news

Ce soir, Zane Lowe interviewe Thom Yorke et Nigel Godrich sur BBC1

Tous à vos casques : à 20h, heure française, Zane Lowe recevra Thom Yorke et Nigel Godrich dans son émission sur BBC 1.
(on se demande comment ils vont faire pour ne pas leaker cet album d’AfP : on a déjà des photos d’un magasin japonais qui a reçu des CD et des vinyles tout emballés !).

http://www.bbc.co.uk/programmes/b01pkp19

Edit : pour ceux qui n’ont pas écouté l’émission.
Hélas en France, on n’a pas eu droit à la caméra qu’avait branchée Zane Lowe pour l’occasion. Rassurez-vous : la barbe est bi en taillée et le catogan bien rangé. !

En fait, entre les blagues de Zane Lowe et les discussions partant en vrille, on n’a pas appris vraiment grand’chose de nouveau : ils tourneront mais pas tout de suite, en tout cas à Glastonbury sans doute pas car ils ne seront pas ensemble mais Thom aime y aller en famille, il est quasiment invité permanent là-bas donc il se passera peut-être quelque chose avec Nigel Godrich. D’ici là on verra sans doute paraître les deux titres que Radiohead a enregistrés (sans Nigel, c’est Thom qui a produit) dans le studio de Jack White. Il y a eu un moment de flottement quand ils ont réalisé en effet que AMOK, le titre de l’album, n’était pas évident à prononcer en anglais : il semble que ça se prononce ameueuk…mais Zane Lowe a essayé tout autre chose…ça sera donc un titre écorché par tous les animateurs !
Le ton était à la rigolade (Thom appelle la 1re tournée d’AfP leur période « Hairband ») mais on le sent très concentré sur cet album à venir, très sérieux quand il en parle comme étant le produit, viral, de 3 jours de studio non stop retravaillés ensuite à deux à l’infini : il admet que ce n’est pas vraiment l’album d’un groupe car la base d’impro est méconnaissable après les triturages qu’ils lui ont fait subir, Nigel et lui, à deux seulement, sans autre session pour le reste des musiciens.

Un ateaser a déjà posté l’émission sur YT:

http://www.youtube.com/watch?v=obM3…

Cerise sur le gâteau, XL Recordings a sorti en promo pour l’émission et sur youtube en même temps, un autre titre : Judge, Jury and Executioner

Previous post

Judge Jury And Executioner (single)

Next post

Poetry of flatness

No Comment

  1. 10 janvier 2013 at 20 h 06 min —

    Evidemment Nigel a donné ses conseils/consignes à Thom, c’est bien normal, il est là depuis le début ou presque et connait bien la boutique. Mais après je pense quand même que quand quelqu’un n’est pas là on fait différemment… Si ça se trouve cette fois Colin a pris son courage à deux mains et osé proposer une idée, qui sait? 😀
    Mais c’est vrai sinon que le plus probable c’est qu’on entende pas de différence, ils sont tellement habitués à travailler tous ensemble, et c’est pas en 2 jours qu’on change le monde !

    Oui, Cut A Hole, peut-être… ça me parait bizarre parce qu’ils la jouaient plus en live depuis un bon moment, et on ne l’a pas revue non plus après. ça peut pas être Ful Stop non plus, enfin je crois pas, parce qu’elle est apparue après le passage en studio donc c’est peu probable… Enfin bref on aura la surprise !

