news

Jonny fait carpette

Jonny était bien présent lors de la présentation à la Mostra de Venise de l'adaptation du roman de Murakami, Norwegian Wood, du réalisateur vietnamien Tran Anh Hung (grand fan de Radiohead puisqu'on lui doit également la présence du groupe sur Cyclo, son premier film).

http://www.zimbio.com/pictures/rdMPD-gYZIS/Norwegian+Wood+Premiere+67th+Venice+Film+Festival/k7IlimPh50u/Jonny+Greenwood

A ce stade de l'actualité cinématographique, on trouve plus de commentaires sur la couleur des robes de Nathalie Portman ou les jolies jambes de Rinko Kikuchi (qui jouait dans Babel, souvenez-vous) que sur les qualités intrinsèques du film. Il aurait été jugé pas assez sensuel et la musique de JG angoissante, mais tout cela est du cliché de journaliste: film asiatique= sexe on screen et Radiohead= angoisse… Il faudra donc plutôt attendre décembre pour se faire une idée, si le film sort bien à cette date en Europe.

Mais pourquoi diable Jonny a-t-il dû emprunter une veste à Thom et un pantalon à Ed pour cette sortie: ils n'avaient pas sa taille au magasin de fripes du Lido?:)

 

Et, parce que c'était bizarrement le festival de cinéma où Radiohead aura été le plus présent, même de manière détournée (Black Swan?) on apprend que le film de Denis Villeneuve, Incendies, très émotionnel (deux jumeaux découvrent après sa mort le destin tragique de leur mère marquée par la haine et la guerre), s'ouvre sur une longue séquence soulignée par "You and Whose Army" (inclure une chanson de Radiohead pour amorcer des émotions fortes au cinéma est-il devenu un procédé courant et pas cher? Vanilla Sky, Chaos Calme, "et caetera,et caetera")

Previous post

Perplexités de rentrée

Next post

Amnesiac et les errances londoniennes de Stanley Donwood

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.