Previous post

Comment financer le LP9?

Next post

Vampire Diaries

18 Comments

  1. marjorie
    7 janvier 2015 at 15 h 26 min —

    Vive la liberté d’expression !

  2. Avatar
    7 janvier 2015 at 16 h 05 min —

    Genie let out of the bottle
    It is now the witching hour
    Genie let out of the bottle
    It is now the witching hour
    Murderers, you’re murderers
    We are not the same as you

    This is the gloaming

  3. marjorie
    7 janvier 2015 at 16 h 07 min —

    Tel père, tel fils… ça fait mal deux fois maintenant…

    “Le combat continue sans moi
    Tant que quelqu’un écoutera ma voix je serai vivant dans votre monde à la con !”

  4. Annie
    7 janvier 2015 at 19 h 44 min —

    Tout comme Nicothinline je suis restée scotchée … mais pas pour la même raison …

    • Avatar
      7 janvier 2015 at 21 h 53 min —

      Et je suis toujours scotché, mais plus à cause de ma chaîne HiFI.
      Je lis ce journal très régulièrement depuis mon enfance, j’ai vraiment l’impression qu’on m’a pris une partie de moi. RIP les mecs.

  5. marjorie
    7 janvier 2015 at 23 h 44 min —

    France 2 a rendu hommage à Charlie Hebdo sur Reckoner dans son JT de 20 h( cf. à partir de 2min53)

    "Je suis Charlie" : les hommages d'Hanouna, De… par LeHuffPost

  6. Avatar
    8 janvier 2015 at 15 h 54 min —

    Ce qui est le plus choquant dans cette histoire, c’est la récupération de l’émotion suscitée par l’événement pour diaboliser l’islam et attiser par là même les tensions sociales en France.
    D’un point de vue plus général et géopolitique, cet événement fait partie de ces opérations terroristes très louches, et dont les vrais commanditaires restent dans l’ombre, qui alimentent le “choc de civilisation” prôné par les néo-conservateurs américains et par le pouvoir Israélien.
    Malheureusement, ce constat est souvent passé sous silence, occulté par la vague d’émotion qui emporte toute réflexion et dont la conclusion immédiate est que l’Islam est une menace en France et dans le Monde, à tel point que bientôt, peut-être, les gens finiront par accepter l’idée de lancer une guerre afin d’éradiquer ce danger.
    Ce sera peut-être de cette manière, et non pas à cause du climat (quoiqu’il peut s’y ajouter aussi), qu’on arrivera à des événements apocalyptiques tel que exprimés depuis longtemps par Thom Yorke.

  7. valerie
    9 janvier 2015 at 23 h 04 min —

    Très choquée par ces événements, je suis triste aussi pour ces jeunes hommes perdus, trompés, entraînés dans le désespoir de la violence et du nihilisme. Pour dialoguer avec Toddnovecento, je crois que beaucoup, et pas seulement des néo-conservateurs américains, ont intérêt à prôner un “choc des civilisations”, c’est si simple, c’est si binaire, c’est tellement plus facile à appréhender que la complexité du monde actuel. L’islamisme intégriste, comme toutes idéologies, fonctionne par simplification extrême, il n’y a aucun complot à voir là-dedans, c’est une tendance innée des hommes d’avoir peur du réel et de tenter de le réduire à des oppositions binaires, le bien, le mal, les élus, les mécréants…, surtout quand on se sent nés du mauvais côté de la barre, exclus dès l’origine, sans famille, sans repères, sans avenir.
    J’ai une pensée attristée aussi pour ces jeunes hommes: ne pas savoir donner de valeurs saines, de buts vivifiants à la jeunesse, est un drame également pour nous tous. Bien sûr, ils étaient adultes et responsables de leurs actes, ce sont définitivement des assassins, mais qu’ont-ils connu de la vie si ce n’est des erreurs, des tromperies, des absurdités? Personne ne les pleure, personne ne les regrette, personne ne pense qu’ils auraient pu être sauvés et ils sont morts dans l’ignorance et la haine. Leur néant est effrayant.

  8. Avatar
    9 janvier 2015 at 23 h 33 min —

    C’est pour moi la preuve manifeste de l’échec total des politiques menées depuis des décennies. Droite et gauche ont échoué. L’éducation, le dialogue sont, pour moi, indispensables. La liberté, l’égalité, la fraternité prennent tout leur sens en ces tristes heures. On ne doit pas laisser la moindre place à ces fanatiques d’une autre époque. L’extrémisme, qu’il soit catho, juif ou musulman n’a aucune place dans ce pays parce qu’il se nourrit de la peur et de la haine de l’autre. Comme si, en 2015, on gommait des siècles d’histoire qui ont brassé encore ET encore des peuples étrangers. Je suis pour ma part fière d’avoir un beauf tunisien, un autre martiniquais, un petit cousin haïtien. Notre famille est multicolore et c’est ça qui la rend si belle. Encourageons tous ceux qui nous titille, nous font râler, gueuler, rire et pleurer : c’est bon pour les neurones ! Jesuischarlie.