  2. 10 janvier 2013 at 20 h 20 min —

    Moi je trouve cette chanson plutôt pas mal, et j’ai l’impression qu’elle va grandir avec le temps et je parle de grandir dans mon esprit et non pas à cause de découvertes de nouvelles pistes ou sons puisqu’elle a tout l’air d’en être dépourvue. Après les palmes éléctriques ça me plait mais ça me parait directement emprunté de paradise circus de massive attack, chanson que yorke aime bien (je dis ça, mais c’est purement anecdotique).
    J’attends avec vraiment d’impatience amok… Une fois cela dit, j’attends pas non plus un truc bouleversant non plus, j’attends quelque chose de trop bien avec la voix d’un mec trop bien (pour moi le summum il a deja été franchi et je ne vois pas comment il peut être égalé: je parle bien évidemment d’amnesiac, 😉 ,précédé d’ok computer et kid A). Je pense qi’il va quand même être mieux que tkol…(vive les comparaisons à la con).Et en effet, je trouve que la chanson amok promet vraiment du bonheur.
    _ Et moi je trouves cool d’avoir TY plus en solo parce que ça me permet de déchiffrer le rôl des autres membres de radiohead, et c’est clair que cette même chanson aurait été très différente (il y aurait pas exemple probablement un truc au milieu comme sur bloom ou à la fin comme sur separator ou à la fermeture.
    _
    Comme je vois qu’on aime bien débattre, je voudrais, si vous en avez envie, qu’on en reparle de ce tkol.
    Quand il est sorti, on était tous près ici à le défendre à mort, moi y compri. Le temps passe et je remarques que peu à peu ça devient implicitement une évidence pour tous qu’il est pas si bien, même s’il a deux trois morceaux extraordinaires (qui varient selon chacun). Dans mon cas, bloom et separator devraient faire incontournablement parti des 20 chansons de radiohead qui…?? qui font de ce groupe un groupe différent aux restes…lol
    Franchement; lotus flower que j’adore aurait pu être faite par muse, si jamais bellamy avait la voix de yorke. Mais bon, avant de me faire passer au milk-shake, je voulais raconter que lorsque tkol est sorti, j’ai lu dans un journal espagnol une critique qui venait à dire que « radiohead était devenu un peu paresseux ». Lorsque j’ai lu ça, ça m’a indigné, radiohead étant à mon avie aux antipodes de la paresse. Mais cependant maintenant je me dis qu’ils n’avaient pas si tord que ça, même si ce n’a peut-être pas été gratuit.
    _
    En effet a chaque fois que radiohead rentrais en studio ils enregistraient entre 15 et 20 morceaux. Pour tkol ils en ont enregistrés 8+ the butcher (supercollider n’était pas fini, et twisted words et harry patch je pensent qu’elles n’aient jamais fait parti des plans du futur album – quoique avec des doutes pour la premiere). De ces 8 morceaux, deux sont restés presque tel que thom yorke les a composés au piano et à la gratte (codex et give up the ghost) et dans les six autres il y en a quand même pas mal qui restent plates, alors que je viens encore de découvrir des nouvelles couches de son dans I might be wrong et dans 3pack like in a… »
    _
    Morning mrs magpie est extremement plate alors qu’en live ou dans le remix de modeselektor on voit bien qu’il y avait des possibilités, et pareil pour feral. Separator est parfaite dans sa simplicité…bloom elle est bien travaillé en profondeur, lotus flower aussi, et little by little pas très originale (mettre des percus africaines ou brésiliennes à l’ordi c’est pas ça qui va donner tout son sens à ce morceau, d’ailleurs surprenant le fait qu’elle est presque disparu pour les lives alors qu’à priori elle était la plus envisageable). Je ne dis pas qu’ils soient paresseux mais ça reste bizarre.
    _
    Bon, je sais pas trop ce que vous en pensez…désolé pour les fautes, je ne suis pas français, pas tout à fait

  3. 10 janvier 2013 at 20 h 24 min —

    désolé pour les paragraphes…je ne sais pas comment je m’y suis pri

  4. 10 janvier 2013 at 20 h 33 min —

    Faut faire Shift+entrée pour vraiment sauter une ligne
    _ Quelqu’un aurait les meilleurs liens possibles vers Before Your Very Eyes et AMOK ?

  5. 10 janvier 2013 at 20 h 36 min —

    Si cet enregistrement a permis la « finalisation » d’une ou deux chansons, ils ne souhaitaient peut-être plus la (les) jouer par la suite, pour ne pas nous la (les) dévoiler sous sa (ou leurs) nouvelle(s) forme(s)… (j’ai usé 12 parenthèses là!:-P) Du coup ça pourrait coller pour Cut A Hole, ce serait intéressant de réentendre parler d’elle. Sinon, j’aimais bien Skirting On The Surface aussi… Tous les espoirs sont permis, et si ça se trouve, ce sont des chansons totalement inédites!:-)

  6. 10 janvier 2013 at 20 h 36 min —

    c’était pas qu même moment ou à la même époque ou ils ont fait le concert pour austin city limits?? parce que à ce moment ils ont joué 2 ou 3 fois skirting on the surface, pour plus la rejouer après…c’est peut être ça, elle avait l’air plus mûre que cut a hole,non??
    ful stop ça serait génial mais j’y crois pas non plus…

  7. 10 janvier 2013 at 20 h 48 min —

    c’est peut-être un peu bête mais là tu m’apprends que TY s’est senti frustré par la manière dont ils ont sorti TKOL. Mais ont-ils expliqué pourquoi ils ont fait ça ? Je sais, c’est une vieille question qui ne sert plus à rien, mais pourquoi s’être grillé ainsi auprès de la presse (oui je l’ai dit, la PRESSE) en sachant que c’était frustrant pour eux et pour nous ?

