news

Et aussi avec Doom…

Thom Yorke est en forme en ce moment, il a envie de remixer, de créer… et de collaborer avec les artistes qu’il aime bien.

Pour ceux qui auraient loupé le lien, voici la version vidéo du set DJ de Thom à LA le 9 mars :

[Thom Yorke Live DJ Set @ Low End Theory LA 3.9.11->http://vimeo.com/21102864] from [Theo Jemison->http://vimeo.com/theojemison] on [Vimeo->http://vimeo.com].

 

Une pré-écoute de Ego/Mirror :

 

Enfin, après Four Tet et Burial, c’est avec Doom qu’il semble nous préparer des titres.

Dans une interview avec 3D magazine, Doom a expliqué qu’il était en train de travailler avec Thom Yorke sur un nouvel album… la collaboration s’annonce « shiteous » de l’avis de l’intéressé… reste à savoir quelle définition il entend pour ce mot :

(I am ) doing some stuff with Thom Yorke… we’re working on some duets, some duet songs and shit. Just like preliminary shit but we’ll probably end up doing a whole record together… he’s cool – he got a lot of ill ass ideas and shit, you know

Les deux n’en seraient pas à leur première collaboration, puis que Thom s’est régulièrement déclaré fan de DOOM et a même remixé une de ses chansons « Gazzillion Ear », offert en Bonus de l’album Born Like This en 2009. 


remerciement : Thierry pour le lien vers la vidéo de vimeo

source : fasterlouder  http://www.fasterlouder.com.au/news/international/27790/Thom-Yorke-DOOM-making-a-whole-record-together-probably

Previous post

Ego/Mirror: une nouvelle collaboration de Thom Yorke

Next post

Réglement du site

No Comment

  1. 20 mars 2011 at 15 h 13 min —

    Walrus je savais qu’on avait accès à internet en prison.
    sinon je ne sais plus qui disait que ok computer était le 3ème moins bon album…là je ne comprends pas en fait.Sans Ok computer Radiohead n’aurait probablement pas duré.

  2. 20 mars 2011 at 15 h 28 min —

    ne savais PAS

  3. 20 mars 2011 at 16 h 29 min —

    d’accord avec blackswan (alors il est bien ce film ?).
    Je ne sais plus qui parlait stand up sit down, c’est une chanson que je n’écoute pas parce que les toutes premières notes sont, à une seule note près, le thème du Fellini Casanova. Alors je ne sais pas si cela est fait exprès, et j’aimerais mieux d’ailleurs, je ne vois pas en quoi avoir une référence à d’autres serait une faute grave… ça me chiffonne que ce soit aussi proche et je ne fais pas le lien entre RH et Nino Rota, ni entre la chanson et le film… là je dois dire que ça me laisse perplexe. S’ils ne sont pas au courant eux mêmes, alors ils ont eu un défaut d’inspiration, et ça je ne l’admets pas !!!
    Malheureusement je ne trouve pas la musique sur youtube pour vous la faire partager, mais sans doute il y a t-ils des cinéphiles parmi vous.

    J’ai l’impression de ne pas parler comme vous, en faisant des références à la musique. Je fais ma synesthésique en prenant des références autres. Je pense que le débat pourrait être tellement plus simple et moins prétentieux comme il l’est parfois.
    Je suis en train de lire le prix nobel de littérature 2009. Bon, comme beaucoup je suis à première vue effrayée par le titre « prix nobel de littérature ». Mais quelle est la différence entre un bon livre, agréable à lire, au style bien travaillé, et le prix nobel ? Je ne sais pas, ça ne tient pas à un décorticage précis et sévère. C’est une infime part en plus. Ce livre d’Herta Muller, c’est des phrases courtes et simples. Toujours courtes et simples. Mais voilà, chaque phrase courte et simple possède la dimension d’une poésie. C’est pour ça que c le prix nobel. Rien de plus. Et c’est comme ça que je considère RH. Que KiD A soit élu meilleur album des années 2000, pourquoi ? l’infime part en plus sous des abords un peu sévère, intello et brumeux.

