chansons

Last flowers

Inspiration pour la chanson : 1995-1997 ?
Travail studio : 1997 ? ( titre : « last flowers till hospital)
Premier live (soundcheck)  : 8 septembre 1997
Travail studio : 1999 (le 2nd refrain est revu / le titre change pour « cogs »)
Premier live (Thom solo) : 16 avril 2005 (Londres, concert de charité au Methodist Central Hall)
Travail studio : 2005 (titre : « last flowers)
Sortie sur album : décembre 2007 (In Rainbows discbox, CD2)
Sortie sur single : janvier 2008 (version de « From The Basement » en face-B du single « Jigsaw Falling Into Place »)

 

‘last flowers’ a mis beaucoup de temps avant d’aboutir. Le titre a de même quelque peu évolué. Le premier titre, plus long,  « last flowers (till hospital) » serait inspiré d’un panneau que l’on pouvait lire sur le chemin de l’hôpital Radcliffe à Oxford. Le groupe entier y a travaillé, mais au final, c’est une version acoustique interprétée par Thom en solo qui va rester.

en 1995 – 1997

En 1997, apparaissent sur le site  www.radiohead.com, de nombreuses nouvelles pages, avec des textes et des images. Généralement, les textes sont de Thom, qui exprime ses angoisses, ses pensées, parlent des textes qu’il est en train d’écrire (on va surtout le comprendre rétrospectivement, à l’époque, ça semble juste un foutoir mystérieux).

Plusieurs références à « last flowers » laissent clairement penser que notre chanson est en cours d’écriture.

– Dans cette page, dont le titre est ’TOOTHPASTE’, on retrouve des embryons de ce que sera plus tard last flowers :

toothpaste
an indifferent voice
cuts life or death like margarine
appliances in a bezerk frenzy
smash up my kitchen
i sit here feeling my pulse
wondering what it would feel like if it stopped
i write a list of stuff i needice cubesneil youngtoothpaste 

archive de la page : http://www.radiohead.com/Archive/Site1/tooth.html
– autre référence sur le site www.radiohead.com à l’époque d’OK Computer :

three hundred million people all with the same face

everything i say/do is suspect

take me and you’ll get relief

there

numbers mean nothing

god blessed you with a pretty face

right school

right parents

jellydogs jellied eels

we go to a restaurant there is meat in the bread there is not enough seats for everyone there is meat in everything jellylikefat pink slices pink/climbing up fire escapes/very poisoned

 

 

le lundi 8 septembre 1997

Lors des soundcheks d’avant concert, on entend quelques bribes d’une nouvelle chanson, qu’on reconnait bien avec le recul !

enregistrement travaillé et mis en ligne par le site citizeninsane :

 

le mercredi 17 décembre 1997

Thom rejoue la « nouvelle chanson », mais cette fois en entier, lors des soundchecks avant le concert au Hammerstein Ballroom à New York destiné à être diffusé sous le titre « MTV 10 Spot ». Les soundchecks sont entièrement filmés !

On ne connait alors pas encore son titre, mais la nouvelle chanson commence à attiser l’attention des fans.

 

1998

Sur la page stuck in a frozen lake, du site radiohead.com à l’époque OK Computer (1998-1999), on trouvait ce texte :
(en rouge les choses importantes) (elle est encore consultable ).

Thom y parle d’une nouvelle chanson (celle entendue en soundchek l’année précédente !) : « last flowers till the hospital ». Le titre lui a été inspiré par un panneau à Oxford, le thème par son obsession autour de tout ce qui est médical : les ambulances hurlantes passant devant chez lui…

icechildan airbag saved my life* in an interstella burst i am back to save the universe computer drums bass wrong lift* is hard work you been stuck in a lift we been trying to reach you thom the belly of the whale (thanks Rei xxxx) paranoid android* get busy with the shakers while im fast asleep could you stop the noise im trying ta get some rest this the place it wont hurt ever again karma police* girl with hitler hairdo everybodys friend life in a glasshouse phew for a minute there i lost myself i lost myself sit down your safe now polyethelene*will never break down swirly self announcements. stuck in a frozen lake. the penultimate place in dante’s hell. last flowers till the hospital*is a sign discovered in oxford -my unhealthy obsession with these institutions. analysts may get the connection. ambulances scream past my house at all hours of the day and night like the confessionals of Larkin’s « Ambulan s. »
let down*in the midst of monster tour the momentum getting drunk to talk bombarded by dangerously high levels of radiation from xray machines. one day, one day… climbing up the walls*both managers and record company are nervous about such a nasty sound coming out of the speakers. this is a good sign. dogwander* bring on another take better than another cake. nude* it is a mans world. and this one is very confused and will have sex with anything woman who comes within a mile radius. but feels bad about it. so doesnt. exit song (for a film)* cannot be listened to more than once in a row. which made recording it easy. or not. but what film ? big boots* it was a long time ago and i cant remember. a whole orchestra watching the film and playing along. real life is dull. i am i the white lotus flying off the quay with barbara bach.

 

en 1999

En 1999, dans le livre From a Great Height, on peut trouver cet avis (étonnant) d’Ed (qui manifeste rarement de la déception) sur la chanson, et qui laisse penser que malgré quelques tentatives, le groupe n‘a pas réussi à faire sonner convenablement la chanson et a décidé de l’abandonner :

It was one that we actually tracked and it sounded shite.

 

le vendredi 12 novembre 1999

Thom répond à une question sur le message board officiel du groupe, qui finalement, laisse comprendre que selon toute évidence, la chanson n’est pas délaissée, et même plus, qu’elle pourrait être enregistrée ! Jonny et Thom ont réécrit le second refrain, et le titre actuel serait « cogs »

i absolutley love this song. the name will get changed probably to Cogs. (Sarky cogs skwrkinground). jonny and i have rewritten the 2nd verse and we are yet to start recording it. but its not lost.

