chansons

Hunting Bears

Inspiration pour la chanson : 1999
Sortie sur album : 4 juin 2001 (Amnesiac)

 

Pour moi la guitare n’offre plus aucun intérêt, vraiment… sauf pour Hunting Bears
— Thom Yorke / Rock And Folk, juillet 2001

Toujours dans le même article, il a justifié le caractère singulier du morceau et le fait qu’il soit intégré à l’album :

Absolument. Oui… Pourquoi ne les aurions-nous pas incorporées aux disques si elle signifiaient quelque chose pour nous ? Je trouve Treefingers incroyable. Elle passe merveilleusement bien à la radio, comme si le poste explosait.
— Thom Yorke / Rock And Folk, juillet 2001

 

en 1999 

Le mot « bears » que l’on retrouve dans le titre de la chanson a souvent été employé en 2000-2001, à l’époque de la sortie de KID A et Amnesiac. Le groupe était alors un peu obsédé par la thématique des ours polaires, de la modification génétique, au point que les ours ont souvent été mis en scène.

Le « modified bear » était lors le « logo » officiel du groupe.

JPEG - 12.3 ko

et la plupart des « blips » (les clips anti-promotionnels mais promotionnels quand même à l’époque de KID A) mettent en scène des ours

A l’époque de KID A, on pouvait trouver ça sur le site web du groupe sur une page ayant pour titre « FAX MORE FEAR » :

WE’RE GOING ON A BEAR HUNT.

We’re going hunting for bears. La la la we’re not scared. 3.15 am driving back from a party in New York in a black stretch limousine. Up ahead we see a pool of black liquid and a bundle on 42nd Street, in the middle of the deserted road. As we came close we heard a woman screaming and crying. A few passers-by had stopped to look. The black pool was a negro man’s blood pouring like a tap from a hole in the side of his head. The driver slowed up as we drove past and I think I saw the sprawled body spasm as the blood pumped out of the bullet hole. We drove on in silence listening to the woman’s scream dying away in the distance. We called the NYPD on the mobile in the back of the limo and drove back to the hotel in silence. We’re going hunting for bears. La la la. We’re not scared.

GIF - 3.3 ko

Sur le même thème, une autre page :

GIF - 289 octets

theyll eat you if you misbehave
they live on an island out to sea
they will chew you up
and spit out your bones
we live on the beach
with all their rubbish
and people
bears
giant bears
they will eat me and you
run back to the house before they catch us
wee hee hee cant catch me
were going on a bear hunt.

 

Stanley Donwood et Thom ont même créé toute une série de strips mettant en scène les « MODIFIED BEARS ».

(vous trouverez tous les strips dans la partie atworks du site)

En juillet 2001, Thom s’est expliqué dans Blender de cette obsession (qui leur est aujourd’hui passée) :

Q : « There’s a song on Amnesiac called ’Hunting Bears’, and Radiohead also have their »blinkybear« band logo. Why the obsession with bears ? »

Thom : « Er, if I remember rightly, it stemmed initially from a deep paranoia of genetic engineering. And then from a children’s book. You know : creating monsters, only to awaken one morning to the terrible truth that there is nothing at all you can do to stop them. We’re over it now. »

— Thom Yorke /

 

  le lundi 4 juin 2001 

On retrouve le morceau sur la tracklist d’Amnesiac :

Le morceau hunting bears se trouve juste après « Dollars & Cents », qui traite un peu du même sujet.

Previous post

Elégance de la langue anglaise

Next post

Les amitiés de Four Tet