news

Une interview de fan, ça donne….

Monsieur Wonsaponatime est forcément connu de ceux qui fréquentent le forum d’atease (rarement dans mon cas, mais je l’ai reperé!). Monsieur W (j’ai oublié son prénom…) est un incroyable collecteur d’informations (rien ne lui échappe) et officie sur un site forcément très complet : www.citizeninsane.eu 

On ne peut pas faire plus pointu!

Le rêve de Monsieur W était d’interviewer le groupe, et de lui poser toutes les questions les plus incroyables qu’il avait en tête.

A priori, c’est presque chose faite, puisque Ed lui a accordé une interview lors du passage du groupe à Berlin (monsieur W est allemand) dont la première partie a été mise en ligne.

C’est très (trop?) pointu, je vous aurais prévenu, mais on apprend que Big Boots et Lift  sont mortes et enterreés:

(merci aux gens du forum de Nepasavaler sur lequel j’ai trouvé l’info et dont je partage totalement l’avis quand à la teneur de cette interview…. )

début de l’interview en MP3 là : http://www.citizeninsane.eu/interviews/ed_01.mp3

et une retranscription (et une traduction pourrie et non relue de moi en face) :

W: OK, so thanks for taking the time, first of all…

Ed: It’s a pleasure.

W: So, I’ve been doing this website for two years now, and there have been some questions accumulating, you know – it’s a website that focuses on the songs and the sessions…

Ed: OK.

W: …how they develop…

Ed: Sure.

W: …because most of the songs have very interesting histories.

Ed: Yeah.

W: If you think of something like Nude, and things like that. That’s interesting, and so people are curious about it. So, first of all: this is the last gig of the tour?

Ed: Yeah.

W: And of the European tour…how was it for you, so far?

Ed: It’s good! Yeah, we’ve been doing it for about four weeks in Europe, and about three weeks before that in America, and it always…we’re ready for a break, you know. It’s been full-on.

W: Favourite gigs?

Ed: Last night in Arras was really good…Roskilde…

W: The festivals?

Ed: Yeah. Roskilde was good, Bercy was great, Nimes was great, Victoria Park…Glasgow was great, Manchester. Italy, second night in Milan was good. I really enjoyed Hurricane; Hurricane and Southside, they were good. We enjoyed doing those. They’ve all been…I mean, Werchter was probably the low point…

W: Why was that?

Ed: Sometimes it just doesn’t click, and… it was still OK, but it wasn’t great. Few technical problems, and stuff like that.

W: And now you have two weeks off?

Ed: Two and a half and then we’re over to America.

W: America, and then a whole month off?

Ed: Yeah.

W: And Japan dates, a few Japan dates?

Ed: Yeah, that’s right.

W: And then this tour, In Rainbows, is finished?

Ed: Yeah, yeah. Apart from we’re looking to go to South America next year.

W: Yeah, that was a big question, a lot of people have been asking about this…

Ed: We’re trying to get dates. Definitely in Brazil and Argentina and Chile, and hopefully in Mexico as well.

W: You have loads of fans there…

Ed: Yeah, and we’ve never been there. I’ve spent quite a lot of time in Brazil.

W: Yeah! I’ve seen that T-shirt, Copacabana…

Ed: Yeah!

W: (laughs)

Ed: And my wife’s spent a lot of time in South America every year, so I think it would be a great place for us to play.

W: So this would be March, or…

Ed: Looking at March/April, somewhere around that time, yeah.

W: But nothing can be…

Ed: Nothing yet. We haven’t finalised anything, we’re trying to work out all the detail, ‘cos it’s quite tricky.

W: And Mexico as well?

Ed: Hope so, it’d be nice to go back there.

W: Yeah, that’s…14 years? Or more than 14 years?

Ed: Yeah, it’ll be 15 years.

W: And that was a heavy tour?

Ed: Yeah, you know…I mean, everything was pretty heavy then. (laughs)

W: But that was…I mean, the tension of…when was it, October?

