news

Consolez-vous!

 Bravo à ceux qui ont réussi à attraper le Pokemon…pour les autres, tout espoir n’est pas perdu d’une vraie sortie…prévue sur le DAS pour les Etats-Unis et le Canada le 14 juin…et aussi sur W.A.S.T.E Store (ajout du 20 avril)

Et vous pouvez écouter les deux titres en streaming sur le site du NME (et le son semble assez bon) :

[http://www.nme.com/news/radiohead/56172->http://www.nme.com/news/radiohead/56172]

…Et tous ceux qui ont acheté l’album sur the King of Limbs store peuvent le télécharger pour le même prix ! De quoi se plaint-on ?

Et on a même droit à un petit mail sympa signé du Club des 5 (mais le ton est assez celui d’Ed non ? D’ailleurs Thom est en vacances aux Etats-Unis avec sa petite famille) :

Thank you – Merci – Gracias – Grazie – Dankeschön – Obrigado – Gui lah hui te ha – Ashoge – Shukran – Tsikomo – M goi – Tak – Dank u – Vinaka – Aabhar – Köszönöm – Go raibh maith agaibh – Arigato – Tashakkur – Dziekuje – Gestena – Hvala – Tack – Tesekkür ederim – Spasibo – Dêkuji – Sas efharisto …… 
 
 Right, that’s most of you covered, apologies to those we’ve missed out … ok, so here are two tracks for your listening pleasure :
Supercollider and The Butcher. We released these as a limited edition 2 track 12inch vinyl to mark Independent Record Store Day last Saturday, April 16 … so in case you missed out and didn’t get a copy here they are.
It’s a thank you for being SO supportive of what we do …

p.s. This is not part of a new loyalty points scheme, a Radiohead clubcard or even an air miles redeemable reward type thing…
It is just a big old-fashioned thank you !

Hope your Spring/Autumn is good.

Ed, Colin, Jonny, Philip & Thom
x

FYI… ’The Butcher’ was recorded and mixed during ’The King of Limbs’ sessions, but we couldn’t make it work on the album ; ’Supercollider’ was started during those sessions and finished off in March of this year.


 

 

 

 

Previous post

On pourra acheter "supercollider" demain à Lille

Next post

Ed au charbon

No Comment

  1. Avatar
    20 avril 2011 at 19 h 23 min —

    Et en réponse à la version ultra groovy de Cymbal Rush avec Atoms for Peace montrée hier, je voulais juste signaler aussi celle piano-voix bouleversante à Cambridge (je pense que vous la connaissez, mais bon : http://www.youtube.com/watch?v=nVwRqXipdOs), parce qu’on disserte beaucoup sur les orchestrations, les mérites comparés des arrangements du groupe par rapport à ce que peut faire Thom seul, etc (et en tant que non-musicienne je suis très preneuse de ces éclairages “techniques” que les plus musiciens d’entre vous apportent sur ces sujets) mais au bout d’un moment faut quand même dire aussi qu’une putain de bonne chanson c’est une putain de bonne chanson, quel que soit le traitement qu’on en fasse à la limite ! Et Cymbal Rush par exemple, c’est une putain de mélodie avec une de ces progression dramatique qui te prend aux tripes comme Thom sait en faire mieux que personne (je sais pas comment dire ça en termes musicaux, désolée, mais vous voyez bien ce que je veux dire) ! Et c’est ce qui me manque sur TKOL, de grandes mélodies qui me fassent décoller, je sais que c’est un choix délibéré et pas un manque d’inspiration, mais ça me manque quoi, ça me manque…