    Je n’aime pas trop AFP. Je ne fais pas d’effort je crois. Je n’aime pas son chant là dessus. Je suis d’accord avec ce qu’a dit Metelkova sur sa créativité en ce moment mais sans doute que je fais une erreur de jugement. Je n’ai pas défendu TKOL je peux tout me permettre ! J’aimerais bien être acquise à la cause parce que ça m’embête de ne pas aimer, et de ne pas aimer la voix de TY sur ces chansons ci. J’aimerais tout aimer, même ses fringues, mais non.

  8. 10 janvier 2013 at 20 h 52 min —

    Non c’était bien après Austin City Limits. Ils en parlent pendant Bonnaroo, ils disent qu’ils viennent d’enregistrer, donc vers début juin quoi… Tant qu’il y a Identikit parmi les deux ça me va de toute façon ! 🙂

  9. 10 janvier 2013 at 21 h 02 min —

    @Mendochat : en gros frustré impatient que je suis, je te confirme hélas que le meilleur lien pour « Before your very eyes… » et « amok » est hélas la vidéo de 21 minutes enregistrée au Warm Up festival… Pas vu mieux depuis, ni même autre chose… et je cherche quasi tous les jours si l’album a pas leaké!

    C’est donc ici : http://www.youtube.com/watch?v=GDM4gJRs964

    « BYVE » est la première, « Amok » la dernière. Les deux font saliver.

    Sinon, et là certains vont hurler, il y a ce mec qui s’est amusé à combiner la boucle audible sur la page AFP avec la version live, pour essayer d’arriver à quelque chose qui est sensé ressembler à une version studio… C’est une tentative, quoi. Bien sur l’originale rendra bientôt tout ça complètement caduque, mais bon, une fois, ça vaut le coup d’oreille!

    http://www.youtube.com/watch?v=e0j922nYKbg

  10. 10 janvier 2013 at 21 h 41 min —

    Pour le nostalgiques, quelques stats intéressantes sur la dernière tournée:
    http://www.ateaseweb.com/2013/01/10/radiohead-2012-world-tour-final-statistics/

    De quoi ramener quelques souvenirs…
    Faire apprécier d’avantage le fait d’avoir eu la chance de voir Treefingers à Nîmes, Meeting in the Aisle à Bercy… J’en profite (car oui, c’est bon de voir ce forum s’animer!!) pour demander à chacun quel a été leur « highlight » musical leur de cette dernière tournée?

    Personnellement, Meeting in the Aisle était probablement mon bside ayant fait péter mon compteur Itunes depuis les 8 dernières années… Quelle émotion de voir ce morceau joué en live… Pareil pour Treefingers… Alors, et vous? 🙂

  11. 10 janvier 2013 at 23 h 27 min —

    Lucky en intro de nimes (premier soir)
    pleine de sens et toujours aussi grandiose.

  12. 11 janvier 2013 at 10 h 29 min —

    de deux choses l’une, soit ces trois titres d’atom for peace (3 dispo seulement pour le moment?) sont peu inspirés (du bel ouvrage certes mais merde ça ne me transporte pas!!) , soit c’est moi qui suis en train de me lasser de Thom Yorke , et franchement si je suis dans cette phase là c’est horrible!
    j’ai vécu ça avec Bjork dont je me suis complètement et progressivement lassée après des années de trips intenses,
    avec RH, je dois avouer que j’ai pas autant planer à leur dernière tournée qu’avant, leur dernier album est fadasse, y’a le live in the basement avec les singles absents de l’album qui réveillent la flamme, m’enfin ça me perturbe un peu j’ai la sensation d’un groupe et d’un chanteur sur une pente doucement descendante après leur dernier génial album « the rainbow »…. snif!
    donc ma prise de tête du jour:
    mes goûts évoluent et je commence à me lasser de RH et ses dérivés ou c’est juste eux qui ne sont plus aussi bon ?:-/

  13. 11 janvier 2013 at 10 h 31 min —

    c’est d’autant plus étrange que sur chacun de ces titres, quand la rythmique démarre je me dis putain c’est bon mais après plus rien!

