chansons

Give Up The Ghost

Inspiration pour la chanson : 2009 ?
Premier live : 25 février 2010 (Corn Exchange, Cambridge)
Sortie sur album : février 2011 (The King of Limbs)
Remixes : 15 août 2011 (Thriller Houseghost) / 29 août 2011 (Brokenchord) / janvier 2013 (Thom Yorke)
Sortie sur EP des remixes de 2011 : 11 octobre 2011 (TKOL RMX 1234567)

le dimanche 19 juillet 2009

Le titre « Give Up the Ghost » apparait sur la set list du show donné par Thom au Latitude festival, mais la chanson ne sera pas jouée ce soir là…

JPEG - 249.8 ko

 

le jeudi 25 février 2010

Finalement, en 2010, Thom l’a enfin jouée, en solo toujours, lors du set qu’il a donné pour le Green Party au Corn Exchange de Cambridge.

 

en février 2011

En 2011, la chanson intègre la tracklist du 8e album de Radionead « The King of Limbs ».

 

 le lundi 15 août 2011

Pendant tout l’été, sur le Dead Air Space, on trouve des remixes (3 par semaine) des chansons de « The King Of Limbs », proposés à l’écouter et à l’achat au format téléchargement ou vinyl.

Premier remix de GUTG par Thriller Houseghost :

 

le lundi 29 août 2011

Sur Radiohead.com, on peut écouter un remix de la chanson par Brokenchord, achetable en ligne au format téléchargement ou en vinyle.

 

le mardi 11 octobre 2011

Tous les remixes de l’été sont regroupés sur un CD : TKOL RMX 1234567

 

janvier 2013

Pour faire un peu de promotion en vue de la sortie d’AMOK, le premier album d’Atoms for Peace, Thom Yorke propose un remix DJ de la chanson au magazine Dazed & Confused :

Previous post

Suivez-moi

Next post

En pleine création!

No Comment

  1. 1 avril 2011 at 1 h 20 min —

    Alors je m’intéressais à la signification du titre, je vois que vous l’avez traduit par « rendre l’esprit » alors que pour moi give up signifie clairement abandonner, voire céder, ou sacrifier. Ce qui prenait son sens dans le fait que je n’entends pas non plus « Into your arms »mais « Into your heart » :-/
    du coup ça donnait « I think I should give up the ghost in your heart » que je trouve extrêmement poétique et beau (je devrais laisser tomber le fantôme qu’il y a dans ton coeur, je trouvais ça parfait) et en plus c’est pas « in » mais « into your heart/arms ».

    Mais ce qui clos apparemment définitivement le débat c’est qu’à priori (vous l’aviez peut être compris mais dans ce cas faudrait revoir la traduction) je viens de trouver que « to give up the ghost » veut tout simple dire rendre l’âme. Plutôt que rendre l’esprit qui colle pas vraiment en français.

    Voilà je suis peut être le dernier à avoir compris. :-)) mais la modification devrait être faite, rendre l’esprit c’est pas très beau. Alors que rendre l’âme dans tes bras c’est immédiatement plus clair.

  2. 1 avril 2011 at 7 h 56 min —

    Certes mais « rendre l’âme » en français ne traduit pas l’ambiguïté de l’expression anglaise qui signifie à la fois « abandonner » (comme dans « rendre les armes ») et « mourir »…j’opte pour une expression légèrement inhabituelle pour signaler l’ambiguïté à défaut de trouver exactement l’équivalent. Le fait que ce soit une métaphore aussi garde la valeur poétique. En matière de traduction, on peut en effet toujours mieux faire.

  3. 1 avril 2011 at 11 h 05 min —

    Je n’entend pas vraiment la même chose de mon côté :

    Gather up the lost and sold –> j’aurais plutôt dit : Gather up the lust and soul (à peu près sûr pour « soul »)

    Et sinon je n’entend pas « into your arms » mais « in your arms »

  4. 2 avril 2011 at 17 h 12 min —

    Pas convaincu ?

  5. 2 avril 2011 at 20 h 00 min —

    @polpop : Moi pas vraiment. Entre « lost and sold » et « lust and soul » la prononciation est très proche mais je préfère la première conjecture parce qu’elle semble plus sensée. C’est mon petit doigt qui me le dit et c’est peut-être une expression anglaise. Quant à « into your arms » et « in your arms » ça veut dire la même chose mais je l’entends assez clairement chanter « into » en fait il dit inou your arms, sauf que ce n’est pas un ou français mais un ou qui vire au i comme seuls des anglais savent le prononcer.:-)

  6. 2 avril 2011 at 21 h 32 min —

    Bon on va attendre le newspaper album alors. Ce sera bien mi dedans…

  7. 2 avril 2011 at 21 h 44 min —

    En attendant tu peux jeter un œil sur atease, les textes s’y trouvent, je les ai copiés sur mon téléphone, pratique. C’est pas pour concurrencer radiohead.fr, mais entre anglais ils se comprennent un peu mieux, même si atease précise que leur version peut-être sujette aux erreurs. 😛

  8. 3 avril 2011 at 9 h 15 min —

    J’ai eu du mal à trouver, c’était dans les news en fait.