  2. Avatar
    20 avril 2011 at 19 h 32 min —

    @metelkova : tout à fait d’accord avec ta remarque sur ces (rares( chansons ou radiohead pratique la répétition. C’est d’autant plus rare que le groupe répête régulièrement qu’ils cherchent avant tout le “format court”… par exemple “There There” durait je crois près de 7 minutes (ce que la version démo atteste d’ailleurs), et ils n’avaient de cesse de vouloir la raccourcir à tout prix… A l’arrivée, on parle d’un morceau qui fait quand même 5 minutes (et qu’ils auraient sans doute eu tord de tronçonner davantage tant le morceau est épique et jamais répétitif).
    Concernant “House Of cards”, c’est marrant ce que tu dis, parce que personnellement ce morceau était LE SEUL qui m’ennuyait sur “In Rainbows” (par ailleurs sans doute mon radiohead préféré, bref, avec Kid A évidemment). Je ne sais pas, je trouvais ça trop répétitif justement, et même, j’ose le dire, trop “Bono”, à la “U2” (les vocalises de Thom Yorke au début notamment). Et puis j’ai finalement, au bout de trois ans, mis la main sur le vinyle… eh bien je peux te dire que j’ai complètement halluciné sur cette chanson, à quel point elle était riche et travaillée, elle prend une ampleur dingue mais de façon imperceptible…
    Et puis “Supercollider”, je détestais la version live. Je suis fou de la version studio. Il faut que je trouve le vinyle. En fait, même quand ils donnent l’impression de “faire dans la répétition d’un même motif”, ce n’est pas le cas… Et “Supercollider” c’est aussi ça, par exemple, la baisse de ton (“i put the shadows back into the boxes”, puis “i see an angel bending over the balcony”) qui intervient à plusieurs reprises pendant le morceau n’est jamais EXACTEMENT la même, il y a toujours une variation…
    Enfin, je voulais quand même te donner d’autres titres de face B qui valent aussi le détour, comme ‘ai cru comprendre que tu étais preneuse… Et puis perso je suis pas trop fan des morceaux sortis dernièrement (“Feeling Pulled…” / “Hollow Hearth”, “Harry Patch”…) alors que Radiohead a bien souvent sorti des pépites en annexe des albums…
    Donc tu peux aller jeter une oreille sur :
    – “Maquiladora” / “How Can You Be Sure” / “Pearly” / “Talk Show Host” / “How I Made My Millions” : tout ça période “Pablo Honey”-“Ok Computer”, à l’arrivée les morceaux ont mieux vieilli que pas mal de titres standards des albums, et sur “How I Made My Millions…” l’enregistrement est vachement brut, la légende voudrait qu’on entende même la femme de Thom Yorke faire la vaisselle tandis qu’il improvise au piano… “Talk Show Host” tu la connais sans doute, elle a complètement dépassée son statut de face B en apparaissant sur la B.O de “Roméo et Juliette”, le riff est imparable, elle est souvent jouée en concert…
    – Mes préférées, période “Amnesiac” : “Cuttooth”, qui effectivement comme le disait un des membres du site fait pas mal penser à “Supercolider”. Et puis “Fog”, dans sa version live, comme sa version studio (que le groupe a pourtant renié je crois). Autre inédit jamais enregistrée ailleurs qu’en live : “True Love Waits”, pure ballade dans l’esprit “How To Disappear…” et un peu “Fake Plastic Trees”.
    – Les faces B de “hail To The Thief” sont aussi assez nombreuses, alternant électro sèche et composition acoustique, pas les plus transcendantes, mais le groupe a quand même sorti un disque les regroupant toutes…
    – Sinon TOUS les remix de “The Eraser” valent le détour…
    -Et enfin : ben, tout le disque 2 de “In Rainbows”, clairement celui qui renferme le plus de pépites…
    Voilà, voilà, je sais je suis trop long, en plus j’ai la flegme de me relire, vraiment je m’excuse…. Bonne écoute, t’as de la chance de découvrir tout ça d’un coup! la prochaine fois on peut parler des différentes versions live!

  3. Avatar
    20 avril 2011 at 19 h 34 min —

    @metelkova : je viens de voir ton dernier post sur la version de “Cymbal Rush” dépouillée que tu adores… Tu peux aussi regarder celle de “Videotape” pour From The Basement où Thom Yorke est seul au piano… Juste bouleversante, tu vas t’y retrouver!

  4. Avatar
    20 avril 2011 at 21 h 14 min —

    Ah cool je savais pas que Thom Yorke avait joué Cymbal Rush a Cambridge !