  14. 11 janvier 2013 at 10 h 42 min —

    in rainbows album génial ?
    moui…

  15. 11 janvier 2013 at 11 h 23 min —

    @ William Darko et Emma : oui « In Rainbows » est un album génial tout comme « Hail To The Thief » voire même « The King OfLimbs » … Tous différents et géniaux avec chacun cette touche qui fait que chaque album est unique et non pas la redite du précédent.
    C’est un peu la marque de fabrication de RH. Après le temps fait son travail et chacun fait son chemin. « Pablo Honey » a sacrément vieillit mais j’avoue me l’écouter tout de même avec plaisir … |-)

    D’où peut-être cette lassitude dont tu parles Emma. Par moment j’ai moi même ce sentiment et je n’écoute plus du tout de RH. Je skip même les morceaux sur mon mp3 pour dire !!

    AFP ne m’enthousiasme pas plus que ça mais j’attends de pouvoir écouter l’album entier pour me forger une opinion bien ancrée. « Judje, Jury and Executioner » ne m’emballe pas plus que ça mais le temps là aussi fera (peut-être) son travail.

    @ blobloobloom :(trop marrant ton pseudo 😉 ) je ne sais pas pourquoi j’ai écrit tout ça tu l’as si bien dit plus haut …

  16. 11 janvier 2013 at 11 h 33 min —

    J’te trouve un peu injuste avec lui ^^ lui même avoue qu’il n’est pas bon musicien, et pour moi, je ne trouve pas qu’il chante comme les chansons pop, au contraire, je ressens plutôt sa voix comme un instrument à part entière, et je pense qu’il l’utilise comme tel. En plus le morceau que t’as posté vient de son DJ kicks, même pas sur que ça soit lui qui l’ai mixé ^^

    Et moi j’trouve pas ça si mal : [http://www.youtube.com/watch?v=z52wgFDZEIc->http://www.youtube.com/watch?v=z52wgFDZEIc]

    4 notes de chant sur tout le morceau, pas de couplet/refrain, pas de nappes continue planante à la Sigur Ros, et plutot rythmé pour une musique d’ascenseur non ?

  17. 11 janvier 2013 at 11 h 36 min —

    Là, on est d’accord ! :-))

  18. 11 janvier 2013 at 12 h 49 min —

    je réécoute là « défaut », elle est quand même planante celle-là!!
    voilà qu’il y a une lueur d’espoir pour moi, une flammèche? :-))

    ça me rassure ce que tu dis Annie, si toi aussi tu zappes RH en ce moment de tes écoutilles!

    je crois que je vais poursuivre ce que je fais depuis (le très inégal) TKOL, je me fais ma petite compil’ RH/TY avec les singles qui restent de grande qualité, le meilleur de TKOL, daily mail, staircase, le titre écrit pour twilight, le titre écrit pour les vétérans de la 1ere guerre mondiale….

  19. 11 janvier 2013 at 12 h 52 min —

    @ Citizen_Insane : Tiens, on a les mêmes goûts : )

    Sinon, comme Annie, j’attends d’écouter l’album dans son intégralité pour me faire une opinion et ce en espérant que le meilleur n’a pas encore été dévoilé.

    Ceci étant, et je ne sais pourquoi, je verrais, ou plutôt, je voudrais bien que Thom Yorke joue avec des Gnawas.

  20. 11 janvier 2013 at 12 h 57 min —

    c’était le printemps à l’époque 😉

  21. 11 janvier 2013 at 13 h 58 min —

    @Celeste Même goûts pour? Les distorsions électroniques et planantes des guitares de RH? Ou juste pour le compteur itunes de Meeting in the Aisle? Ou peut être par rapport à mon pseudo… 🙂

  22. 11 janvier 2013 at 14 h 30 min —

    Meeting in Aisle & Treefingers 😉

  23. 11 janvier 2013 at 17 h 14 min —

    Ont-ils jamais joué « Hunting Bears » ? Je me suis réconciliée avec ce morceau que je boudais depuis … la sortie de « Amnesiac » et que j’apprécie … aujoud’hui. 😛
    Mais au fait quelqu’un connait-il le nom du morceau d’intro de Nîmes 2008 ?

    http://youtu.be/IEyrj3ha8Sw

  24. 11 janvier 2013 at 17 h 58 min —

    C’est marrant comme ce sujet de discussion revient régulièrement…

    Comme je fais moi aussi partie de la secte des irréductibles Yorkiennes, j’avoue platement que dès que j’entends la voix de Thom, ben je maitrise plus rien…

    Ce qui est paradoxal en soi, car je n’aime pas toutes les chansons de RH, faut pas exagérer non plus. Mais Default, et la ptite dernière, oui, je les aime. JJandE, je l’ai dans la tête depuis que je l’ai entendue, j’y peux rien, je vous dis que c’est indépendant de ma volonté !