  4. 20 mars 2011 at 16 h 38 min —

    Walrus va plutôt infester les blogs de Justin Bieber :

    http://justin-bieber-france.skyrock.com/

    ou les blogs noyautés par certains LePennistes (certains commentaires font peur) :

    http://ericzemmour.blogspot.com/

    Comme ça tu rendras ton talent utile 😉 .

  5. 20 mars 2011 at 17 h 19 min —

    @oignon25 et valérie : vous avez sans doute raison pour ce qui est de l’abandon des « chansons » au profit des textures sonores, etc. Votre analyse me paraît la plus convaincante (et un peu déprimante néanmoins, non pas que je sois attachée au format « chanson » mais j’aurais sans doute préféré que ça aille dans un sens disons Godspeed You Black Emperor plutôt que dans un sens electro aride qui moi m’émeut moins, ce qui n’est qu’un jugement de subjectivité personnelle qui n’enlève rien à la qualité objective de TKOL… je ne pense pas une seconde que TKOL est de moindre qualité musicale ou « bâclé, ça pas du tout).
    Sauf que des textures sonores très travaillées il y en a quand même toujours eu chez Radiohead, sinon comment se fait-il qu’au bout de dix ans d’écoutes il nous arrive toujours parfois de découvrir des choses dans les albums de RH, des petites bruits bizarres qu’on n’avait encore jamais entendus, ou de bloquer soudain sur une boucle en arrière-plan dans une chanson qu’on croyait pourtant connaître par coeur ? Enfin comme le disait hier et de façon si méprisante Paradise Circus, je ne suis pas musicienne, donc ce que je dis est sans doute nul (mais depuis quand seuls les musiciens ont le droit d’avoir un avis et des émotions musicales ?, oui je dis bien des émotions musicales parce que comme quelqu’un d’autre le disait, Elimac je crois, ben au bout d’un moment c’est quand même ça le vrai critère :est-ce que ça nous touche ou pas ?). RH me touche au plus haut point et je ne saurais pas décortiquer pourquoi, mais sans doute les guitares, les mélodies et la voix de Thom sont-elles aussi importantes pour moi dans la balance que les textures sonores et tous les trucs et biduls en plus qui font la texture si riche et particulière de leur son… C’est cette atmosphère sonore de fond qui a toujours fait l’immense différence entre RH et un groupe « normal », mais j’ai besoin des mélodies aussi, je crois. Donc oui si j’ai plus de mal à apprivoiser TKOL (mais enfin je l’aime beaucoup quand même, mais c’est moins immédiat pour moi en terme de puissance émotive) ben c’est sans doute parce que la voix de Thom y est souvent juste un instrument parmi les autres, un élément de la texture, comme le sont également les guitares (que j’entends parfaitement, et dont je persiste à dire qu’elles sont bien présentes et qu’on le verra en live, mais sans aucune ostentation), enfin voilà.
    Je donne mon avis mais des fois j’en ai presque honte parce que face à l’érudition de certains d’entre vous, je me sens un peu nulle.

  6. 20 mars 2011 at 18 h 17 min —

    @blackswan87 Bravo, tu as deviné : le dimanche, c’est jour de consultation internet pour tous à la maison d’arrêt de ***. Ce qui signifie que vous allez devoir me supporter encore un peu de temps : j’ai pris 5 ans ferme pour avoir pendu par les pieds un fan de Radiohead à peine majeur dans une pièce close diffusant en boucle l’album Very, des Pet Shop Boys ! Le pauvre garçon ne sort désormais plus sans son chapeau pointu ni sa combinaison orange, hurlant { {{Go West ! }} } aux passants !
    Vous en allongez, des énormités sur la mélodie, la chanson et tout le tralala :-O ! Bravo !
    « Se détourner de la chanson est une volonté délibérée de la part du groupe » : je crois que c’est surtout un aveu d’impuissance. Thom Yorke s’est détourné du chant depuis près de 20 ans : est-ce le fruit d’une « volonté délibérée » ? A vous de répondre !
    « Etre un musicien aujourd’hui, c’est surtout ne plus écrire de chansons ». Celle-ci, je la retiens ! Vous assénez des vérités premières qui me font remettre en cause toute mon échelle de valeurs : c’est très dangereux, ce que vous faites ! Pensez à mon petit coeur fatigué…;-)