    Bon eh bien puisque tout le monde y va de sa version préférée, pour moi celle qui surpasse toutes les autres niveau beauté pure, c’est Henry Rollins Show !

    http://www.youtube.com/watch?v=KzM8M4CZOCc&feature=player_embedded

    Sinon je te rejoins metelkova au sujet de TKOL. Je le trouve très bien produit et orchestré, mais les mélodies et harmonies des autres albums me manquent pour le considérer comme un de mes albums préférés.

    @kid amnesiac: C’est marrant parce que pour toutes les faces B que tu as cités, ce sont celles que j’aime le moins de chaque “B-album” xD Pour OK Computer j’adore l’intro de Polyethylene. Niveau Amnesiac je suis plutôt Kinetik, The Amazing Sound Of Orgy et Trans-Atlantic Drawl.

  5. Avatar
    20 avril 2011 at 22 h 03 min —

    Moi non plus je n’aimais pas les pré-versions live de Supercollider, que je trouvais parfaitement ennuyeuses. Mais la version à télécharger me plaît beaucoup. Quand vers la fin Thom chante “I put the shadows/ back into/ the boxes”, il le fait différemment pour les 3 parties de la phrase que j’ai signalées par des /. Ce genre de détail dans ses chansons, surtout dans sa voix, ne cesse jamais de me ravir. A part ça hier j’étais chez une copine et je lui passe TKOL. Au moment de Give up the ghost, l’endroit où j’ai mal dans cet album, surtout parce que je la trouve répétitive jusqu’à l’écœurement, elle tend l’oreille et me dit : “On dirait une ballade celte”. Je dis : “Tiens c’est marrant je n’y avais pas prêté attention, mais on dirait que tu as raison.” Et vous savez quoi ? Sa remarque m’a soulagé, et depuis je supporte et même j’ apprécie Give up the ghost. J’habite en Bretagne, et pas vraiment à l’est, donc je suis sensible à la musique celte, mais il a fallu qu’elle me le dise, et ça a marché. Le pouvoir des mots, qui restitue aux choses l’esprit de la vérité, ou un truc comme ça.

  6. Avatar
    20 avril 2011 at 23 h 39 min —

    Petit ajout sur la page du DAS: Supercollider/the Butcher sera disponible le 14 juin non seulement aux Etats-Unis et au Canada mais aussi sur W.A.S.T.E. Store…même en édition limitée, on aura donc sans doute l’occasion d’acheter aussi le vinyle (enfin ceux qui ont le matos pour!)

  7. Avatar
    21 avril 2011 at 10 h 01 min —

    @Bloodshed : Ah c’est marrant les 3 faces B que tu cites, parce que effectivement j’ai souvent du mal à rentrer dedans… Je les considère d’ailleurs comme les 3 morceaux les plus ardus à appréhender, avec aussi “Pulk/Pull Revolving Door”… “Kinetic” c’est très étrange quand même, et les 2 autres sont à la limite du noise…. Les titres que j’ai recommandé à Metelkova me semblaient plus accessibles, mais tu fais bien de lui rappeler ceux-là également, ça va être intéressant de voir ce qu’elle en pense!
    Sinon la version de “Cymbal Rush” dépouillé chez henry Rollins m’avait bien mis une claque à l’époque… De toute manière, dès qu’on a commencé à entendre les morceaux de “The Eraser” en live, j’ai complètement décollé… A l’époque il n’y avait pas tout Atoms For Peace, c’était Thom Yorke seul, ou, comme ici, avec parfois Jonny Greenwood ou Nigel Godrich…

  8. Avatar
    21 avril 2011 at 10 h 08 min —

    @faniefanette : je suis une queue en informatique, et là, si j’ai bien réussi à télécharger gratuitement les chansons… je n’arrive pas à les charger sur mon lecteur MP3 :o) y dit que le format est pas bon ! j’y comprends que pouic depuis que je ne suis plus sur XP lol, j’ai l’impression que c’est pire, leur windows 7 à là mordmoilneu. Mais surtout je lis très mal sur ordinateur, je me concentre pas, j’ai les yeux qui vont partout à la fois et je ne lis pas les informations correctement. Heureusement que TKOL je l’ai téléchargé chez moman sous XP, ça s’est fait tout seul… ou presque parce que c moman qui a réussi en fait :’-))

