chansons

Big Boots / Man Of War

Petite Chronologique
Inspiration pour la chanson : période The Bends (1995 ?)
Travail studio : septembre 1995
Premier live : 2 octobre 1995
Nouveaux Essais studio : 1997-1998
Dernier live avant un long oubli : 7 août 2002 (Salamanque)
Enregistrement & live : 2017
Statistiques (concert)
Save as PNG Export CSV

Ecrite à l’époque de The Bends, la chanson n’a longtemps été jouée qu’en concert, entre 1995 et 2002, on ne pouvait donc la trouver que sur des bootlegs…. et encore à de rares reprises… Le groupe n’étant pas content de son travail, il semblait (hélas !) peut probable que la chanson figure un jour en version studio sur un CD… le public adorait pourtant la chanson et la réclamait régulièrement. Le groupe a longtemps affirmé qu’il allait l’oublier… jusqu’à 2017 et son retour surprise !

La chanson sonne comme un reproche à un homme qui préfère courir le monde pour faire la guerre plutôt que de rester chez lui et jouir de l’affection qu’il aurait sûrement reçu de la part de ses proches s’il était resté…

 

1994-1995 ?

En 1998, Thom expliqua pour MTV 120 minutes que la chanson avait été écrite alors que le groupe travaillait sur The Bends, mais qu’ils avaient décidé de ne pas la garder :

Thom : « (…). It was quite an early song, written around the time of The Bends and it didn’t make it on to The Bends. (…)

 

septembre 1995

Le groupe retourne en studio, pour travailler sur « Lucky » et enregistrer quelques b-sides pour les singles. Durant cette session de début septembre, ils travaillent sur « Man-O-War » (mais ne réussissent pas à enregistrer quelque chose d’exploitable), dans l’idée de faire un hommage à l’esprit James Bond.

Man of War is very melodramatic. Too melodramatic. When we started out, it was just a homage to Bond themes really. I like it. It’s pretty much the opposite to everything we’re writing
— Thom Yorke / NME, 18 novembre 1995
2 octobre 1995

Le groupe prolonge les essais en studio par une version live jouée pour la première fois à New York au Mercury Lounge.

La chanson est ensuite régulièrement jouée dans les concerts de la fin 1995. Il semble que le groupe essaye vraiment de la faire sonner d’une façon qui les satisfasse… On constate d’ailleurs à cette époque quelques variations dans les paroles : « big boots » devient parfois « my love » ou « the worms »…

Les fans appellent alors la chanson « big boots » :

Milan, 21 novembre 1995 :

 

Comme l’expliquera Thom en 1998, la chanson n’a pas été jugée assez satisfaisante pour figurer sur l’album The Bends.

 

1997-1998
Fin 1997, le groupe travaille sur de nouveaux titres potentiels pour un nouvel album (OK Computer).

A Radiohead spokeswoman confirmed that the band are recording on the road.
« They’re still putting stuff down, » she said. « In the soundchecks they tend to warm up with completely new stuff, as they’ve always done. But this time Nigel Goodrich [sic] is on the road with them working on stuff. Because they’re going to be on tour for a year they’re taking the recording gear with them. »
The band have started on tracks with the working tiles: ‘Man-O-War’, ‘Motion Picture Soundtrack’, ‘I Promise’, ‘True Love Waits’ and ‘Nude/Neut’. Recordings are at a very early stage.
— NME, 13 décembre 1997

Sur Meeting People Is Easy, sorti le 12 avril 1998, on peut voir le groupe tenter une nouvelle fois d’enregistrer la chanson, sous le titre « big boots » cette fois, avec Nigel Godrich.

Un studio avait été réservé pour l’occasion, comme le raconte Nigel en 2007 :

After The Bends was all done and dusted, I’d seen them at a show and they said they’d been thinking about us all working together. We’d done a bunch of B-sides on The Bends and it had gone really well, so we hatched a plan to have a couple of little try-outs to see how it would work.

We booked a weekend in the studio to start recording what would become OK Computer, although it took a long time to really get into that. We recorded two songs; one was called Big Boots – actually, it was called Man O’ War at the time, which is another great lost Radiohead classic. The other thing we tried to record was a song called Nude.

— Nigel Godrich The Word, juin 2008

Le groupe et leur ingénieur du son avaient des ambition pour la chanson : ils voulaient la proposer pour la BO du film ’The Avengers’ (rappelons que le groupe l’avait pensée « dans l’esprit James Bond » deux ans plus tôt), mais comme en 1995, ils n’ont pas réussi à en faire quelque chose de satisfaisant. La session d’enregistrement n’a donc mené à aucune sortie !