    Je pense pourtant être pourvue d’un cerveau en état de marche, sauf que tout cela ne dépend pas du cerveau je crois. C’est une question de sensibilité, de rythme, de mélodie, et après, ça vous parle ou pas, c’est pas plus compliqué. Je me fous royalement de savoir si c’est du grand Thom Yorke ou pas, mais je m’en fous, vous n’avez pas idée, car il en va ainsi pour la musique en général ! j’aime ou j’aime pas, point.

    C’est là où j’ai du mal à comprendre certains d’entre vous qui parlent du manque d’inspiration ou quoi ou qu’est ce, si cette musique ne vous parle pas ou plus, pourquoi cela viendrait-il uniquement du fait de Thom Yorke ou de Radiohead en général ?

    Je suis bien incapable de dire si c’est bien ou mauvais, mais par contre je peux dire si j’aime ou pas ! genre le dernier Muse, je l’ai tenté. Ben non, vraiment, je n’aime pas parce que j’ai l’impression d’écouter inlassablement la même chanson.

    Y a que Thom Yorke qui parvient à éveiller mon attention, et oui, moi aussi je réussis encore à découvrir des nouveaux sons dans toutes ses chansons, c’est une écoute qui se renouvelle constamment. Alors que les autres musiques en général me lassent, je n’écoute que RH, et en ce moment ce sont des enregistrements unplugged assez savoureux….

  25. 11 janvier 2013 at 18 h 12 min —

    bon default est vraiment bien en fait, ouf!!!
    attendons le reste de l’album, je viens de voir qu’il sort en février
    faniefanette, moi « l’effet voix » je l’ai plus encore avec une autre artiste Cat Power,
    et c’est vrai que c’est un truc qui ne s’explique pas

  26. 11 janvier 2013 at 18 h 31 min —

    Exactement mon point de vue Faniefanette ! merci .

    +1

  27. 11 janvier 2013 at 19 h 33 min —

    c’est le morceau pour introduire leur sortie en scène lors de cette tournée. A chaque tournée ils en font un et ils sont souvent super. Le jeux de voix qu’ils ont fait pour l’intro de cette dernière tournée était génial aussi

  28. 11 janvier 2013 at 19 h 51 min —

    Mais j’aimais beaucoup ce dernier album! Et cette chanson en particulier! Même si finalement elle incarne assez bien ce côté « sur le fil » dont je parlais (attention à Tahiti Douche!!!). On était limite, mais ça marchait. D’ailleurs, une version que je préfère, encore plus dépouillée, c’est celle-ci :

    http://www.youtube.com/watch?v=skQbwoUVwkg

    Pur Apparat…

  29. 12 janvier 2013 at 10 h 22 min —

    Je pense que si avant la sortie de The Eraser on avait écouté seulement skip divised, black swan et atoms for peace, on aurait aussi joué les scrogneugneu…

    Et pourtant quel album ! Sa decouverte me laisse un souvenir lumineux. C’est un incontournable pour moi aujourd’hui et je l’écoute parfois en boucle (même si je zappe toujours skip divided !)

    Et puis il faut aussi laisser vivre certains morceaux: je trouvais cymbal rush assez plate au début , je me demande comment c’était possible mais c’était comme ça, alors qu’aujourd’hui elle me remue toujours autant les tripes !

    La vidéo pourrie du MoMa me fait espérer le meilleur. C’est quand même la chose la plus excitante , la plus émouvante aussi que j’ai écouté ces derniers mois.

  30. 12 janvier 2013 at 10 h 22 min —

    Wow merci pour le lien je la connaissais pas cette version. Mais bon en fait j’dois juste reconnaitre que j’aime les musiques de fond, d’ambiance … de pub x)

  31. 12 janvier 2013 at 10 h 24 min —

    Il faudrait faire un sujet entièrement consacré à Thom Yorke et répertorier le tout.
    _ The Eraser, Amok, singles, collaborations.
    _ Une chanson qui ne revient pas souvent dans les discussions et que je trouve géniale et digne de The Eraser, c’est Hearing Damage. Beaucoup plus de mal avec Hollow Earth.

  32. 12 janvier 2013 at 14 h 26 min —

    oui, j’aurais bien aimé d’ailleurs écouter une version live de celle-là

  33. 12 janvier 2013 at 14 h 54 min —

    http://www.youtube.com/watch?v=FFFhOjT3lX8
    Qu’est ce que c’est bon d’écouter le vrai son de Radiohead , ça vous manque pas?