  9. Avatar
    10 janvier 2015 at 12 h 26 min —

    et pour rester dans le monde de la “musique” :

    disiz : COUPABLE

    nekfeu : COUPABLE

    akhenaton : COUPABLE

    kool shen : COUPABLE

    rien à faire de la soi-disant tristesse affichée sur certains comptes

    ON EXIGE DES EXCUSES + UN REPENTIR + ENFIN DES PROPOS INTELLIGENTS POUR CEUX QUI VOUS ECOUTENT

  10. Avatar
    10 janvier 2015 at 14 h 35 min —

    On n’a jamais donné du buts vivifiants à la jeunesse. J’ai le sentiment que c’est une idée moderne, que celle d’avoir un but dans la vie. C’est en France qu’on évoque souvent l’emmerdement général des jeunes, mais uniquement des jeunes qui vivent dans des quartiers pas beaux. Pour les autres jeunes qui commettent des crimes, comme les tireurs américains, on accuse la société et ses dérives. En fait il y a toujours des raisons de tuer quelqu’un. Et c’est facile de tuer quelqu’un. On peut toujours dire que l’Islam s’engouffre dans les failles de souffrance, mais on ne dit jamais pourquoi une religion, cette religion, est si séduisante. On est prêt à accuser tout, (les armes aux USA, le capitalisme, la Chine), mais jamais les religions. C’est complexe, oui, mais le débat ne l’est jamais : soit on veut éviter de froisser les susceptibilités, soit on tombe dans “l’islamophobie”. Personne ne peut jamais remettre en cause l’existence même d’une religion par peur d'”amalgamer” la religion aux gens qui la pratiquent. Un musulman c’est une personne, il n’est pas responsable des malheurs du monde, mais le monothéisme, si. Selon moi. Et on devrait pouvoir le dire au lieu de faire des pirouettes entre des termes stupides comme Islam modéré, et Islam fondamentaliste. Je n’ai jamais rencontré un catholique “modéré”, mais des intégristes si…. C’est grave de penser qu’une religion doit être modérée… en continuant de la pratiquer. BREF. Les journalistes sont morts pour ça, pour avoir critiqué la religion, (et pas les musulmans), pour l’avoir tourné en dérision pour la voir disparaître, ils ont été tué pour ça, mais tout le monde s’en fout. Tout le monde parle de la liberté d’expression. Ce ne sont pas deux zozos en perdition comme tu dis Valérie, qui remettent en cause la liberté d’expression. ça c’est le travail d’un gouvernement. ça c’est la Russie, c’est la Chine, L’iran. Les deux zozos sont des assassins, ils ont tués des gens, et c’est là le drame. Mais en fait on ne parle que des motivations. Or les motivations c’est tout juste bon pour le droit pénal. Bien heureusement, et pardon pour ceux que je heurte, il n’auront pas de procès. Parce que tous ces gens connus des services de police qui se retrouvent à faire la moitié de leur peine, c’est terrifiant. Jamais aucune victime n’est satisfaite du travail de la justice. Jamais. Maintenant les familles des victimes sont en enfer, et pour la vie.

  11. Avatar
    11 janvier 2015 at 13 h 51 min —

    Quelques remarques suite à la lecture de vos commentaires:

    Quelques soient les vraies raison de cet attentat, il est important de remarquer qu’il survient dans un contexte “favorable”: on sent naître en France une idéologie anti-islam (Doctrine chauprade au FN, bouquin de Zemmour…), et cet attentat ne fait qu’amplifier une tendance pré-existante.

    L’événement est évidemment récupéré par les politiques: ne voit-on pas aujourd’hui, pour la marche “JeSuisCharlie” à Paris, défiler le pouvoir Israélien (Netanyahu, Lieberman, Bennett)? – Pouvoir extrémiste juif qui ne vaut pas mieux que les extrémistes musulmans. Ils viennent ici pour forcer les Occidentaux à se solidariser avec eux, pour faire de la lutte anti-islam une cause judéo-chrétienne.

    On entend aussi qu’il faut défendre la liberté d’expression. Mais n’y a t-il pas deux poids deux mesure à ce sujet? Pourquoi interdit-on Dieudonné qui se moque des extrémistes sionistes et autorise t-on Charlie Hebdo à se moquer des musulmans?

    Au delà du drame que tout le monde déplore, il y a manifestement une manipulation politique. Et ceci nous autorise à dire “JeNeSuisPasCharlie”

  12. marjorie
    11 janvier 2015 at 18 h 06 min —

    “Pourquoi interdit-on Dieudonné qui se moque des extrémistes sionistes et autorise t-on Charlie Hebdo à se moquer des musulmans? ”
    -> Ce n’est pas ici qu’on y répondra. Merci de ne pas dévier.