Ed: Yeah.

W: ’94? When making The Bends?

Ed: Yeah. It was…that whole time was painful. The record we were trying to make, where we were moving, and I think Mexico brought it all out because we were getting less sleep, we had less sleep, and we were tired. And we’d just been in Thailand…

W: Yeah…

Ed: …and then we had 24 hours at home and then we were back out the other way, so… It was a great tour, it was really one of those memorable tours.

W: It was filmed, wasn’t it? I think there was a documentary planned, but it never…

Ed: No, no…

W: There’s footage on YouTube.

Ed: Really?

W: Professional footage, I think there was some kind of documentary… interviews, and they filmed at the gigs, there’s an Anyone Can Play Guitar clip and stuff.

Ed: Right. OK. Well they didn’t follow us around, maybe it was at one show. I don’t really remember.

W: Yeah. Maybe there was some kind of documentary planned, I don’t know.

Ed: No, it was never planned… if there was, it would have been like the local TV station or MTV in Mexico or whatever…

W: OK. No no, it’s some EMI thing…

Ed: EMI thing?

W: Yeah. I don’t know what exactly…

Ed: Well, they never followed us around. (laughs)

W: OK. (laughs) Great. Another big fan question, the Bonnaroo DVD…

Ed: Yeah.

W: Any plans?

Ed: Well it’s really good, we should definitely try and bring it out sometime. And it was done by Danny Clinch (?), our friend Danny. He filmed it, he directed it. So that should definitely see the light of day.

W: Yeah, great, that would be lovely. And the other thing a lot of people asked about… I’m trying to get this stuff out of the way…

Ed: Yeah, sure.

W: …Videotape, the debut version. At Hammersmith. That’s probably the most popular incarnation…

Ed: Of the whole song?

W: Yeah.

Ed: Ha!

W: Definitely the most popular performance… because it has something: it’s the debut, it opens the gig, and no-one knows the song…it’s special, a special moment, and I think that comes across in the performance. And it’s an amazing thing, and people have been asking… (laughs) if there’s any way you can release a sample or a recording of that, or anything…

Ed: Well basically, it’s probably on YouTube isn’t it? Or it’s on something.

W: It’s strange. You have loads of people filming, but for that song there’s just the end section, or something like that.

Ed: Right, OK. Oh, OK.

W: There’s no footage of that. Back then, I was doing some kind of project where I was collecting those clips and piecing them together so you get multi-angle edits…

Ed: Oh wow!

W: …of the new songs, and there are all those people at the gigs recording the audio. Because the audio of the clips is crunchy, it sounds horrible, but you can use the audio from those guys.

Ed: Right, OK.

W: It looks pretty good. It’s on the website, and I wanted to do that for Videotape, and it didn’t work because there was no footage of it. (laughs)

Ed: Well, I’m sure in the light of day like all these things… I mean, I don’t think we have any plans to release it. I know the version you’re talking of, and it didn’t work in the studio. It would be one of those things that maybe somebody will flag up later on, and if we put out a bunch of stuff, compile it and put it out like that then maybe we’ll do that.

W: Any plans for that?

Ed: No, no.

W: I think maybe it would be a good idea not to put too much thought into this. Like if you want to get out some electronic versions of things like that, the fans would love that. But it’s a headache for the band. It’s enough trouble to sort out the finished stuff… if you have to think about a tracklist of unreleased material on a boxset of stuff, that must be a nightmare.

Ed: Yeah. Well… I think there’ll be a time and a place for it, it’s not something that we actually think about. But there might be a time when it’s relevant.

W: Because there must be loads of stuff. Do you still have those old tapes?

Ed: Yeah, we’ve got everything.

W: I was wondering about that, because you haven’t always paid for the sessions yourself, did you? The Bends…

Ed: No, well, EMI own all of The Bends and everything up until Hail To The Thief, so…

W: But they don’t have the actual session tapes in archives?

Ed: No, we’ve got some of them. Yeah.