    Je suis rassurée de lire les messages de meltekova parce que jusque là, comme d’autres, je me sentais perdue dans un monde d’amateur éclairé de musique et de musicologie, qui, pour parler de TKOL, dilataient la critique au moyen de références instrumentales et, généralement, musicologiques intéressantes mais opaques pour moi. Je me disais “t’y connais rien à une musique que tu adules, pauvre pomme”. Et finalement ça peut être plus simple que cela et je ne crains plus de dire que TKOL ne m’emporte pas loin au dessus de la vie et… héhé, je n’ai jamais aimé House of cards lol !!!! mais bon, je me réconcilie petit à petit, notamment avec little by little. Mais comme faniefanette, the butcher est devenue ma préférée alors que j’accroche carrément moins à supercollider.
    Merci pour les faces B ! C’est troublant d’écouter une chanson comme Pearly parce que si Muse n’était pas venu après, on ne saurait pas dire de qui est la chanson, en exagérant mon propos. Mais c’est perturbant la manière dont le Muse des début à complètement copié/collé le style de RH de cette époque.
    How i made my million est magnifique, dommage encore qu’elle ne soit qu’en face B.

    Pour rire, je conseille le clip de Pop is dead, période Pablo honey, c’est, je trouve, terriblement nul :-> je ne sais pas, mais heureusement tout ça est terminé !!!

  9. Avatar
    21 avril 2011 at 15 h 24 min —

    Ce clip il fait limite peur non??? pauvre Thomy en blondinet peroxydé !! oui, heureusement que cette période est finie….
    Pour les faces B j’adore the amazing sound…..talk show host en live déchire grave aussi.
    Ma préférée de Thom en solo, c’est Black swan. ..

  10. Avatar
    21 avril 2011 at 18 h 33 min —

    Ah ben c’est bien ce que je disais l’autre jour, vous me prenez tous pour une inculte quoi ! 😉 Non je plaisante, ça me fait plaisir en fait cette avalanche de réponses même si ça me donne du boulot pour aller réécouter toutes les faces B citées avant de vous répondre ! Réécouter car bon, quand je dis que je ne connais pas les faces B, j’exagère un peu par intimidation devant votre érudition, en fait je veux dire que je ne les connais pas bien, pas suffisamment pour les avoir en tête et pouvoir les citer de mémoire et y faire référence, mais je les ai en grande partie déjà écoutées quand même (en tout cas celles qui sont sur Deezer regroupées sur les cd bonus des albums réédités en collector’s edition, je sais pas si c’est ça que vous appelez les B-albums, je suppose). Par contre je ne connaissais réellement pas du tout les chansons récentes de Thom en solo, en dehors de The Eraser.

    Donc concernant les face B, après réécoute des chansons citées, verdict : je partage plutôt les goûts de Kid Amnesiac que ceux de Bloodshed, mais là j’ai pas le courage d’argumenter, je dis ça sans analyser les mérites d’expérimentations des morceaux, c’est juste que par nature j’ai toujours un peu tendance à être touchée facilement par les ballades tristes… Les trucs noisy, il faut que je sois d’humeur pour ça, et c’est pas tous les jours le cas, des fois ça va m’agresser et je pourrais pas. Pour tout dire j’ai toujours eu un peu de mal avec le début d’In Rainbows, faut attendre la guitare extatique de Jonny au milieu de Bodysnatchers pour que je décolle (mais je décolle d’autant plus que je l’ai attendue… |-)).
    Juste une anecdote personnelle par rapport à Talk Show Host : je la connaissais évidemment par la BO de Romeo + Juliette, et d’ailleurs c’est marrant parce qu’en fait, j’aimais Radiohead avant même de connaître Radiohead ! J’ai découvert RH à l’époque Kid A / Amnesiac, mais avant ça j’avais beaucoup écouté à une époque les BO de Romeo + Juliette et celle de Velvet Goldmine, sans chercher à savoir qui jouait ces chansons que j’adorais…
    Pour Pearly je suis totalement d’accord avec wickedchild sur le ressemblance avec Muse, mais tous les Muse, Coldplay and co à l’époque où ils se sont lancés étaient complètement sous influence Radiohead je crois.
    Fog (version live au piano) et True Love Waits (que je connaissais depuis longtemps sur le cd live I Might Be Wrong) font bien sûr partie de mon petit panthéon personnel, et le cd2 d’IR je me le suis procuré y’a pas longtemps et oui il est extra d’emblée, là pas besoin de temps pour l’apprivoiser et de prise de tête, c’est immédiat ! Pour l’instant je fais surtout un blocage sur Up On The Ladder, j’aime bien les chansons malades avec du dégoût dans la voix et un truc bancal, et cette sorte de synthé déviant me fait cet effet-là…

