news

Longue Interview de fan

{{Valérie vous en avait rendu compte : un fan bien avisé a pu approcher Ed en début de tournée, qui lui a accordé une longue interview, lors d’un petit déjeuner à l’hôtel.}}

Ce fan, c’est Italo Rossi, 21 ans en charge du site [RadioheadPeru->http://www.radioheadperu.org/]. L’entrevue a eu lieu le 19 mars au matin, devant un bol (voire plusieurs pour Ed) de corn-flakes.

Les gens du forum d’ateaseweb se sont démenés, [wonsaponatime->http://www.citizeninsane.eu/inrainbowsmedia.html] en tête, pour transcrire l’interview entière, et c’est désormais chose faite.

Vous pourrez la lire ici : [http://www.citizeninsane.eu/inrainbowsmedia.html/inrainbowsmedia.html]

Je ne suis pas certaine que tout mérite une traduction, alors je vous livre une résumé de ma lecture, étant donné qu’il est 3heures du matin, vous excuserez mes approximations…:

– Ed trouve le public latin plus calme qu’en Europe par exemple. Il chante peu, écoute, ou préfère écouter son téléphone… Son public préféré est le public écossais.

– C’est leur agent qui détermine en premier où le groupe peut jouer, il propose ensuite la liste au groupe, qui valide.

– Le groupe est désormais trop important pour jouer au Pérou (Ed se serait bien vu à Bogota), et pour la Colombie, ils auraient bien aimé, mais… il valait mieux éviter pour des questions de sécurité, mais Ed aurait adoré jouer à Cartagène ou Santa Marta, au Paraguay, bref, un peu partout, mais entre le rêve et la réalité, il y a un monde…

– il est un peu précipité de penser que c’est la seule et unique fois où le groupe passera en amérique latine et du Sud, comme le dit Ed, on ne peut pas présager de l’avenir du groupe. Il explique cette angoisse erronée par le fait que les gens soient déçus que le groupe ne soit pas venu avant, mais c’est la vie (“{that’s life sometimes}”). Ca ne veut pas dire non plus qu’il ne reviendront pas.

– Des rumeurs annoncent le groupe dans les festivals… en Pologne, au Portugal, à Leeds, à Reading… Ed a confirmé qu’ils joueront certainement des dates cet été, mais aucune précision où… rien de formel encore, mais ça sera certainement la clôture de la tournée “in rainbows”. En tout cas, le groupe aimerait bien que s’ils jouent en plein été, le public puisse quand même profiter des effets de lumière du concert.

– il y a eu quelques passages en studio par ci, par là, en particulier en octobre dans leur propre studio et dans celui de Nigel, leur producteur, qui est d’ailleurs avec eux sur la tournée, ce qui va leur donner l’occasion de discuter sur la suite, rien n’étant encore prévu, aucune session n’est en projet. Ed a un peu esquivé les questions qui visaient à savoir s’ils répétaient de nouvelles chansons, celles entendues en live l’an dernier par exemple….

– le groupe a profité de la tournée pour faire du tourisme. Ed, dont la famille de sa femme est de Guyane, adore ce coin du monde,et il adorerait faire un circuit familial de Mexico à Tierra del Fuego, traverser le Paraguay, l’ Uruguay, l’ Argentine, le Chili, voir les Andes. Comme il a encore deux enfants assez jeunes, il se contentera d’un petit séjour après la tournée à Bahia, sa famille le rejoindra à la fin des concerts.

– Italo lui fait remarquer que le public de radiohead est souvent plus attaché aux chansons moins connues, et aimerait entendre du Pablo Honey par exemple, mais Ed lui rappelle qu’ils sont surtout là pour jouer du In Rainbows, et que le groupe n’est pas “un jukebox”. “We play what we wanna play.” ils jouent ce qu’ils ont envie de jouer, pas forcément ce que le public souhaite entendre.
“Sometimes, what I have to say is, it’s really-it’s really lovely that people are really, really into what we do. But other times…We’re just fucking human beings. ” Il ne faut donc pas leur demander l’impossible!

