Juin 2011

Nos rédacteurs ont librement choisi deux titres à ajouter à notre première playlist.


MARJORIE :


1. The Postal Service – Such Great Heights


Une chanson redécouverte un peu par hasard sur un vieil album qui date de 7-8 ans… Pas la chanson du siècle, mais bien sympathique. J’aimais bien ce groupe à l’époque.


2. This is The hello monster – Science


Derrière le nom « This is The Hello Monster » (j’adore ce nom d’artiste !) se cache un français qui fait un peu tout tout seul et dont j’ai adoré le premier album sorti il y a un an à peu près… que je vous conseille.


THOMAS


NDLR : Thomas est en Islande en ce moment. Il a décidé d’ajouter plein de choses !


– Anika
– Blackbird Blackbird
– Chromatic Flights
– Coma Cinema
– Crystal Stils
– Hjalmar groupe islandais que j’ai suivi pour mon film (y a Mugison aussi, et le bassiste de Sigur Ros qui fait son apparition dans une petite scène et Silla de Mum…)
– Rokkurro (groupe islandais avec qui je jouais au baby foot dans un bar)
The russia apartment
The Sunshine Under.. pour faire la fête
Mr Silla


LAURENT :


1. Disappears – Revisiting


Découverte récente et un morceau sans concession pour un trip de presque 16 minutes gorgé de fuzz, reverbe et d’une batterie lancinante.Une « never ending song » qui clôture un album aux références plus ou moins évidentes : Iggy pop, The fall ou le côté « drone » d’un velvet bloqué sur « repeat ».


2. Brigitte – Ma benz


Hype française du moment qui affole les médias tous supports confondus avec cette reprise de NTM/Kossity. C’est pour moi l’archétype d’une reprise géniale : apporter une valeur ajoutée et souligner les qualités du morceau original. Grâce à ce duo, on comprend mieux les paroles du Lord et du NTM93. Zang zang !


VALERIE :


1. Attack of the Sonic Samurai (the Battle Within) -UR040 Mad Mike


Parce qu’il ne faut pas oublier que la musique électronique, surtout à Détroit, était une question de politique et de résistance face à la débâcle du capitalisme industriel. Danser oui, mais en enfer : Underground Resistance.


2. Especially Me- Low


Le dernier album des mormons ralentis ne l’est pas : ni mormon, ni ralenti…mais plein d’émotions, plein de mélodies qui restent en tête. Sur ce titre, ils ne sont pas très loin de Portishead, et cette évolution est drôlement plaisante.

Previous post

The Butcher/Supercollider disponible en vinyle

Next post

Qui s'est offert les musiciens de Radiohead ?

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.