    Sinon, ben ça me rassure de voir que j’étais pas la seule à pas trop aimer House Of Cards ! C’est l’une des rares sinon la seule chanson de Radiohead sur laquelle je m’ennuie… Et je ne doute pas, Kid Amnesiac, qu’on redécouvre les chansons et toute leur richesse quand on les écoute en vinyl, ou même simplement quand on change de support, de casque ou d’enceintes, mais moi là ces subtilités sont loin de moi… En ce moment mon seul moyen technique pour écouter de la musique, c’est mon ordinateur portable, et sans casque ni rien… Je sais que c’est carrément sacrilège pour écouter Radiohead, mais je le dis pour que wickedchild se sente moins seule. 😉

    Et pour Cymbal Rush, Bloodshed, si tu me prends par les sentiments c’est sûr… Jonny aux ondes Martenot de toute façon, j’y résiste pas ! Alors Cymbal Rush avec des ondes c’est limite de la triche ! 😉

  11. Avatar
    22 avril 2011 at 9 h 26 min —

    oh c’est gentil ça |-) metelkova, nous aussi un jour on sera des gens bien ! je me le promets ! écouter the butcher sur mon ordi portable, c’est pire que moche mais heureusement je l’ai découvert chez moman avec ses enceintes !
    et pis tu sais, moi, Radiohead, on me l’a mis entre les pattes, sans cela je ne connaitrais pas. C’est dire l’étendue extraordinaire de mon inculture. Je choisis bien mes amis, j’ai du talent pour ça.

  12. Avatar
    22 avril 2011 at 16 h 40 min —

    Au fait, baby alligator, j’ai oublié de relever ça hier, mais la remarque de ton amie comme quoi Give Up The Ghost a des accents de ballade celte, ça m’a interpellée. Tu vois, quand je disais que TKOL avait un côté folk… elle aussi a perçu cette dimension-là… (J’ai envie d’en reparler un peu de ce côté folk, alors je saisis l’occasion, mais tu m’excuseras si pour toi “folk” et “celte” ça n’a rien à voir et que ça te semble inopportun, je voudrais pas froisser la susceptibilité bretonne ;-))
    Comme beaucoup de gens, au début j’ai vu TKOL comme un album scindé en deux (quatre morceaux electro expérimentaux, puis quatres ballades radioheadiennes classiques, bien que sans grandes mélodies, Lotus Flower au milieu faisant la charnière). Mais cette distinction initiale s’est largement dissoute quand j’ai pris conscience du travail d’orfèvre des guitares acoustiques là où je m’y attendais le moins, sur Morning Mr Magpie, et Little By Little surtout. Ces jeux d’arpèges, et aussi les oiseaux, les bugles, les paroles et le travail sur les contes, les arbres de l’artwork, mais dans la musique-même cette couleur “boisée” générale que je perçois mais ne saurais pas expliciter, et également ce style d’orchestration “tout en finesse” et en subtilités, sans montagnes russes émotionnelles ni accès de lyrisme (qui sont plutôt l’apanage du rock, et c’est bien la composante rock dans la musique de Radiohead qui a totalement disparue avec TKOL)… tout ça m’a fait dire que TKOL était en fait un album “electrofolk”. Bon, c’est resté un avis très iconoclaste, personne m’a suivie dans cette voix, mais moi j’en démords pas. Je ne prétends pas que c’est vrai musicalement, j’en sais rien, mais en tout cas ça a été mon chemin personnel pour entrer dans TKOL.
    J’en parle parce qu’on est là pour échanger des infos objectives, mais aussi pour partager nos visions subjectives, n’est-ce pas ?