  13. The thief
    11 janvier 2015 at 23 h 28 min —

    Charlie c’était un état d’esprit libertaire libéré de tout dogmatisme anar, Charlie c’était le refus de tout les obscurantismes, de tout les dogmes, de tout les intégrismes, de la connerie, de l’embrigadement des curés de tout bords, des politiques, de l’armée. Pour cela ils avaient choisi le rire, un rire fraternel et pacifique, qui pouvait certes choquer parfois. Ni racisme, ni antisémitisme, ni islamophobie chez eux, seulement quelques maladresses et une grande naïveté.
    Charlie, j’ai grandi avec eux; il ont fait ce que je suis et les valeurs qui sont les miennes. Et même si j’ai au fil des ans cessé de les lire j’ai toujours eu une grande tendresse pour eux.
    C’était des êtres humains avec leurs grandes qualités et leur petits défauts, et leur mort et celle des autres victimes est un crime contre l’humanité. Alors certes la liberté d’expression (mais toutes les expressions se valent-elles?), certes les valeurs de la république qu’il faut défendre (Liberté? Egalité? Fraternité?), ce qui meurt avec eux et tout ceux qui meurent en Syrie, au Nigeria, en Irak au Pakistan, etc victimes de la barbarie des psychopathes fondamentalistes, c’est une certaine idée de l’humanité.
    Voilà pourquoi je serai quand à moi et définitivement CHARLIE.

  14. Avatar
    12 janvier 2015 at 14 h 14 min —

    Personne n’oblige personne à être Charlie ! Il a suffit de trois jours de choc avant de voir publier sur le net tous les vents contraires. On ne fait jamais rien que jacter.

    Il y avait certainement tous les sentiments présents à la manifestation y compris une certaine vacuité : j’ai vu des selfies tout sourire en pleine manif postés sur facebook…. Je suis surprise, désagréablement surprise, par les applaudissements pour les policiers (tout aussi surpris apparemment) : les gens ne cessent de leur donner tort à chaque blessure ou chaque accident mortel impliquant des jeunes gens, et il aura fallu qu’un policier, musulman probablement, soit à terre, blessé, sans arme et abattu pour qu’on leur donne raison et qu’on leur témoigne une attitude révérencieuse. Le retournement de veste des gens me sidère et m’angoisse. D’un côté, les politiques sur qui Charlie Hebdo chiait régulièrement, de l’autre une masse de gens peu véritablement concernés dont les valeurs sont vagues et héritées du fait même de vivre dans un pays démocratique et laïque. Sans oublier la reine mère : la justice. Il n’y a pas un million de gens, de musulmans, prêts à foutre le feu. Seulement une poignée connue, reconnue, multireconnue par le système, qui se promène, ades emplois pour certains, après avoir été en prison 5 ou 6 ans. Et on n’est pas capable de les empêcher d’avoir des kalachnikov. L’administration pénitenciaire est une telle faillite, qu’un meurtrier d’un membre de votre famille pour venir habiter près de chez vous.

  15. Citizen_Insane
    14 janvier 2015 at 11 h 08 min —

    Personnellement je n’ai jamais lu et je ne lirai jamais CH. Mes amis lisaient ça en pause… Je trouvais que c’était un torchon obscurantiste et je détestais leur humour et leur trait de crayon.
    Alors quand j’ai vu le slogan “je suis Charlie” buzzer… Bah je savais déjà que ça allait m’agacer. Ça laisse peu de place a la nuance entre le soutien de la liberté d’expression et le soutien de leur style et ligne éditoriale.

    Moi, j’ai été choqué, en tant que Français, en tant que citoyen “du monde”. Pas en tant que Charlie. Pas en tant que flic. Pas en tant que Juif. Pas en tant que musulman. Et je regrette qu’il faille 17 morts dans ce pays pour que les gens prennent conscience de la richesse de notre société mais aussi de sa fragilité.

    J’ai aussi été écœuré de devoir attendre 3 jours pour voir ENFIN un JT français égrainer TOUS les noms de 12 victimes. Qu’ils soient dessinateurs, policiers ou simples technicien de surface… Ils étaient tous la au mauvais moment et au mauvais endroit. Ils ont tous été assassines froidement. Et ils étaient des citoyens français avant d’être flics, dessinateurs ou agent d’entretien.
    Ce mouvement de solidarité aurait il eu autant d’ampleur si la tuerie du supermarché avait eu lieu en première ? Ou etaient les foules pour l’affaire Merah?

    Touché dans un premier temps par ce soutien international. Ecoeuré dans un second temps. Une fillette de 10ans s’est faite sauter sur un marché la même semaine, mais jamais on verra l’Empire state building aux couleur su Nigeria. Pourtant, la aussi c’est le fruit de la crème des crèmes de l’obscurantisme de l’horreur de la barbarie…

    Ensuite de voir les tentatives de récupération politique se multiplier…

    Alors je sais pas… Cet “après Charlie” m’a laisse un drôle de goût en bouche. Comme l’impression que malgré la forte (et nécessaire) réaction du peuple français, tout le monde passe a cote de quelque chose. Bientôt on verra les “je suis Charlie” disparaitre des photos de profile FB, au profit des derniers selfies pris avec le “selfie-stick pour iPhone” qu’on s’est fait offrir a Noel. Et après? Et après…

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.