    Bon ils semblent en accord avec ce que j’entends toutefois :

    {Don’t haunt me
    Don’t hurt me

    Gather up the lust and soul
    In your arms

    Gather up the pitiful
    In your arms

    What seems impossible
    In your arms

    I think I have had my fill
    In your arms

    I think I should give up the ghost
    In your arms}

  9. 3 avril 2011 at 10 h 43 min —

    Je suis plutôt d’accord sur le « In your arms » mais moins sur le « lust and soul ». Elles sont peut-être dans le scrapbook sinon.

  10. 29 mai 2011 at 19 h 20 min —

    Extrait du journal livré avec TKOL :

    Gather up the lost & their souls {(sauf qu’il a pas l’air de prononcer le « their » et le « s » dans « souls »)}

    Into your arms

    Gather up the pitiful

    Into your arms

    What looks impossible {Sauf qu’il a l’air de prononcer « What that seems impossible »}

    Into your arms

    Now I think I’ve had my fill {Sauf qu’il a pas l’air de prononcer « Now »}

    Into your arms

    I’ve been told to give up the ghost {Sauf qu’il dit « I think I should give up the ghost »}

    Into your arms

  11. 29 mai 2011 at 20 h 05 min —

    J’ai rectifié ce qui pouvait l’être mais ni scrapbook ni newspaper ne font foi en l’occurrence: si les paroles ne sont pas sur un livret c’est clairement voulu puisque ce n’était pas le cas des deux derniers albums (encore que pour IR c’était à peine lisible). Non seulement il ne chante pas les paroles « officielles » dans beaucoup de chansons, mais en plus il ne chante pas toujours les mêmes paroles! C’est pour ça qu’on ne va pas très vite dans ces révisions de traductions: excusez-nous mais le temps qu’on aille vérifier partout quelles sont les paroles (et il y a des erreurs aussi sur atease car tous les contributeurs ne sont pas anglophones et certains entendent ce qu’ils veulent) et qu’on arrive à une traduction correcte et qui ne gâche pas tout! Par exemple, Supercollider, on va tout de même pas traduire par Grand Collisionneur! Et on manquerait l’ambiguïté, c’est en effet comme ça qu’on nomme en français le LHC mais c’est aussi le nom d’un logiciel permettant de composer de la musique électronique…Toutes les suggestions sont les bienvenues (y compris pour cette chanson dont la traduction est maintenant un peu bancale)

  12. 29 mai 2011 at 20 h 23 min —

    Je ne pense pas que Thom Yorke ai pensé au langage de synthèse audio Supercollider pour la chanson. C’est un peu un équivalent plus archaïque de Max/MSP et je crois que y’a que Jonny qui programme dans le groupe ?

  13. 29 mai 2011 at 21 h 39 min —

    @bloodshed: peut-être que le nom du logiciel a été inspiré par le LHC? Donc on part sur Supercollisionneur? Avouez que c’est presque poétique en anglais, mais pas du tout en français!

  14. 29 mai 2011 at 22 h 01 min —

    Bah de toute manière je pense qu’il y a une bonne part de la phonétique qui influence dans le choix des paroles donc on a très peu de chance de se retrouver avec un truc poétique en traduisant. Je partirais sur Super (ou Grand) Collisionneur si on veut traduire vraiment mot pour mot. Ou alors garder le nom original en mettant une référence vers l’explication de ce que c’est, car de toute manière Super Collisionneur c’est pas forcément plus parlant si on ne connait pas le LHC.

  15. 2 juin 2011 at 18 h 19 min —

    Je pense également qu’il serait préférable de ne pas chercher à traduire Supercollider, c’est un nom propre donc mieux vaut le garder tel quel en joignant une note pour en expliciter le double sens, ce sera plus parlant.

    D’une manière générale, si je peux me permettre, je trouve qu’il ne faut pas surtraduire trop, mieux vaut rester au plus proche du texte initial. Par exemple je ne suis pas du tout convaincue par Mr. Magpie traduit en M. Ducorbeau, c’est tiré par les cheveux et la notion de pie voleuse était contenue dans pie, inutile d’en passer par ce détour au corbeau de Lafontaine voleur de fromage… Dans la version française de TUS, ils ont laissé M.Magpie, moi je pense qu’on aurait pu traduire par M. LaPie, si on voulait traduire ce nom propre car il est signifiant, c’était suffisant, et c’était à la fois plus simple et plus fidèle.