  7. 20 mars 2011 at 18 h 39 min —

    @metelkova: surtout pas de complexe ici! tu connais la définition d’un bon journaliste de nos jours? « Un type qui a une connexion à Internet », c’est très facile d’avoir l’air de savoir quelque chose…
    @wickedchild: je ne suis pas très troublée par les réminiscences d’une musique à une autre…la musique est un système fini et il y a des suites d’accords qu’on retrouve très souvent dans la musique populaire. C’est le plus souvent fortuit et si nous sommes amenés à faire des rapprochements, c’est que nous écoutons beaucoup de musique, et que nous avons de grandes facilités maintenant pour les réécouter, les comparer. Le rapprochement avec les toutes premières notes (mais rien que celles-là d’ailleurs) du thème de Rota et de Sit down est de cet ordre. Je me suis fait une liste de lecture sur Spotify rien que de musiques qui se ressemblent: ayez la curiosité d’écouter à la suite Tiger Mountain Peasant Song de Fleet Foxes et le Prélude opus 16 , 3ème mouvement de Scriabine…ou le début d’Extreme Ways de Moby et celui de The Long Honeymoon d’Elvis Costello…je prends exprès des exemples qui ne peuvent être que des coïncidences, c’est d’ailleurs souvent au début des morceaux parce qu’il y a encore moins de choix possibles quand on débute un air (cf.toutes les chansons qui commencent pas un accord de do mineur?).
    @walrus: en revanche pour Orpheus, je n’entends rien si ce n’est en effet l’expression (très courante en anglais) « give up the ghost ». Mais il y en a plein d’autres de cette sorte: « See you in the next one » de The Verve (et on sait que TY aime beaucoup the Verve), oui c’est la même expression que dans Motion Picture Soundtrack mais à part ça les chansons n’ont rien à voir. Peut-être (sûrement) qu’il a écouté malgré tout cette chanson et que l’expression lui a plu, qu’il s’est dit « j’me la replacerai celle-là », pourquoi pas?
    Autre chose: ma réflexion sur la fin de la mélodie n’est pas invalidée, au contraire, par les groupes qui font de la musique en privilégiant les harmoniques genre Treefight For Sunlight (que je ne connaissais pas, très joli), Fleet Foxes, Animal Collective…Mettre au premier plan l’harmonie c’est justement considérer la mélodie comme secondaire. Et entendons-nous en effet sur le mot: quand on dit qu’il n’y a pas de mélodie dans TKOL, c’est bien sûr faux au sens strict du mot, ce qu’on veut dire c’est qu’il s’agit de chansons dans lesquelles la mélodie est moins mise en avant qu’autre chose (le rythme, les textures en l’occurrence pour TKOL).
    @be@a: moi aussi j’aime Radiohead parce que c’est la musique qui me touche et qui exprime pour moi le mieux l’époque dans laquelle je vis. Et sans avoir besoin de rendre des comptes de ce qu’on aime, c’est bien je trouve de transformer les émotions en langage en cherchant à mettre des mots sur les émotions qu’on ressent. Sinon, on a l’impression d’être possédé par ses émotions et c’est une tendance actuelle que je réprouve personnellement (j’ai l’air très cérébrale mais je suis aussi bonne danseuse). Mais c’est sûr que les endorphines que mon cerveau émet quand j’écoute Let Down sont la raison essentielle pour y revenir…tiens, j’vais vous mettre une petite actu là-dessus puisque la pleine lune n’a accouché de rien (enfin, Ego/Mirror, c’était bien aux Ides de Mars).

