chansons

Lift

Travail en studio : 1996-1997 ?
Premier live : 14 mars 1996 (Troubadour, à Los Angeles)
Dernier live : “Dazed And Confused Party” 10 octobre 1996
Nouvelle version live avant longtemps !: 2002
Enregsitrement & nouvelle version live : 2017

Le groupe a joué la chanson plusieurs fois en concert en 1996, et a priori aurait bien voulu l’inclure à OK Computer, mais elle dénotait pas rapport à l’atmosphère générale de l’album, et ils abandonnèrent le projet. Ils ne la jouèrent d’ailleurs plus par la suite… Comme toutes ces chansons expérimentées à l’époque, il s’agit d’une ballade vraiment très agréable à écouter.


Il s’agit de la première fois où Thom s’interpelle directement das les paroles, il adopte ici le point de vue de quelqu’un qui veut l’aider, alors qu’il est coincé dans un ascenseur.
En 2004, le groupe s’y est essayé à nouveau, avant de véritablement l’abandonner.

 

14 mars 1996

On peut aisément penser que la chanson a été écrite en 1995-1996 et répétée en studio au début de l’année 1996 car elle est jouée pour la première fois en live au Troubadour, à Los Angeles le 14 mars. Elle sera jouée 20 fois en concert jusqu’en octobre de la même année.

Comme ici au Pinkpop le 27 mai :

ou à Chicago le 04 avril :

ou à la Cigale le 16 avril :

Dernier live de 1996 lors de la « Dazed And Confused Party » du 10 octobre 1996.

 

1997-1998

Sur le site de 1997, page ’stuck in a frozen lake’, on trouvait le titre de la chanson sur une page avec d’autres titres de chansons que l’on retrouvera sur OK Computer :

« lift* is hard work you been stuck in a lift we been trying to reach you thom the belly of the whale (thanks Rei xxxx) »

 

On envisage donc le titre comme une potentielle chanson d’Ok Computer, ou du moins une face-B pour un single, mais ça ne sera pas le cas…

We havent lost the song. We played it too much in a certain way that didn’t work in my opinion. It didn’t feel right. So we need to approach it in a different way but at the time of OK Computer it was impossible to get into rearranging it because everyone had fixed ideas on what to play and we’d all just got into a habit we couldnt break. Like staring too long at strangers, know what i mean ?
— Thom Yorke / source inconnue

9 septembre 1999

Lift n’a pas été retravaillée en 1999, lors des sessions d’enregistrement de Kid A, mais Ed en parlait dans son journal en ligne :

’knives out’ sounding quite ’smiths-esque’. especially phil who has got that mike joyce thing down to a tee. on to ’optimistic’ -must record that soon before we lose it (remember ’lift’ ?). ’up on the ladder’ sounds pretty grim. ’say the word’ (or c-minor song) ; great drum, bass and vocals – personally getting a bit anxious over it, as i can’t find anything that works with it, or rather i have an idea but can’t get the sound right. makes me a bit neurotic. finish on what i used to call the ’jonny scott walker song’ – very short and sweet. last diary piece for a couple of weeks. how was it for you ? i’m finding it a little difficult to set the right tone, but as i’m not a journo i guess that’s fair enough. hopefully this is going to be an ongoing thing throughout recording and maybe even touring, so it will get better.
— Ed O'Brien / journal en ligne, 9/9/99

 

12 décembre 1999

Aux fans qui lui demandent des nouvelles de Lift, Thom répond cela :

hasn’t gone away yet. no definite recording therof
— Thom Yorke / Radiohead Message Board, 12 décembre 1999

 

22 juillet 2002

Alors que personne ne s’y attendait, on attend à 4 reprises la chanson dans les concerts de la tournée d’été 2002, destinée à roder les nouvelles chansons…

L’arrangement et les paroles ont changé, comme ici le 6 août à Salamanque :

this is the place
remember me
I’m the face you always see
you’ve been stuck in a lift
we’ve been trying to reach you
this is the place
it won’t hurt
ever again

the smell of air conditioning
the fish are belly up
empty all your pockets
’cause it’s time to come home

only one, only one
only one, only one

you’ve been stuck in a lift
in the belly of a whale
at the bottom of the ocean

the smell of air conditioning
the fish are belly up
empty all your pockets
’cause it’s time to come home

today is the first day
of the rest of your days
of your days
so lighten up, squirt


 

Evidemment, le groupe n’a pas improvisé cette version live et a donc forcément dû la travailler en studio à nouveau autour de 2001-2002… certainement sous la pression des fans.

Forcément, les spéculations repartent donc de plus belles… mais rien de viendra plus, et Ed concluera l’affaire en 2003… La chanson est trop « 1996 »…

Ed : “We played it last year live, didn’t we ?”

Jonny : “Yeah, there’s a lot of songs like that, that people are fond of. ‘Nude’… And we’re fond of them too, it’s like… We think about it all the time too, songs like that.”

Ed : “And ‘Lift’ was a song that… I mean, we did a different type of version of ‘Lift’…

Jonny : “We did a bad version of it.”

Ed : “But it’s not good. The spirit of the song was there in ‘96. It was kind of like… when it was first done it was our… it was Radiohead doing their ‘Design for Life’, you know, it was that kind of epic song. And we’re not in that place at the moment. So… maybe it will happen, you never know.”

— Ed O'Brien / Official Hail To The Thief Interview CD, avril 2003
2017

En mai, le groupe apprend la sortie d’OKNOTOKComputer, une version remasterisée d’OK Computer, avec trois « inédits », parmi lesquels Lift. Dans la foulée, la chanson est à nouveau jouée en live.

Previous post

The Tourist

Next post

Wonderwall

No Comment

Leave a reply