news

Journalistes : à deux roues, sinon rien

L’information nous vient du site de France2 ; la presse aura ses entrées pour Bercy en se présentant rapidement en vélo/velib devant les locaux de leur maison de disques Beggars, située rue Condorcet dans le 9e arrondissement.

Et ça, ça ne plaît pas à tout le monde.

Radiohead a ainsi déclaré qu’il n’y avait pas de liste d’invités pour la presse aux concerts de Bercy (comme il est d’usage de faire). Ce ne seront que les 50 premiers journalistes se présentant jeudi 5 juin à 12h qui auront le fameux sésame.

L’opération, singulière, vise à sensibiliser les journalistes eux mêmes quant au problème du réchauffement climatique et de l’effet de serre.

La journaliste du service public, Laure Narlian, nous démontre néanmoins la limite même de cette idée ; En partant du fait que la circulation en vélo n’est pas aisé dans la Capitale et sa banlieue, les journalistes privilégiés seront donc ceux habitant dans le centre même. Et ceux habitant la banlieue, nada. Les journalistes ayant ainsi plus de moyens financiers sont naturellement avantagés dans ce périple vététistique.

Finalement, il est bien compliqué de vouloir faire de l’écologie…

N’hésitez pas à lire l’article de la journaliste ici même, il vous donnera un bon résumé du "Radiohead 2008". On lui excuse (s’il fallait seulement que quelqu’un le fasse) complètement l’agacement qui hante sa chronique.

De votre côté, êtes vous lassés par les multiples projets et idées de Radiohead lancés cette année? On aimerait bien vous entendre !

(n’hésitez pas à parcourir la section news pour revoir les dernières initiatives du groupe Radiohead)

Compte Rendu : 

 

C’est Libération qui nous fait le bilan de l’opération « journalistes à deux roues » : «Ça s’est passé dans le calme, tout a été distribué en vingt minutes, affirme-t-on chez Beggars, le distributeur du groupe. Ceux que la démarche énerve n’ont pas dû venir.» Telle cette journaliste qui juge que «sous des airs vertueux, la démarche du management de Radiohead confine au ridicule».

N’hésitez pas à lire l’article, il parle notamment de l’utilisation des eaux de pluies à Nimes grâce à la venue de Radiohead.

 

Previous post

Sir Paul McCartney

Next post

Volume

No Comment

  1. Avatar
    yann59
    3 juin 2008 at 22 h 52 min —

    C’est pour faire une bonne préparation pour le tour de France!

  2. Avatar
    axel
    3 juin 2008 at 23 h 20 min —

    c bien gentil mai c comme ca pour tout de toute facon, les gens qui habitent en banlieu doivent toujours se rapprocher de la capitale, pour n’importe quoi, vu que tout se passe à paris.

  3. Avatar
    4 juin 2008 at 9 h 15 min —

    « la circulation en vélo n’est pas aisé dans la Capitale et sa banlieue » : on parle de Paris quand même ! Les transports en commun sont on ne peut plus développés (par rapport à Londres par exemple). RER, métro, bus, plus le vélib…Il vous faut quoi ??
    Et puis, ça leur fera les pieds, aux journalistes ! De toute façon, c’est pas comme s’ils allaient poser des questions intéressantes 😉

  4. Avatar
    Atchang
    4 juin 2008 at 10 h 28 min —

    et bah les petits journalistes ils ont qu’à prendre leur petite tente,comme nous et dormir devant Beggars en priant pour pouvoir passer!
    mais de toute façon,si ils veulent vraiment réduire la pollution,ils ont juste à raser la ville du Havre^^

  5. Avatar
    mickael
    4 juin 2008 at 12 h 07 min —

    honetement moi ca me saoul !! Putain et radiohead apres chaque concert comment ils vont s y rendre a leur putain d hotel ?? En velib ? mon cul ouai ! Voila comment faire parler d eux dans les medias sans faire de promotion …

  6. Avatar
    Sephi
    4 juin 2008 at 12 h 29 min —

    1 bus consomme moi et rejéte moins de CO2 que 50 voitures 😉 et la différence entre eux et les journalistes c’est qu’ils sont largement plus connu qu’eux donc pour ce qui est du métro, bus, etc… impossible pour eux.

  7. Avatar
    marc
    4 juin 2008 at 12 h 37 min —

    mickael raconte n’importe quoi mais on l’escuse… 🙂
    T’étais pas au courant que le groupe avait ramené des lamas et des sherpas (c’est écologique) de l’everest pour transporter la batterie de Phil et l’harmonica de Jonny ?

    bon passons…

    Sur le sujet : je vis pas a Paris mais j’imagine que le raccourci les plus près sont les plus riches est un peu facile, non ?

    De toute facon, tout ca reste dans l’ordre des choses de notre socièté, les plus modestes sont les premiers levés.. 😉

    Et puis si vraiment ca leur fait chier, je me dévout pour prendre leur place…

  8. Avatar
    marc
    4 juin 2008 at 12 h 59 min —

    Je viens de lire l’article de Laure Narlian ; elle n’a pas vraiment d’arguments qui mériterait son agacement…

    Entre peter tout seul dans le noir de son salon, et prendre son jet tous les jours, il y a des intermédiaires…

    Le but de Radiohead n’est pas de réduire a 0 leur emissions de Co2 et autres (sinon autant qu’ils se sucident dans l’instant, ca restera le plus efficace) mais de sensibiliser des personnes a ce probleme.