    Et d’ailleurs tant que j’y suis, une dernière petite chose encore (après je me tais, promis). Pour faniefanette, wickedchild et tous ceux qui comme moi a priori ne savaient pas quoi faire de Feral, je vous donne mon “truc” : avec ses battements de coeur arythmiques, son souffle court et Thom qui n’arrive même plus à parler, et ces sons claustrophobiques qui semblent se cogner contre les murs et se réverbèrent en vase clos… je considère Feral comme une crise d’angoisse. Une crise d’angoisse qui trouve sa résolution et son apaisement dans la pulsation lourde et rassurante de Lotus Flower, qui va permettre à la voix de Thom de s’envoler, comme une libération. Cette image m’est venue un jour et je l’ai gardée, ça me permet d’intégrer Feral et en plus ça renforce encore le plaisir de Lotus Flower. Voilà.

  13. Avatar
    22 avril 2011 at 17 h 26 min —

    :-P@ metelkova : Give up The Ghost folk ou celte ? Celte et folk mon capitaine ! Quand il tape sur le caisson de sa gratte c’est folk, et les répétitions font celtes. Les lumières si je puis m’exprimer ainsi, ou les textures sonores en font une chanson celte et folk. Sur le style electrofolk de TKOL je ne peux pas te suivre parce que pour moi c’est un album folkelectro , ce qui n’a rien à voir. 😛 En vrai je trouve que cette appellation lui va bien, ils peuvent peut-être aller plus loin dans cette voie. On sent en effet le corps des instruments dans les sonorités de l’album. Enfin j’aime bien les termes dans lesquels tu parles de Feral, ce n’était pas facile d’en dire quelque chose de pertinent. Comme toi je pense qu’il faut l’entendre dans le contexte de l’album plutôt qu’en œuvre indépendante, qui dirait quelque chose sur elle-même indépendamment du reste, comme l’est lotus flower à la suite, non ?

  14. Avatar
    22 avril 2011 at 17 h 32 min —

    Bon, j’ai pas encore trouvé le côté celte de la chose…. j’ai trop écouté les Tri Yann dans ma jeunesse……chacun sa croix hein !
    J’en suis arrivée au point de zapper Bloom et Feral, elles me font hérisser les poils tellement je ne les aime pas…. j’essaierai quand même en visualisant le côté angoissant, mais j’y crois pas trop, elles font partie des (rares) chansons de RH que je ne supporte pas, qui me prennent le chou pourquipourquoi, je n’en sais rien. Enfin, pour Feral je crois que c’est le côté samba brésilienne qui ne passe pas (non, je n’aime pas ce genre de zique, salsa, samba and co), et du coup je ne fais plus l’effort, j’aime pas donc je passe…… par contre, je pense qu’en live ce pourrait être largement mieux…… ceci est un appel désespéré à mon groupe favori….eh ThomJonnyEdColinPhil si tu me lis, sois sympa, fais moi un concert……:-/

  15. Avatar
    22 avril 2011 at 17 h 50 min —

    Le côté samba brésilienne de Feral ????!!!!????:-O T’as bu quoi faniefanette ?;-)

  16. Avatar
    22 avril 2011 at 17 h 54 min —

    FOLK??? Quand j’entends folk je penserais plus à une utilisation d’instruments traditionnels, cornemuse, banjo (détesté par Yorke si j’ai bien compris), etc. Le seul morceau qu’on peu franchement qualifier de folk c’est la version live de 15 step.

    http://www.dailymotion.com/video/x8byq1_radiohead-15-step-live-the-51st-ann_music

  17. Avatar
    22 avril 2011 at 17 h 57 min —

    “électro acoustique” conviendrait mieux je trouve…

  18. Avatar
    22 avril 2011 at 18 h 03 min —

    Bah moi je suis d’accord avec metelkova sur le côté folk. Mais seulement dans l’esprit, pas la musique.