– Radiohead est comme une famille, dans laquelle on travaille ensemble, mais dans laquelle on peut aussi évoluer indépendamment. D’ailleurs, Ed, comme Phil travaille sur un projet personnel.

– C’est souvent Thom qui est à l’initiative des chansons, ou Jonny. Depuis qu’il a rejoué en Nouvelle -Zélande, Ed a un peu plus d’idées, il avait déjà proposé “Lull” ou “Meeting In The Aisle” dans la passé, là il a deux projets bien avancés. Pour l’une des deux, il avait la mélodie, et les sons, il fallait juste réarranger, trouver une mélodie vocale, et c’est Johnny Marr qui l’a aidé à arranger, et a même rajouté une partie instrumentale, tandis que Neil Finn s’est occupé du chant.

-l’album d’Ed pourrait s’appeler “Learning to Fall”. Phil a composé quant-à lui une chanson qui aurait comme titre “”The Ties that Bind Us”” ou “Family Madness”.

– Concernant le processus créatif des chansons de Radiohead, il n’y a pas de méthode absolue : ils peuvent travailler longtemps sur une chanson, en trouver une autre en un instant… Ed est souvent à l’initiative des petits sons qui font la touche Radiohead. A la fin de l’enregistrement, alors que chacun apportait une petite touche, il a travaillé sur des sonorités inspirées de son travail avec Raphael Lloyd et la chanteuse Lola (qui sont dans la mouvance flamenco), en accord avec Graham, leur ingénieur du son, non pas en sample, mais sur table de mixage.

– Ed aime bien les chansons qui nous lient à la nature, comme “arpeggi”. Dans les concert, l’arrangement des lumières lui fait penser à l’océan. Quel poète! Le groupe adore d’ailleurs ce qu'[Andy Watson->http://www.radiohead.fr/equipe-de-tournee?105] a fait avec les lumière sur cette tournée. Andy est un fidèle depuis 94, c’est dire la proximité qu’il a avec le groupe!

– Italo lui parle des groupes où l’on varie les chanteurs et lui demande si Ed ou Phil pourrait chanter, ce n’est pas à exclure. Thom aimerait cette idée.

– Italo lui explique que ça serait bien d’entendre des chansons de Jonny sur scène, comme “24-Hour Charleston” Ed dit qu’il lui en parlera (il avoue au passage ne pas connaître les titres des chansons, il voit de quelle chanson on parle quand on lui explique que c’est celle où Colin joue de la basse également).

– Italo lui parle des vieilleries qui circulent sur Internet comme “Happy Song”, ou “To Be a Brilliant Light”. Ed explique alors que c’est un de leur ami de l’époque, Nigel, qui a été en charge des lumières de 92 à 93, qui avait enregistré sur DAT un 4 titres et qui a fait ressurgir ça par la suite, ce qui est plutôt cavalier… Italo lui parle même d’une nana qui prétend avoir sur une bande une chanson de 1986, “Fragile Friend”, et qui a pour preuve une vieille photo de Colin en costume, avec une rose à la boutonnière, ça fait beaucoup rire Ed. La fille a un peu disparu, puis un petit clip de 25 secondes est apparu sur youtube.

– Ed ne déteste pas Coldplay, ils bossent dur et sont bons dans ce qu’ils font. Ils veulent être le meilleur groupe du monde, et comme le dit Ed, il faut bien que quelqu’un le soit !

– Rien n’est fait pour savoir si le prochain album sortira sur un petit label ou pas… Tout ce qui importe au groupe, c’est de rester original, d’avancer, d’être innovant : “I mean the important thing about everything that we do is to keep it original, keep it new, keep it moving, and whatever way we can do that, that’ll be the best way.”

Et à propos de cette démo de 1986, on trouve ça sur Youtube:

Previous post

Un point commun avec G.W Bush!?

Next post

Dernier concert au Chili : creep en ouverture!

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.