  34. 12 janvier 2013 at 17 h 09 min —

    C’est drôle car j’avais moi-même déjà posté toutes ces vidéos d’Apparat à différentes occasions, ainsi qu’une version live sublime de Sayulita dont j’avais dit alors qu’à ce niveau je ne savais plus si c’était de l’electro ou du post-rock, mais putain ce que c’était beau… J’ai pas envie d’en discuter, j’en ai parlé l’autre jour parce que j’ai découvert sa nouvelle chanson en même temps que celle de TY, et l’une m’a émue, l’autre pas, c’est aussi simple que ça. Tu parlais de prise de risques kid amnesiac, et il y avait une vraie prise de risque pour Sascha à prendre ce virage-là, il risquait de s’aliéner une partie de ses fans historiques, mais il a suivi son désir, tu vois… Et quoi que tu en dises, moi sa voix m’émeut énormément, je trouve pas ça mièvre ou quoi, par contre je trouve que justement, dans sa découverte des guitares et du chant il y a une fraîcheur, une sincérité qui est vraiment touchante… C’est peut-être précisément parce qu’il ne vient pas du tout de là au départ, parce qu’il n’a pas écouté ce genre de musique dans sa jeunesse, qu’il fait ça aujourd’hui avec une telle pureté et une émotion communicative.

    (et sinon personnellement, je crois que l’album de Mogwai qui sort le même jour qu’Amok aura ma priorité)

  35. 12 janvier 2013 at 17 h 40 min —

    Apparat, c’est la contemplation et la mélancolie.
    Thom Yorke, contre toute attente, il tire sa voix vers des trucs très charnels, je ne sais pas comment expliquer, mais comparer les deux, c’est vraiment un drôle de débat… il y a forcément plus de noblesse à regarder le monde avec hauteur, à préférer Purcell à Curtis Mayfield ou Marvin Gaye.

  36. 12 janvier 2013 at 18 h 36 min —

    Le « vrai » son Radiohead ? Ce n’est pas Radiohead qui sort des disques depuis ?… ce… ce sont des clones alors ?! :-O

  37. 12 janvier 2013 at 19 h 44 min —

    Le vrai son de Radiohead? Va dire ça à Thom Yorke, dis-lui : « joue nous High And Dry, c’est ça ton vrai son ». Je sens que sa réponse ne serait pas très courtoise…

    PS : Non, non, non, ça ne me manque pas DU TOUT. Si ce groupe sonnait encore comme ça aujourd’hui, aucune chance que je continue de l’écouter. Ce serait surtout une preuve d’impuissance assez flagrante en vérité. Une musique qui n’aurait pas évoluée depuis 1995 quel intérêt?

  38. 12 janvier 2013 at 19 h 58 min —

    Ben voilà comme ça c’est clair … 😉

    C’est quoi la caractéristique de chaque album de RH déjà ?!??
    Ah oui !! De ne pas ressembler au précédent !!! 😛

  39. 12 janvier 2013 at 21 h 54 min —

    Merci fanifanette pour ce commentaire ! Je suis depuis de nombreuses années les discussions sur ce site mais c’est la première fois que j’interviens (une de mes résolutions de 2013…)…
    J’étais inquiète, je sentais comme un légère vague de morosité dans la plupart des commentaires… et j’avais l’impression qu’il allait falloir absolument analyser, décortiquer la musique pour l’apprécier… Mais ouf! je suis rassurée! Il est encore possible d’aimer (ou pas) sans (trop) se poser de questions…

    Certes, je l’avoue, je fais également partie des irreductibles yorkiennes…

  40. 12 janvier 2013 at 22 h 28 min —

    @Miss Peel: c’est vrai. L’album avait fuité mais j’avais attendu (j’avais beaucoup de volonté et surtout très peu de temps pour écouter de la musique à l’époque) d’être tranquillement en vacances, seule, un après-midi, pour l’écouter…et j’avais trouvé l’album complètement opaque…exactement la même impression que pour Kid A: d’abord l’obscurité…Aux premières écoutes, je trouvais cet album glacé, terriblement abstrait, sensation que je suis incapable de retrouver aujourd’hui puisqu’au contraire je le trouve d’une grande proximité…plus tard j’ai écouté « Analyse » tous les matins en allant au boulot, mais toutes les chansons ont été un moment mes préférées (y compris Skip Divided, chanson perverse révélant une face très obscure…) et c’est de là que j’ai basculé dans la yorkitude, je l’avoue, car avant j’avais un intérêt d’ensemble du groupe sans attacher une affection particulière à aucun des membres. Et maintenant j’attends pantelante les versions studio de « Before your eyes… » et « Amok ». Et il paraît que « Reverse running » est…renversante!

