chansons

Everybody needs something to hate

Demo : juin 1990
Diffusion de l’enregistrement : janvier 2006

juin 1990

La chanson est symbolique, car elle marque le début de l’utilisation de « technologie » dans les chansons. Des loops de Public Enemy et de Soul to Soul sont ici utilisés. Comme le groupe n’avait pas encore de sampler, il a fallut ruser. Thom avait enregistré la chanson avec son walkman, et la jouait de temps en temps…

La chanson figure sur une démo (la « Shindig demo ») enregistrée par « le groupe » ( n’avait même pas encore de nom fixe…) pendant l’été 1990 (juin, juillet et août) au Clifton Hampden Village Hall avec Nigel Powell à la batterie (Phil était alors en Ireland pour ses études).

 

janvier 2006

La chanson refait surface sur le net en 2006, déterrée par on ne sait qui, qui se l’est procurée on ne sait comment !

Previous post

Mr B.

Next post

Upside Down

No Comment

Leave a reply