ’maquilladora’, qui signifie maquilleuse en espagnol.

 An amazing rock song that stands up to the band’s edgier material from their early years, this gem is for all the Pablo Honey lovers who may have had a hard time getting their head around The Bends when it was first released. With brash guitar lines, a wonderful solo, and classic lyrics – this is yet another entry on the list of great songs relegated to B-side status.

Sur une démo de l’été 1990 dite (la « Shindig demo ») , on trouve la chanson « the greatest shindig of the world », :

1989 & 1999
En 1989, Thom enregistre quelques titres dans sa chambre, pour un projet personnel (Dearest), mais finalement il ressort le tout en 1990 pour l’intégrer sur une démo dite « Shinding Demo ». Le groupe Radiohead n’existe alors pas encore sous ce nom, mais utilisait plutôt « On a Friday », sauf en 1989-1990, où le groupe a du mal à se rencontrer (chacun finit ses études) et s’amuse alors à tester des autres noms de groupe, comme « Shindig » justement (ou King Of Thailand, ou même Jungle Telegraph)

1994
Maquiladora est jouée en live la première fois en concert le 21 février 1994.
Voici la version de Reading, en juillet 1994 :

et une version sur BBC1 le 6 octobre 1994 :

août 1994

On retrouvera beaucoup plus tard une K7 démo sur laquelle les titres sont écrits de la mains de Thom Yorke. Sur la face A, les titres terminés, et choisis comme pouvant figurer sur le prochain album (The Bends), à droite ce qui est déjà considéré comme des faces-b de single… Maquiladora est encore à gauche !
bendstape

27 février 1995

On retrouve la chanson comme face-b du CD1 de « High and dry »

Previous post

Rattlesnake (In the big city)

Next post

New Generation

No Comment

Leave a reply