  8. 20 mars 2011 at 19 h 13 min —

    Je vais finir par être allergique à la connerie humaine, et là je crois que je suis en pleine crise……
    J’ai parfois l’impression de débarquer d’une autre planète quand je lis les commentaires, comment dire, un peu plus techniques que les miens. Tiens, ça peut même t’inclure Walrus ! je ne comprends pas tout ce que tu écris !!!! donc je ne dois pas faire partie de ces foutus fans intellos de RH….. mince alors, moi qui pensais appartenir à une grande famille…..sniff……
    Bon bref, le truc c’est que moi, perso, dans mon coin, je suis juste quelqu’un qui aime RH. point. pas parce que ce sont des génies de la musique, du chant (là Walrus je te vois ricaner!) ou quoi ou qu’est ce, c’est juste que je les aime ! il n’y aucune explication à cela, c’est comme ça c’est tout ! Depuis 2 ans je n’écoute qu’eux, j’essaie pourtant d’autre chose, mais non, je reviens toujours à RH. Je ne me souviens pas avoir déjà vécu ça, n’aimer qu’1 groupe….. c’est assez bizarre, mais doit-on m’enfermer pour autant ? Bjork il y a longtemps m’avait un peu fait ça il y a quelques années.
    Je suis quelqu’un de simple, et pourtant, là où je vis croyez moi, c’est pas simple d’être simple, j’aime le cinéma anglais, coréen (ouhla je penche dangereusement du côté obscure de la force intellectuelle !) mais aussi les trucs plus lourdingues us, j’aime bien écouter Brel de temps en temps (merci môman!) mais aussi du rap ou du rock bien gras, alors ?????? c’est grave docteur ??? je n’aime pas particulièrement la techno, ce n’est pas trop de ma génération (et vlan je me prends un coup de vieux..), mais je le vis très bien ! mes références musicales sont peut être nullissimes,( et je ne vous ai pas chanté tous les génériques de dessins animés de « mon temps » !) ce sont les miennes et je ne prétends pas qu’elles sont meilleures que d’autres. Pourquoi vouloir tout cataloguer à tout prix, on est vraiment obligé de faire partie d’un groupe, d’une caste ? on ne peut pas tout simplement juste aimer RH, les écouter à fond les écouteurs dans sa cuisine, se faire des choré d’enfer devant sa télé en regardant un de leur concert ? ça gêne qui exactement ?
    Donc moi les références musicales auxquelles je n’entrave que couic, mon p’tit Walrus, tu te les gardes, en ce qui me concerne je continuerai d’écouter gémir Thom avec un plaisir total et irrationnel sans doute, mais ne t’inquiète pas ce n’est pas contagieux et de toute façon tu dois être vacciné depuis le temps.
    Voila, c’est juste que j’en ai marre constater qu’il faut à tout prix tout cataloguer, entrer dans le moule…. ça commence dès la maternelle, alors par pitié, laissez nous au moins ça, faire partie de ceux qui aiment RH tout simplement sans chercher d’explication, parce que Y EN A PAS !!

