news

A-a-voir, un bon copain-ain!

A part les petits malins qui l'ont déjà piraté depuis des semaines, c'est aujourd'hui que sort Cosmogramma, le nouvel album de Flying Lotus, promis au plus grand succès malgré ses bleeps et ses whoops. Et comme Steven Ellison (aka FlyLo) est un type cool et plutôt bavard, on en sait un peu plus sur le featuring Thom Yorke qui n'est pas pour rien dans l'extension du domaine du DJ californien.

Il déclare entre autres:

"C'est l'un de mes héros. Au-delà de son influence ou de son aura ou quoi que ce soit. Je le respecte vraiment avant tout comme artiste. J'ai fait des queues tout gamin pour aller voir ses concerts il y a des années.

J'ai rencontré Thom au Japon il y a quelques années après avoir fait un remix pour Radiohead. Ils m'ont demandé de faire un remix de Reckoner, ce qui était vraiment super pour moi parce que j'étais super fan et tout. Après ça, Thom m'a contacté par le biais de Mary Anne Hobbes, la DJ de BBC 1. On est de nouveau entré en contact et on a fait la chanson très vite, voilà c'était juste comme ça. C'était un truc d'amour: aucun stress là-dedans. Le moment était parfait, il n'était pas trop occupé. C'était à la fin de l'album, juste au moment de terminer, il est venu et a mis la cerise sur le gâteau."

(source: the Skinny, journal en ligne écossais)

Interrogé par The Guardian sur la chanson elle-même,"…And the World laughs with you", Ellison d'expliquer:

"Ce morceau vient d'un moment difficile dans ma vie. Et ce que la chanson dit, c'est que quand tu ris le monde rit avec toi, quand tu pleures tu pleures tout seul. Les gens ne font plus attention à toi quand tu ne vas pas bien. Et ce sentiment d'être une sorte d'alien, Thom sait vraiment ce que c'est."

Enfin le NME fait le titre de son article sur le californien volant en le citant:

"I am Thom Yorke's astral brother!"

Ils sont nés le même jour et Cosmogramma, c'est un peu le Kid A de l'électro…

Et voilà comment FlyLO a donc intégré à sa batterie d'instruments la voix de Thom Yorke ainsi que celle de Laura Darlington d'ailleurs. Pendant ce temps-là Peter Gabriel continue à tirer la langue (Arcade Fire non plus ne veut pas lui gratter le dos apparemment) et Slash dit partout qu'il n'a même pas osé demander à Thom de chanter sur son dernier disque (quelle drôle d'idée!)

Previous post

What Goes Around

Next post

Fun Boy Three

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.