 

Un article de décembre 2000 fait le point sur ce que l’on sait alors :

COGS
Initially called ‘Last Flowers In The Hospital’, this track was an ‘OK Computer’ contender which Colin was particularly disappointed never made the final cut. The string-heavy music was written by Jonny. In December, Thom declared: “I absolutely love this song. Jonny and I have rewritten the second verse and we’re yet to start recording it. But it’s not lost.”
— Select, décembre 2000

 

Le 27 septembre 2000

à propos du titre Cogs, un moment envisagé, une nouvelle page « climatecontrolled » est ajoutée à Radiohead.com le 27  septembre 2000 :

cogs sarcy cogs swrking round.

 

Say, Mister !

Uh-huh ?

You a poet/man ?

Uh-huh, uh-huh.

Me too.

Uh-huh, uh-huh !

 

ainsi que la page ’little crocodiles’, à la même période

 

flies are buzzing round my head flies are buzzing round my head picking up every last crumb the big fish eat the little ones the big fish eat the little ones not my problem give me some. not my problem give me some. you can try the best you can try the best you can money for the generals. how could you be so naive ? digging deep into your pockets the will of allah the word of god you can try the best you can try the best you can
the best you can is good enough. why dont you stop beating yourself up ? this one isnt jesus turn that hippy bullshit off. i find it difficult to be optimistic. id really like to help you but its just not convenient call me back
some other time. burnt spaghetti wires i am an optimist the best you can is good enough this will not save you will not put the world to rights will not solve your
marriage this wont be on sky tv i dont believe you you you mean it the best you can is good this wont tell you what you need to know optimistic foolish
arseholes tell you what you want to know this one drops a payload this wont cure your loneliness this wont bring the disappeared fodder for the animals living on animal farm
you can try the best you can you can try the best yo can the best you can is flies are swarming round my face. flies are swarming round my face. not now man i got problems of my own. howd i ever get into this mess ? unless ofcourse youre trying to hide something. the flies buzz around me picking up evry last crumb when will you ever get out of bed ? the optimist will drink and drive the really nervous wont survive optimistic auto-suggestion. hello hello made no difference at all nothing has changed at all this is the new cold war same as the cold old war the names have changed the innocent the innocent have been used to thicken the soupy the soupy can be used to feed the troops from tin cans food is food and sex is sex ivehadmy fill i want to defect. dinosaurs roam the earth shot by monks diplomatic answers to diplomatic questions. the murdered will come back to life tthe blind will cut you with a carving knife the evidence is there too see if you turned a blind eye now your not even human whats your real motivation ? cnsequences ff your actions. red ants black ants no idea what your doing viruses mutating mind constipation turn that hippy bullshit off. cogs sarcy cogs swrking roundsyn2

 

Dans les deux cas, au milieu de textes qui n’ont pas grand chose à voir, et nous emmènent plutôt vers les chansons du futurs KID A, on retrouve les mots « cogs sarcy cogs swrking round » employés par Thom en 1999 sur le message board du groupe.

Doit-on penser que soit le groupe travaille sur la chanson avec l’idée peut-être de l’intégrer au futur album ? Ou alors Thom est-il juste content de son jeu de mots ?

 

en 2004

En 2004, sur la nouvelle version du site www.radiohead.com, on trouve le même texte qu’on avait pu lire en 1997-8 :

toothpaste

 

le samedi 16 avril 2005

Après une très longue période où la chanson n’avait plus été jouée, Thom l’interprète en acoustique lors d’un concert solo de charité à Londres au Methodist Central Hall. Les fans sont aux anges. Les plus accroc d’entre eux avaient entendu les versions (un peu confidentielles) de 1997 et sont loin d’avoir oublié !

 

C’est définitif, tout le monde est au courant que cette vieille chanson est une superbe ballade…

 

le vendredi 30 septembre 2005

Le groupe poste sur le blog du site Radiohead.com, le Dead Air Space, une photo d’un tableau où figurent des titres de chansons qu’ils ont travaillées en studio du 19 au 30 septembre. Regardez bien la première liste de chanson, tout en bas… le numéro 21 :
firstblackboard

 

en novembre 2005

Thom enregistre une version acoustique de la chanson pour le premier épisode de « Live From The Basement ».

 

en décembre 2007 

Les fans qui l’avaient commandé quelques temps auparavant sur www.radiohead.com, seul revendeur, reçoivent l’édition spéciale, dite « discbox » d’In Rainbows. Il s’agit d’un coffret avec des CDs, des vinyls et des illustrations de l’album. Il contient notamment une exclusivité, un CD bonus, où figure une version studio de Last Flowers.

 

le lundi 14 janvier 2008 

La version live de « last flowers », jouée pendant l’émission « Live From The Basement », produite par N. Godrich, sort sur le single « Jigsaw Falling Into Place ».

Previous post

Polyethylene (part 1&2)

Next post

Karma police (CD2)

No Comment

  1. Chris
    10 février 2008 at 20 h 12 min —

    Le plus beau morceau du groupe avec fade out!

  2. 18 avril 2012 at 9 h 18 min —

    Quel titre … :-O , certainement une des chansons les plus « tripantes »
    La version from the Basement est renversante
    http://www.youtube.com/watch?v=jAToWYyERAw
    Et effectivement il y planne du Ok Computer.

    J’ai tant à dire sur ce morceau mais rien ne sort.
    Cette chanson a le don d’aller vous chercher des émotions insoupçonnées en vous.
    J’y replonge :’-))

    Bonne écoute

Leave a reply