    (Par contre electro-acoustique, bof à part peut-être pour GUTG)

    Par contre je sais pas qu’est ce que vous avez contre Feral, moi je l’aime beaucoup et ça m’arrive de l’écouter directement :’-))

    (Mais bon, plus elles sont étranges, plus je les aime)

  19. Avatar
    22 avril 2011 at 18 h 08 min —

    L’est bien trop tôt pour commencer à boire ma p’tite dame !!;-)
    J’associe automatiquement Feral à la samba brésilienne, j’y peux rien, ça fait partie des choses inexplicables, j’y peux rien…
    Et moi, de mon côté je cherche toujours la celte attitude de l’album…. j’ai trop entendu, écouté ce genre de musique donc ça me m’apparaît pas de façon flagrante, et pourtant ça fait plus de 2 mois que j’écoute l’album…

  20. Avatar
    22 avril 2011 at 18 h 10 min —

    ah l’autre (crackle spark!) il m’a piqué la vidéo que je vous avez mis l’autre jour et que jamais personne ne m’a dit ce qu’il en pensait !:-P
    J’adore cette version, mais pour moi elle n’a rien de folk….. je vais être obligée de regarder dans le dico pour vérifier !!!!

  21. Avatar
    22 avril 2011 at 18 h 18 min —

    Rassure-moi crackle spark tu plaisantes quand tu dis que cette version de 15 step est la seule chanson qu’on peut qualifier de folk ? Tu voulais pas plutôt dire que c’est la seule qu’on pourrait qualifier de samba brésilienne ? Parce que là oui, à la limite, cette grande fanfare c’est un truc qui peut faire samba brésilienne, même si la chanson en elle-même ne l’est pas.
    Pour TKOL, j’emploie pas le terme “électro-acoustique” parce que je crois que ça désigne quelque chose de précis dans la musique contemporaine et je ne suis pas assez calée sur ces choses-là, alors je préfère pas employer un terme que je ne maîtrise pas. A la place (c’est pas mieux mais bon) j’ai préféré en inventer un, en y mettant des guillemets, pour dire ce que moi je ressentais. Mais j’ai jamais sous-entendu que TKOL était folk à proprement parler, j’ai juste voulu mettre l’accent sur sa composante folk, qui est selon moi pas aussi importante que sa composante electro, c’est sûr, mais qui s’entend quand même. Et oui cela tient à la “chaleur” des instruments vivants, dont on entend bien le corps comme disait baby alligator, et c’est plus une question de “couleur” et de “toucher” que réellement d’instruments typiques. Mais c’est subjectif tout ça…

  22. Avatar
    22 avril 2011 at 18 h 23 min —

    En fait Feral me stresse et m’angoisse c’est pourquoi je ne l’aime pas, ça vient du rythme, de la voix de Thom, j’ai le souffle coupé je peux pas !
    Dire que l’album est électrofolk ou inversement, pourquoi pas…. je ne vais pas m’étaler sur ce à quoi me fait penser le mot “folk” sinon ça va hurler dans les chaumières…:o)

  23. Avatar
    22 avril 2011 at 18 h 39 min —

    Ah ben c’est exactement ce que je disais de Feral, faniefanette.
    Et pour le terme “electrofolk”, autant pour moi, ça existe en fait j’ai rien inventé, comme vous m’avez fait douter je viens de taper dans google et voilà ce qu’en dit wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Folktronica
    Je sais pas si c’est exactement ce que je voulais dire, mais ils parlent de Four Tet, alors j’avais pas visé loin ! 😛

  24. Avatar
    22 avril 2011 at 18 h 56 min —

    Justement la samba fait partie du folklore brésilien… c’est fatalement folk! Non?

    Pour “électroacoustique” ce que je voulais dire, c’est qu’ils ont utilisé une des techniques chère à l’électroacoustique qui consiste à enregistré des sons naturels, assez brutes, pour ensuite les retravaillé en studio sans pour autant les rendre méconnaissables comme ils avaient pu le faire sur Kid a.