  9. 20 mars 2011 at 19 h 35 min —

    @ valerie : « Mettre au premier plan l’harmonie c’est justement considérer la mélodie comme secondaire ». Euh (embarrassé)… Va soutenir cette thèse devant Brian Wilson ! La mélodie de {Good vibrations} est secondaire ??? Et celle de {Surf’s up} ? Wilson s’est dit : « je torche la mélodie vite fait bien fait pour me concentrer sur les harmonies vocales » ?!!?! Les groupes que tu cites, Treefight For Sunlight notamment, font (en schématisant) les deux à la fois !!! Animal Collective est à part, si l’on veut, les textures sonores (à défaut de terme plus approprié) comptent AUTANT que la mélodie ({Bluish} ne serait pas {Bluish} sans sa mélodie vocale, ni le reste). Tu tires là un trait négligent sur toute la pop (West Coast en particulier) de la seconde moitié des 60’s (je sais, c’est loin !). Sans parler du Odessey & oracle des Zombies ! Je n’ai pas choisi cette version sans électricité de {What became of you and I?} de Treefight For Sunlight au hasard : pédale douce sur les arrangements et les textures, harmonies ET mélodie sur le devant de la scène. La mélodie, c’est ce qui reste quand on a tout oublié.
    Je crois que l’on peut TOUT faire {{simultanément}}, jouer sur tous les tableaux : pourquoi s’en priver (même si cela n’exprime que modérément « l’époque dans laquelle je vis » ! J’y vis déjà, je ne vais pas la « revivre » dans la musique que j’écoute !!) ? Ligne mélodique (vocale) travaillée, harmonies vocales, recherche sonore/arrangements etc. C’est l’une des raisons pour lesquelles je trouve la musique de Radiohead très… insuffisante (:-/), en plus du fait qu’elle ne me touche pas (:-/:-/) : ils ne frôlent (péniblement) la moyenne que dans cette dernière catégorie.
    Tout ce que j’écoute n’entre pas dans ce schéma, bien entendu… Mais je suis d’autant plus exigeant avec ce qui n’y entre pas !

  10. 20 mars 2011 at 19 h 47 min —

    @faniefanette: moi aussi je suis vieille et yorkolâtre (j’ai traversé deux fois la Manche et j’ai dormi sur de l’herbe humide pour l’entendre gémir et je repars demain où il veut), t’en fais pas pour les références…moi j’aime bien le dialogue, mais mon collègue bibliothécaire a l’air d’être un amateur invétéré du monologue (je le laisse avoir raison tout seul, si on en est à faire du name dropping des 60’s, j’abandonne, j’étais bébé et j’aime pas les surfeurs!)

  11. 20 mars 2011 at 19 h 57 min —

    @valérie : je comprends rien à ce qu’il écrit le bibliothécaire…. ce doit être à force d’avoir le nez dans les livres…. et pourtant moi aussi je lis beaucoup, mais chez moi,, ça a plutôt tendance à m’ouvrir l’esprit et non le fermer à double tour ! c’est plus du monologue à ce point là…. j’ai l’impression qu’il est tout seul sur la lune et qu’il parle à son reflet…. qui ne lui répond pas !
    et moi d’abord j’étais même pas née au temps des surfeurs !!!:-)

  12. 20 mars 2011 at 19 h 58 min —

    @valérie : qui a dit qu’on était vieilles ?????????????????? :o)

  13. 20 mars 2011 at 20 h 19 min —

    @faniefanette: c’est vrai ça…euh! non, non j’ai rien dit (misère, j’peux plus activer les smileys!)…de toute façon, j’me sens rajeunir de jour en jour, c’est le printemps!

  14. 20 mars 2011 at 21 h 06 min —

    On ne le dira jamais assez: Don’t feed the troll…

  15. 20 mars 2011 at 21 h 21 min —

    Ouais, faut pas lui donner à manger 🙂

    Alors juste une dernière, parce que franchement son comportement m’exaspère, faut que je me lache 🙂

    Walrus, ce que tu n’a pas compris, c’est que ce n’est pas le fait que tu n’aimes pas radiohead qui n’est pas apprécié, c’est juste que tu essaye de nous faire comprendre que nous sommes des gros nuls et qu’on a des gouts pourri. Et surtout quand tu essaye de nous convertir à ta musique (wouaouh Depeche Mode, trop génial :-/)

    Ya rien de pire que quelqu’un qui insiste pour te dire « mais si c’est génial faut que t’écoute » quand tu lui dit juste que tu n’aimes pas et que t’as pas envie.

    Ensuite, je vais utiliser ton outil préféré, la citation des messages des autres « Je ne sais plus quel ton employé » …. pourvu que tu sois proche du « bon j’abandonne je me casse bande de nazes » parce qu’on attends tous ca.