  9. Avatar
    dédé
    4 juin 2008 at 13 h 21 min —

    La plupart de ses arguments sont grattés au fond d’un placard, tirés par les cheveux. Est il nécéssaire de rapeller que la musique c’est aussi un job qui comprend offre et demande. Donc par ce raisonnement ils essaient de lier utile, agréable, et obligatoire.

    En ce qui concerne leur investissement du net, je pense sincèrement qu’il s’agit d’une volonté d’integrer l’exterieur dans un processus de création. Le prix et le reste ce discute c’est vrai, mais, délibérement, si on a pas envie de le faire, qui nous y oblige? pas eux en tout cas. Il nous reste un cerveau pour réfléchir à ce que je sache. ce ne sont que des propositions de leur part (à lire la journaliste on les croirait à la tête d’un régime totalitaire..)
    bref, je crois qu’il est utile d’ajouter un « fitter happier more productive… » (on connait la suite)

  10. Avatar
    Anonyme
    4 juin 2008 at 14 h 09 min —

    Ils sont bien gentils ces journalistes, qui n’ont meme pas besoin de payer une place d’entrée 🙂 Quelle honte pour eux, il faudra arriver tot pour assister a un concert de radiohead bouclé depuis des mois, et ce gratuitement, ah je les plains !

  11. Avatar
    lucie
    4 juin 2008 at 14 h 16 min —

    pour répondre à Dempsey,
    les différentes actions de Radiohead sont plus que nécessaires à l’heure actuelle, que se soit sur un plan écologique que sur un plan « marketing » (si c’était leur but pour la sortie de « in Rainbows »), puisque de toute façon, le monde évolue rapidement. Radiohead arrivent bien à suivre leurs idées, détachés d’enjeu politique par exemple.

    Car après tout, si les politiciens, les patrons de firmes, toi devant ton mac (pc pfffff) ne faites rien, ne dites rien, n’entendes rien, qui le fera?
    Radiohead, cette année a choisi l’engagement absolu de réviser notre manière de voir le monde, ils nous obligent à nous poser des questions, et si vous ne vous vous sentez pas concerner, faites nous plaisir tirez vous une balle, merci.

  12. Avatar
    Sylvie
    4 juin 2008 at 14 h 54 min —

    « …il est bien compliqué de faire de l écologie » …. c est désolant de lire ce genre de phrase !!! Faire de l écologie c est simplement du bon sens, et arrêter de penser qu on peut continuer à consommer comme des porcs sans conséquence sur notre environnement. Radiohead grâce à sa notoriété permet d engager un débat et de se poser des questions essentielles en 2008. Cette journaliste n a rien compris à leur démarche, et comme beaucoup résonne en fonction de son petit confort, car zut il va falloir pédaler, peut être même sous la pluie, pfffffffttttt !!! et emmène le débat sur un problème riche/pauvre, alors que l écologie n a rien à voir avec ca, car au contraire qui dit écologie dit ECONOMIE !!!
    Mauvais traitement de l information, c est plutôt dommage quand on fait ce métier ….

  13. Avatar
    Banban
    4 juin 2008 at 16 h 58 min —

    Il y a beaucoup de gens (journalistes) qui semblent se méprendre sur l’utilité de waste central comme cette madame.
    Je dois dire que quand j’ai vu qu’ils se lançaient là-dedans j’ai eu un moment de recul (dans ma tête). Puis plus tard, notamment en voyant la première page du site, j’ai compris que ce qui motivait principalement le lancement de ce réseau, c’est à mon avis de faire se rencontrer les gens pour faciliter les questions de covoiturage pour les gens qui se rendent aux concerts.

  14. Avatar
    fabou
    4 juin 2008 at 21 h 23 min —

    ouais, suffira donc aussi de se rendre de la manière voulue (voiture, camion…) à la station velib la plus proche de beggars. Pas besoin de pédaler dan tout paris non plus.

  15. Avatar
    Dempsey
    5 juin 2008 at 0 h 11 min —

    –> Sylvie : ma phrase était plutôt ironique et signifiait dans tous les cas qu’il était justement compliqué de vouloir agir dans un but écologique dans des sociétés qui ne le permettent pas ou peu. Je pense qu’il y a eu un malentendu donc 😉

  16. Avatar
    olivier
    6 juin 2008 at 11 h 13 min —

    je trouve que l initiative est très bonne, certe il se déplace en voiture mais si cela peut interpeler la population mondiale c est tant mieux.
    Je suis membre du WWF depuis 4 ans et je peux vous assurer qu un groupe comme radiohead fait fu bien a notre cause car il la mediatise.
    C est la seule facon de toucher l opinion publique et les crétins qui ne comprennent pas les bases de l ecologie.Merci radiohead

  17. Avatar
    yann59
    6 juin 2008 at 23 h 33 min —

    d’ailleurs pour 2009,WWF a choisi de remplacer le Panda par le Yorke comme mascotte

  18. Avatar
    Anonyme
    10 juin 2008 at 20 h 16 min —

    2000k en voiture par an et 8000 à 10.000k en vélo.et j’habite en banlieue proche et travaille ds le 6eme.1 fois qu’on est habitué c tres facile.dc les 2 concerts en vélo, ca élimine la bière.hier soir concert de malade.c pour ca que j’y retourne ce soir.ces mecs appartiennent à 1 autre planète.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.