    En revanche je regrette qu’il n’y ait jamais de traductions pour les titres, ça manque. Il ne s’agit pas de renommer les chansons (et on ne va pas traduire Exit Music (For A Film), Karma Police ou Idioteque) mais parfois ce serait utile d’expliciter les noms qui ne sont pas transparents pour les non-anglophones (par exemple Reckoner, Bloom ou Feral, au hasard). Enfin on peut aussi chercher nous-mêmes, hein, on sait se servir d’un dictionnaire.

    Je fais ces petites remarques juste pour contribuer, pas pour critiquer, je le précise.

  16. 2 juin 2011 at 18 h 51 min —

    (Euh surtout qu’en fait, dans la fable de La Fontaine, c’est le renard le voleur, pas le corbeau ! Depuis le début j’avais l’impression qu’il y avait quelque chose qui clochait dans cette traduction de Valérie et son explication, mais c’est juste là en me relisant que ça m’a sauté aux yeux… M. LaPie, définitivement, ce serait mieux.)

  17. 3 juin 2011 at 20 h 19 min —

    Pour en revenir à Give Up The Ghost, sur le versant de l’interprétation, personnellement j’aurais tendance à l’inscrire dans cette lignée de chansons de Thom Yorke qui voient une lumière au bout du tunnel, sans qu’on puisse déterminer si ce sont des paroles d’espoir ou au contraire des idées suicidaires… Comme les paroles de Weird Fishes, celles de Go Slowly… Même si pour Give Up the Ghost, plus encore que pour les autres précitées, moi j’ai l’impression qu’elle appelle une mort libératrice, mais ça pourrait aussi être simplement un abandon, un lâcher-prise… Pour moi la chanson fonctionne mieux si cet abandon se fait dans les bras de la Mort, mais on peut aussi imaginer que c’est dans ceux de la Nature bienveillante, pour ceux qui ont cette grille de lecture-là de The King Of Limbs dans son ensemble, ou simplement le réconfort de laisser aller toute sa lassitude dans les bras de l’être aimé, ou on peut même penser que c’est les bras de cette femme indienne dont le nom m’échappe, qui est comme une sainte qui prend tous les gens dans ses bras, vous savez… Mais pour moi c’est quand même plutôt de la Mort qu’il s’agit. Je propose donc une tentative de traduction différente, si ça ne vous dérange pas :

    Ne me hante pas

    Ne me fais pas mal

    Ramasse les paumés et leurs âmes

    Dans tes bras

    Ramasse tout ce qui est pitoyable

    Dans tes bras

    Ce qui a l’air impossible

    Dans tes bras

    Je pense que j’ai eu mon compte

    Dans tes bras

    Je pense que je devrais me laisser aller à rendre l’âme

    Dans tes bras

    La dernière tournure de phrase a pour but de prendre en compte le double sens « abandonner » et « rendre l’âme » de l’expression « give up the ghost », à laquelle tenait particulièrement Valérie. Enfin je ne fais que proposer, à vous devoir si vous trouvez ça bien.

  18. 3 juin 2011 at 21 h 14 min —

    Alors là je plussoie à cette interprétation qui est pour moi lumineuse. Malheureusement je n’ai pas le temps de discuter, je dois filer, mais à plus tard. Bonne soirée.

  19. 3 juin 2011 at 21 h 50 min —

    J’ai pris en compte les suggestions de metelkova pour rectifier la traduction. Merci. Bon on va peut-être passer à une autre…
    Cela dit, on ne sait toujours pas précisément de quoi parle cette chanson….et c’est bien.

  20. 4 juin 2011 at 18 h 50 min —

    @valérie : « I think I have had my fill » que j’avais traduit par « Je pense que j’ai eu mon compte », dans mon esprit, avait plutôt une connotation négative, exprimait une lassitude, je pense que j’ai eu mon lot de malheurs, j’en ai assez, je pense que je devrais me laisser aller à rendre l’âme…
    En le traduisant par « Je pense que j’ai été comblé dans tes bras », le sens est différent. Mais je ne cherche pas à avoir le dernier mot, si tu penses que c’est mieux comme ça, ok.

  21. 17 avril 2012 at 11 h 20 min —

    pour moi ce n’est pas « Gather up the lost & their souls » mais « Gather up the last standing souls »

  22. 17 avril 2012 at 11 h 22 min —

    @Bloodshed : contrairement à ce que tu penses, Thom touche aussi beaucoup à la MAO …

  23. 17 avril 2012 at 14 h 53 min —

    @Juniper: Évidemment, sinon il n’aurait jamais pu créer The Eraser et autres B-sides électro. Mais Supercollider est une branche très particulière de la MAO qui demande des compétences différentes de l’utilisation d’un DAW. Et jusqu’à preuve du contraire le seul membre du groupe qui programme (bien que Max/MSP soit graphique contrairement à Supercollider) est Jonny Greenwood.

  24. 4 mai 2012 at 16 h 09 min —

    bonjour a tous

    pour super collider c’est bien le LHC du cern et non le logiciel de musique

Leave a reply