A l’arrière de la pochette du DVD Meeting People Is Easy, on trouvera toutefois ce texte avec les paroles de la chanson, qui témoigne de l’attachement du groupe pour « Big Boots » :

bb

 

26 avril 1998

Thom explique pour MTV 120 minutes pourquoi le groupe a abandonné tout espoir pour la chanson :

Thom : « We ditched it because we were so messed up and we went in, tried to do the track, but we just couldn’t do it. It was actually a really difficult period of time. We had a five week break and all the shit was coming to the surface. It was all a bit weird – I mean we went in and tried to do this old track that we had and it just wasn’t happening at all. It was a real low point after it. It was quite an early song, written around the time of The Bends and it didn’t make it on to The Bends. We couldn’t find the proper way into it or whatever. »

 

Idem en 2000 :

Mmmm, yeah, hmmm. Well, you know, you have these songs, and you… from my point of view anyway, you know, you write these songs and the words like really really mean something to you, and then three months down the line, or three years down the line, you no longer understand where it came from, so you can’t even begin to work out how to record it, or how to create the atmosphere that’s supposed to go with it.
— Thom Yorke / BBC Radio 1 'Lamacq Live', 18 septembre 2000

7 août 2002

Le groupe a peut-être abandonné la chanson, mais le public ne l’a pas oubliée et la réclame…

En 2002, le groupe fait une pré-tournée d’été, dans des lieux choisis et intimes. Le dernier de ces concerts a lieu à Salamanque. Thom, ému, décide de laisser choisir au public ce qu’il veut entendre à la toute fin des rappels. « Big Boots » (plus entendue depuis des lustres !) est réclamée, et jouée :

On ne l’a plus entendue depuis.

 

2008-2010
En 2008-2010, quelques membres du groupe ont accordé des interviews à des fans assez pointus. Chacun n’a pas manqué de demander des nouvelles de la chanson… La réponse est toujours la même… c’est le « James Bond Song », et le groupe ne veut plus y travailler.

Michael: « And I think… ‘Big Boots’, at that session? »

Ed: « No. No, ‘Big Boots’ was… 1998. »

Michael: « But that wasn’t the first time that you had recorded it, was it? I think you tried before… »

Ed: « Yeah, it was. The first time. »

Michael: « The first time? Ok… »

Ed: « We played it… the first time we played it live was… we did it twice, yeah, we did it twice, you’re right. We did it in ’98, but we also did it in ’97… »

Michael: « For OK Computer? »

Ed: « Yeah, for OK Computer. And ’96. »

— Ed O'Brien / 07/07/2008, interview avec le webmaster de citizen insane

Ed: But… we will definitely… “Big Boots” is… It’s funny, because we… we revisited that… and, it’s a great song… it’s one of the ones that got away. It’s a really… I love that song. To me, that sounds like a James Bond theme.

Italo: Yeah! I love it too… I mean, when I saw you guys in Blackpool–do you remember? We met there after the show.

Ed: Yeah!

Italo: When I saw, in the second show, right before you guys played “The Bends”, a guy screamed like, « WHOA, Big Boots! » And Jonny was like, he was like teasing with the main riff, I mean, we went crazy with that. And I mean, that’s the kind of thing that keeps it standing. I mean, like, when, also Thom does a couple of lines of “True Love Waits” before “Everything in its Right Place”.

Ed: Yeah…

— Ed O'Brien / 19/03/2009, interview avec Italo Rossi

Sergii: Yeah. I wish you recorded ‘Big Boots’ as well.

Colin: Yeah.

Sergii: Because it’s… [???].

Colin: Yeah, do you like that one, I like that one too, that’s our James Bond song.

Sergii: Yeah.

— Colin Greenwood Interview avec Sergii Kauk, 21 août 2009

Italo Rossi: There’s always people wondering whatever happened to other songs, and maybe you’re sick of hearing this but, what’s up with “Big Boots” or “Follow Me Around”.

Colin Greenwood: Oh yeah…!

Italo Rossi: Do you always keep trying to do these songs or you already…?

Colin Greenwood: No no, they might pop up in some strange shape or form.

Italo Rossi: Do you think there might be any chance to dig up into the archives of Radiohead at some point?

Colin Greenwood: I think it’s… no, I don’t… I don’t know… it’s always good to move forward and deal with it by going on tour and playing old songs and b-sides

Italo Rossi: But no obscure session versions or anything?

Colin Greenwood: Oh! I see what you’re saying… uh… I don’t think so… no, because anything we end up doing with these songs is just out there, so…

Italo Rossi: Because you know… I think it was Neil Young who did it.

Colin Greenwood: Ah yeah, that’s right!

Italo Rossi: and he reckons there was some good stuff and some crap stuff.

Colin Greenwood: Yeah, amazing!

— Colin Greenwood Interview avec Italo Rossi, 17 avril 2012

2017

En mai, le groupe apprend que pour fêter les 20 ans de son album phare, il sortira en juin d’OKNOTOK, une version remasterisée d’OK COmputer, avec trois « inédits », parmi lesquels Big Boots.

Un clip est dévoilé dans la foulée

‘Man Of War’, taken from the forthcoming album OK NOT OK 1997-2017, out June 23rd on XL
DIRECTOR: COLIN READ
CO-DIRECTOR: CONNOR KAMMERER

Enregistrer

Previous post

19 septembre 1995, Dallas, Reunion Arena

Next post

20 octobre 1995, Riverside, UCR Recreation Center

No Comment

Leave a reply