news

Eclairage hi-tech

Richard Young (tour manager) a posté sur waste les explications sur le système d’éclairage et de vidéo.

Tout le dispositif est composé uniquement de LEDs, ce qui est une première. Résultat: l’intensité de l’alimentation a été réduite de plus de 75%: à puissance maximale, le système utilise 420 A (triphasé), contre les 1’800 A nécessaires pour l’éclairage de la tournée 2003 (l’équivalent d’environ 400 lave-linges qui "turbinent", 1’400 télés ou… 4’500 ordinateurs portables!).

Les LEDs permettent aussi de produire uniquement la couleur souhaitée, au lieu de générer de la lumière blanche (= consommer le 100% d’énergie) puis éliminer les couleurs qui sont en trop.

Ces économies d’énergie ont un gros impact quand on sait que les festivals utilisent souvent des générateurs diesel, qui produisent un peu d’électricité et beaucoup de CO2!

Le système a demandé de gros efforts de la part de toute l’équipe, puisqu’il n’est pas encore répandu – mais Radiohead ne doute pas que c’est l’avenir.

sources: The Most Gigantic Flying Mouth for some time / w.a.s.t.e central et Wikipedia; merci à Gavrilo pour la caution scientifique ; )

photo: www.rollingstone.com; besoin de rafraîchir la théorie de l’électricité (comme moi…)? – voir wikipedia

Previous post

29 juin 2008, Manchester, LCCC

Next post

1er juillet 2008, Amsterdam, westerpark

7 Comments

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.