    Ceci dit j’ai jamais été trop pour “encadré” Radiohead dans un genre précis. J’ai jamais aimé toutes ces dénominations qui veulent pas toujours dire grand chose bien que je reconnais que chaque album à sa sonorité propre et que Radiohead à toujours su emprunté des sortes de “clichés” de la musique sans jamais tombé dans la carricature. Ce qui est, je trouve, leur principale force (avec leurs arrangements qui m’ont toujours laissé sur le cul).

  25. Avatar
    22 avril 2011 at 19 h 11 min —

    Alors d’accord sur électroacoustique pris dans ce sens-là.
    Je suis pas non plus pour coller des étiquettes, mais à un moment faut bien mettre des mots sur ce qu’on entend si on veut le faire partager, mais encore faudrait-il qu’on soit d’accord sur les mots, c’est sûr… Et “folk” apparamment ça évoque pas la même chose pour tout le monde…

  26. Avatar
    22 avril 2011 at 19 h 14 min —

    oui c’est tout à fait ça , une crise d’angoisse ! je n’avais pas ressenti feral comme ça mais maintenant ce morceau prend une autre dimension.
    de toute façon, je pense que plus que dans aucun autre album de RH, il faut écouter l’album en entier et dans l’ordre car la place de chaque morceau a été choisi à dessein. Everything in its right place !
    moi j’ai plus de mal avec separator, mais je le ressens comme un atterrissage en douceur à la fin du voyage, et quel voyage !
    Le côté celte de give up the ghost ? je ne le sens pas trop, de toute façon si c’est le cas c’est plus du Alan Stivell que du try yann !

  27. Avatar
    22 avril 2011 at 19 h 46 min —

    Sans la harpe, sans la harpe …:-P

  28. Avatar
    22 avril 2011 at 20 h 15 min —

    Oui, enfin on va pas tourner en dérision les propos de ma pote sur le côté celte de GUTG, elle vient de Sète, il faut l’excuser, mais elle vit en Bretagne depuis longtemps, même si elle n’a pas les racines celtes ! Moi qui ai été élevé assez dans la campagne finistérienne, j’étais d’accord surtout quand elle me l’a dit, et je m’en souviens depuis en écoutant Give up the Ghost, elle m’a appris à l’écouter sans gêne. C’est donc peut-être plutôt mon écoute que la chanson en elle-même qui est celte, et c’est l’essentiel parce qu’on fait avec ce qu’on a. A l’écoute c’est la mélodie vocale et les chœurs qui “accrochent” ma celtitude.

  29. Avatar
    22 avril 2011 at 20 h 20 min —

    @ metelkova, et d’autres, si vous voulez entendre du folk actuel, mais pas electrofolk, connaissez-vous Le Loup, album “Family” ? Je l’écoutais l’année dernière, ça m’a accompagné un bout de temps, et vraiment bien plu.

  30. Avatar
    22 avril 2011 at 20 h 30 min —

    Loin de moi l’idée de tourner en dérision qui que ce soit….
    Chacun entend des trucs et le voisin autre chose, c’est tout….
    Mon oreille à moi n’a pas entendu tout ce dont parle Metelkova, voila c’est tout .:-)

  31. Avatar
    22 avril 2011 at 20 h 44 min —

    Pas de problème, j’écrivais ça en riant ! :-))

  32. Avatar
    23 avril 2011 at 13 h 39 min —

    @crackle spark : Ah oui electro-acoustique dans le sens musique concrète ? Dans ce cas je suis d’accord 🙂

  33. Avatar
    14 juin 2011 at 18 h 43 min —

    Est-ce que quelqu’un a des nouvelles concernant Supercollider and The Butcher on 12″ vinyl?
    Apparemment, il devait être disponible aujourd’hui sur le site du groupe W.A.S.T.E. Mais je ne vois rien pour le commander.

  34. Avatar
    14 juin 2011 at 18 h 56 min —

    @ ThOm : Ca y est le vinyl est dispo sur le DAS. Tu cliques 2 fois sur “The King Of Limbs” et tu fais ton choix.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.