  41. 12 janvier 2013 at 23 h 12 min —

    salut! bienvenue (moi c’est un peu comme toi sauf que je m’y suis lancé avant 2013, de peur de la fin…:P). Je pense qu’il s’agit pas de décortiquer ou pas, je pense qu’en quelques sortes ça nous arrive un peu tous que dés qu’il y a la voix de thom yorke, ça nous dis quelq chose, on y est sensible. Et je pense que grande partie de ce décortiquement vient justement du fait qu’on a besoin de comprendre qu’est ce qui nous gène dans ces morceaux qui par ailleurs nous plaisent ou nous disent quelque chose (auxquels on est pas insensibles, entre autres parce qu’il ya la voix de thom yorke). En faite je parle pour moi
    J’ai critiqué plus haut tkol mais n’empêche j’ai pu l’écouter 1000 fois…c’est ambivalent, et ça en ai peut-être là la grandeur!

  42. 14 janvier 2013 at 15 h 02 min —

    Oh god ! J’ai 15 ans, je sèche mes cours de seconde pour jouer de la guitare dans les parcs à côté du lycée. Thom est blond et Phil a encore des cheveux (Ed ne sert déjà à rien ?!!).. On ne soupçonne pas encore la vague Ok Computer ! ça ça me manque, cette musique et ce son un peu moins aujourd’hui !

  43. 14 janvier 2013 at 15 h 20 min —

    je regrette juste de ne plus en faire partie.

    Ben voilà, c’est exactement ce par quoi je suis passé aussi !
    Et puis c’est passé, désormais je me sens très Radioheadien et pas vraiment Yorkien !
    J’espère que ce n’est pas grave !
    Il y a vaguement un truc qui m’émeut dans les dernières oeuvres de TY, la voix sans doute (ça c’est normal non ?), le reste … peut-être qu’un jour ça me touchera, pour l’instant ça ne me fait pas grand chose !

  44. 14 janvier 2013 at 15 h 35 min —

    Je vais faire mon vieux fan encore une fois mais mon gros Trip sur la tournée 2012 a été Climbing Up The Wall à Nîmes le deuxième soir ! Il y avait eu comme un enchaînement transcendantal de 4 morceaux période OK Computer (j’y inclus Nude) !

    Et … Feral… à Bercy. Hum, la grosse claque de la basse dans ta gueule ! J’y repense encore.

    Bon et sinon c’est peut-être pas forcément le meilleur endroit pour reparler de ça non ?

  45. 14 janvier 2013 at 15 h 51 min —

    Je crois plutôt que la caractéristique de Radiohead est de ne pas se reposer sur le succès de l’album précédent et de toujours avoir la volonté d’apporter du neuf ! Mais pas forcément de renier le passé comme s’ils ne l’assumaient pas en construisant l’album exactement opposé au précédent !

    Combien de morceaux écrits pour un album ont finalement été publiés un ou deux albums plus tard ?

  46. 14 janvier 2013 at 23 h 09 min —

    Loin de moi l’idée de penser qu’ils se reposent sur leur succès. Je pense que l’effervescence est permanente avec en plus des découvertes, des reprises, des remaniements… un mouvement perpétuel qui engendre ce qu’on connait d’eux. De ce que j’ai compris de l’interview de NG sur Nova ils sont sans cesse à la recherche d’UN son qu’ils retravaillent,remanient sans relâche. Une quête en somme.Nous n’en percevons que le résultat mais le travail en amont doit être fascinant .

  47. 15 janvier 2013 at 15 h 16 min —

    Petite digression :

    Faire du nouveau, évoluer… Je sais bien que c’est là une qualité portée aux nues par beaucoup, cependant je pense qu’en réalité il s’agit plus d’une injonction de notre époque {(cf le progrès technologique)} et je ne suis pas en accord avec l’idée sous-jacente qui implique que seuls les artistes qui « savent se renouveler » ont de la valeur.

    Si cela était vrai Neil Young serait de la m…., Stéreolab serait de la m…., Deerhunter serait de la m….., etc, etc, etc….

    Personnellement, c’est la Singularité de l’univers d’un artiste qui m’importe le plus. Ces 2 types d’artistes (ceux qui creusent le même sillon en profondeur et ceux qui en font plusieurs) ont toujours coexisté, leurs modes de fonctionnement sont différents, c’est tout. Il n’y a pas de raison de dénigrer l’une des 2 sortes je trouve.