    Discuter de musique et de pourquoi j’aime ou n’aime pas tel artiste est une chose, ca peut être intéressant, expliquer aux gens que leur gouts sont nuls en est une autre. Si je jouais ton jeu, tu en entendrais sur Depeche Mode (entre autre). Mais moi, je respecte tes gouts, même si j’aime pas. Mais bon, j’écris dans le vent je suppose …

  16. 20 mars 2011 at 21 h 54 min —

    cher warlus.je pense que tu a vraiment envie d’aimé radiohead mais tu ne sais pas pourquoi tu n’y arrive pas …sinon pourquoi tu post.

    a cause de tes commentaires tous les fan de radiohead on décidé de jeter les albums de radiohead a la poubelle , car grâce a toi nous nous sommes aperçu que nous ,nous sommes trompé ,mais je sais maintenant que tu es là pour nous aidé a savoir si ce que l’on écoute est bien ou pas, je suis vraiment désolé de te dire que j’aime radiohead pour des raisons que tu ignore .
    j’ai une question pour toi !j’aime aussi Sufjan Stevens je jette ou je garde? .

  17. 20 mars 2011 at 23 h 20 min —

    Punaise je pensais avoir posté u pavé de réponse, mais j’ai pas dû confirmer.

    Du coup, je vais juste rebondir sur le message précédent :

    J’aime beaucoup, que dis je, j’adore Depeche Mode, un de mes groupes d’enfance. Pourtant je suis loin d’être certain que Violator, Construction Time Again ou Playing The Angel se suffisent à eux-mêmes pour prouver une quelconque grandeur du groupe.
    Tout comme chez RH d’ailleurs, aucun album n’est universellement convaincant en soi.

    Je conçois tout à fait qu’on accroche pas à Depeche Mode en écoutant Violator, la claque tu ne te le prends que si t’étais destiné à te la prendre.
    Puis Depeche Mode c’est aussi une bonne collec de jolies bides et de trucs cuculs.

    C’est pas comme ne pas aimer les Talking Heads quoi, là y a affront.

  18. 20 mars 2011 at 23 h 59 min —

    message de service : j’ai supprimé deux messages de walrus et l’ai invité à un peu plus de modération. J’en fais de même avec tout le monde. Il serait fort peu appréciable qu’un espace de discussion devienne un espace d’insultes… *déteste faire ça*

  19. 21 mars 2011 at 9 h 36 min —

    @ParadiseCircus : Voila, c’est tout le propos. Je pense que quand tu aimes quelque chose, tu lui trouves plein de qualités et quand tu n’aimes pas, c’est l’inverse. Tu peux essayer d’expliquer par tous les moyens rationnels que tu veux, le fait est qu’il n’y en a pas.
    D’ailleurs pour faire le test pour s’amuser, il suffit d’aller sur allociné, combien de fois on voit, pour le même film, un gars qui dit « acteurs tout pourris, pas de scénar … » et juste après un autre « wouha supers acteurs, scénar terrible… ».

    Voila, j’étais aussi un peu

    @marjorie : si jamais c’est mon message qui a provoqué ca, je m’en excuse. Les limites de ma patience avaient été atteintes hier soir. Cela ne se reproduira plus 🙂

  20. 21 mars 2011 at 9 h 55 min —

    @fanifanette et valérie : je vous adore ! mais je ne suis pas sûre que vous pourriez rivaliser avec moi sur le terrain des dessins animés niark niark… je me pose là en tant que spécialiste en comptant les Disney…
    ce qui me donne envie d’écrire à notre Walrus chéri « je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles de ce voyage en plein ciel au pays du rêve bleu ».

  21. 21 mars 2011 at 17 h 51 min —

    @wickedchild : c’est quand tu veux qu’on se fait un quizz génériques dessins animés ! mais j’avoue être un peu trop moins beaucoup jeune que toi donc les Disney, j’avions pas tout vu !!:-P

  22. 18 juillet 2011 at 16 h 24 min —

    Amen.
    C’est exactement ce que je me dis en écoutant la plupart des morceaux de TKOL ou d’autres morceaux de type The Daily Mail ou Supercollider. Il manque un truc… mais quoi ? et je trouve parfois cela encore plus vrai dans le live From The Basement.
    Exception faite de Bloom et Staircase.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.