chansons

How can you be sure?

Inspiration pour la chanson : 1989-1990
Premier live : 11 février 1993
Enregistrement studio : août 1994
Sortie sur single : 13 avril 1995 / mai 1995 (CD Fake Plastic Trees CD1)

 

en juillet 1990
Cette chanson fait partie au départ d’une démo (la « Shindig demo ») enregistrée par le groupe pendant l’été 1990 (juin, juillet et août) au Clifton Hampden Village Hall, et qui réapparut sur le net en 2006.

En charge de la batterie dans le groupe, on trouvait alors un ami de longue date, Nigel Powell, remplaçant provisoirement Phil Selway (en Ireland pour ses études). Le groupe n’avait même pas encore de nom fixe…
le jeudi 11 février 1993
Premier live de la chanson, au Studio Café de Disley, diffusée sur Signal Radio. La version est acoustique, jouée par Thom et Jonny.

Version mise en ligne par le webmaster de citizeninsane :

en août 1994
Le groupe est en studio depuis le début de l’année 1994 pour enregistrer les futures chansons de The Bends.

Sur une cassette d’aout 1994 où figurent les premiers enregistrements, on ne retrouve pas « How Can You Be Sure », ce qui laisse penser que c’est un peu plus tard, à la fin de l’année 1994, que la chanson sera retravaillée en studio et enregistrée.

Par ailleurs, en fond de la version studio, on entend une voix féminine, ce qui est assez rare dans les chansons de radiohead, il me semble même que ce soit le seul exemple… Cette voix est celle de Diane Swann, qui opérait au sein du groupe Julie Dolphin, première partie de Radiohead vers septembre-octobre 1994. Mais pendant longtemps, on a vu dans ce nom un jeu de mots .. ’Diane Swan’ serait un jeu sur ’Dying Swan’ et derrière ce nom se cacherait en fait la voix d’Ed, retravaillée… Il est vrai qu’Ed prête quelque peu sa voix à la chanson, mais c’est surtout celle de Diane qui s’harmonise avec celle de Thom…
le jeudi 13 avril 1995
Colin aimait bien le titre, et aurait bien voulu le faire figurer sur The Bends…mais le groupe n’a pas suivi et l’a juste mise en bonus de l’édition japonaise de l’album, et sur un maxi « High&Dry » 5 titres sorti uniquement aux Etats-Unis.

Petite particularité, sur la version japonaise de The Bends, la chanson figure sous le titre ’When I’m Like This’.

 

le lundi 15 mai 1995

Le titre est disponible pour un plus large public que le CD1 du single « fake plastic trees ».

 

le mardi 27 juin 1995

Le groupe n’aurait joué la chanson en groupe qu’une seule fois, à Sapporo.

Vous pourrez entendre la version sur le site citizeninsane : http://www.citizeninsane.eu/howcany…

 

le vendredi 9 mai 1997

Sortie du film « Nowhere » d’Araki. « How can you be sure » figure sur la Bande Originale.

16 mars 2012
Ed n’a pas oublié la chanson, puisqu’il la cite dans une liste de vieilles faces-b, tout en expliquant qu’à l’instar de Supercollider, que le groupe venait de lancer, il aime bien ces faces-b :

« Supercollider » is very different from « The Daily Mail ». « Supercollider », dunno if you know that one, but that was for Record Store’s day release. It gives you the opportunity, it’s like the old b-sides. We love that b-sides mentality. You know, when we were doing b-sides on « The Bends ». We did, sort of, « Bishop’s Robes » and « How Can You Be Sure? ». And then on « OK Computer » there was « Polyethylene », « Killer Cars » and « Maquiladora », all those songs. And that’s really… B-sides are really important because it’s the time you are free… Cause making the album is quite heavy, it’s quite a weighty thing, you know, you’ve got to be really on it.
— Ed O'Brien / FM Reactor, 16 mars 2012
Previous post

Pop is dead

Next post

High And Dry

No Comment

Leave a reply