  48. 15 janvier 2013 at 16 h 01 min —

    pas mal d’accord, d’autant plus que le mot « évolution » a certaines implications. Changement, recherche c’est ok, mais parler d’évolution avec des machines au milieu en plus, ça donne à quoi penser (je veux dire que c qui semble se dégager c’est qu’avec des guitares cette évolution ne se pose pas…).
    Je dois dire que ce mot me gène dans la vie de tous les jours, peu importe que le sujet soit des évènements historiques, ou qu’on me parle de leur trajectoire vitale. C’est surtout l’idée de progression dans un sens positive qui se cache derrière ce mot. Ok, parlons de progression, mais enlevons toute connotation strictement positive!
    _
    _ Sinon, derrière des expressions qu’on utilise souvent pour décrire radiohead, moi je vois tout un champ lexical emprunté au néolibéralisme: prise de risques, innovation, mouvement, autonomie, etc. Mais bon, ce n’est pas eux-même (radiohead) qui utilisent ces expressions pour parler de soit mais les personnes qui parlent d’eux (journalistes, fans,etc). C’est quelque chose qui m’a toujours alluciné d’eux: comment il y a toute une série de discours sur eux qui circulent, et presque à leurs dépends et qui probablement ne s’ajustent en rien à leur situation: je pense quand on lui collait l’étiquette de futur k.cobain à thom, ou quand les médias ont décidé que radiohead était de manière absolue contre les clips de musique (lors de la sortie de kid A)…A tort ou à raison, 10 ans plus tard ils sortent un clip avec thom entrain de danser. Et c’est ça qui est bon! Que ça bouge…mème si tout ce vocabulaire sur les flux et la flexibilité est gènant
    _ (En poussant l’affaire dans d’autres directions, on pourrait aussi le ramener au domaine des conservateurs/progressites de la politique, ou des sauvages/civilisés des théories évolutionistes, mais là c’est du bricolage…).

  49. 15 janvier 2013 at 16 h 49 min —

    Qui a dit que Neil Young était de la m…. ? c’est une interprétation un peu risquée non ? Neil Young est très bon dans ce qu’il fait et il le fait bien tout comme ceux que tu as nommés.
    Rh est bon aussi dans ce qu’il fait, c’est une prise de risque que de changer de genre à quasi chaque album.

    La question est de savoir ce que nous recherchons et qu’est ce qui nous émeut ? Moi c’est d’écouter du RH en me disant que des fous de sons ont bossé et se sont amusés (aussi) pour nous en faire profiter .

  50. 15 janvier 2013 at 21 h 46 min —

    @Celeste Robot: tout à fait, juger d’une oeuvre à sa nouveauté est lié aux avant-gardes et c’est un critère d’appréciation très récent (en effet liée au culte de l’innovation technologique et, plus encore, au consumérisme d’après-guerre, quand on a trouvé le moyen de dissocier les goûts des générations pour créer de nouveaux marchés): on n’a jamais fait reproche à Vivaldi de répliquer sa musique. Peut-être justement que la possibilité de duplication à l’infini nous rend plus proches d’époques plus anciennes pour lesquelles la modulation, la déclinaison étaient plus valorisées (les Variations Goldberg c’est magnifique et c’est, en caricaturant un peu, comme un remixe à partir d’une base musicale développée dans tous les sens).

    Pour moi, l’authenticité, et tout ce qui fait que la musique exprime un état émotionnel non traduisible en mots, c’est grandement aussi intéressant que l’idée de renouvellement. Pour ceux qui ont vu « the Master », le film d’Anderson, il est frappant de voir qu’il y a des scènes, des postures qui sont intégralement reprises d’autres films d’Anderson, et que ces images font gagner une densité et acquièrent ainsi la force obsessionnelle des rêves (ou des cauchemars): Anderson aussi a l’air de creuser le même sillon, jusqu’à atteindre un sens qui s’échappe mais qui, par moment, semble flotter tout près de la surface. Je pense qu’il y a beaucoup de sens pour un artiste à poursuivre la même voie (c’est ce que font la plupart des peintres: personne ne trouve que Renoir a peint plusieurs fois la même robe!). En revanche, ce qui est signe de tarissement dans la musique, c’est la formule à succès reprise sans autre objectif que « refaire le coup du tube », c’est ce qui nous parasite les oreilles à longueur de journées sur les radios.

    Quant à Neil Young, y a des trucs vraiment étonnants dans sa discographie: sur son dernier disque, il y a même une version du « God Save the Queen » et c’est pas jojo (il paraît qu’il veut maintenant se lancer dans l’industrie en lançant un appareil qui concurrencera l’ipod? WTF? comme ils disent.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.