chansons

E-bow the letter

Version originale : 27 août 1996 (R.E.M.)
Collaboration : R.E.M. & Thom Yorke, 14 juin 1998

 

27 août 1996
E-Bow the Letter est une chanson du groupe de rock alternatif R.E.M., sortie en tant que premier single de leur dixième album studio New Adventures in Hi-Fi, le 27 août 1996.

A l’été 1995, Radiohead avait ouvert les concerts américains de R.E.M., et une grande amitié s’était installée entre les deux groupes.

 

14 juin 1998

Lors du concert donné pour le freedom tibetan concert, le 14 juin 1998, les conditions atmosphériques avaient été catastrophiques, et Radiohead avait dû reporter son concert, improvisant pourtant à la date prévue un petit concert dans un bar pour quelques personnes.. Mickaël Stipe les avaient rejoints et avait chanté avec eux Lucky (la version est vraiment superbe !)…. Le lendemain Thom lui a rendu la pareille en montant sur scène chanter avec lui deux chansons : E-Bow The Letter et Be Mine.

 

la review du NME met en évidence l’amitié des deux :

Thom Yorke is brought on – announced as “an ersatz Patti Smith” – to sing the backing groans on “E-Bow The Letter”, and at the song’s mesmeric conclusion, before “Man On The Moon” and the triumphant exit, there is a revealing moment. Stipe puts his arm around Thom Yorke and shows him the crowd in the palm of his hand. What he’s saying, one would like to think, is,” One day, my son, this will all be yours…”
— NME, 27 juin 1998

 

 

Previous post

Plus qu'une révolte, une révolution

Next post

Be mine

No Comment

Leave a reply