W: But not all of them?

Ed: Yeah, I think we’ve got most of it.

W: But you couldn’t release anything without…

Ed: Without their permission, no.

W: Even if it’s unreleased stuff like a song that you never released on the album?

Ed: No. If it’s recorded within that contractual period, it’s like a period of time. It’s not what you put out in that time, it’s a period of time.

W: Even if you paid for the session?

Ed: But we didn’t.

W: You didn’t?

Ed: No.

W: The stuff you recorded at your own studio…

Ed: No. They paid for that…

W: OK. But the studio is yours, you own that?

Ed: Yeah.

W: OK, so then… new songs. Thom has been playing Super Collider…

Ed: Yeah.

W: A few times, four times, I think. And is there any band arrangement for that yet?

Ed: We did a version of it about three years ago…

W: What? (laughs) It’s that old?

Ed: Yeah! It’s been kicking round… we were rehearsing it in 2005 in our rehearsal studio, and we did a version of it in 2005, when we recorded on our own. Self-produced, with Graham Stuart. And it just wasn’t very good. But it’s a great song.

W: Was it called Super Collider then?

Ed: No, it was called Solutions.

W: Ah, yeah. Because… maybe you dreaded something like this (shows list, laughs). Because these are some titles from that blackboard. You made a mistake of posting a picture of your blackboard!

Ed: (laughs) Right, OK, yeah.

W: So we have to, just very quickly… some titles. Trills – people seem to think that’s Spooks?

Ed: No.

W: It’s not?

Ed: No.

W: What is it?

Ed: Trills is a piece of Jonny’s that we were working on.

W: But it didn’t go anywhere?

Ed: No.

W: 5ths – All I Need? No?

Ed: No.

W: Because people were thinking about fifths being involved in that song…

Ed: Yeah. No, it’s not All I Need.

W: It’s a different song then?

Ed: Yeah, it’s a different song.

W: OK. Burn The Witch. That’s already legendary, I don’t know why…

Ed: Yeah, it’s a great song.

W: Thom has played a few teasing chords…

Ed: Yeah.

W: And people went crazy.

Ed: Yeah. We’ve just got to do it justice, it’s a good song.

W: Really? We have some lyrics: ‘this is a low-flying panic attack’, etc.

Ed: Yeah. Exactly.

W: OK. But that’s something that you’ll try and record for the next…

Ed: Who knows? You never know…

W: So you have no idea…?

Ed: You don’t know. You don’t know if it’s like Nude, if it takes ten years to do. You just don’t know. It’s when it makes sense.

W: Yeah. Morning M’Lord… did you do that for Hail To The Thief?

Ed: Good Morning Mr Magpie.

W: Is that what it’s called?

Ed: Yeah.

W: OK. Not Morning M’Lord?

Ed: Or Morning M’Lord!

W: (laughs) OK. But that was around during Hail To The Thief, wasn’t it?

Ed: Yeah, it was. i think Thom did a version of it on a webcast, and we rehearsed it, and we recorded it again in that same session in October 2005.

W: Where was that session? I think it was…

Ed: Hook End.

W: No, that was August wasn’t it? Six days in August…

Ed: OK. Yeah, you’d know! August. Yeah, end of August.

W: Because this blackboard is from September?

Ed: Yeah, yeah, you’re right! (laughs) It is. It was the end of August.

W: That’s why I’m asking because I’m trying to piece these things together to write a session history for In Rainbows…

Ed: OK. Yeah…

W: There’s lots of stuff…we have bits and pieces from Dead Air Space…

Ed: OK.

W: …and you certainly didn’t post a lot. You started, in the beginning…

Ed: I know, but I just…I don’t feel comfortable with it, you know. Yeah.

W: OK. A Pig’s Ear was recorded there? Or Pigsee, whatever it’s called…

Ed: Yeah, did a bit of that. Pig’s Ear, yeah.

W: Bodies Laughing was rehearsed for the tour, in 2006…

Ed: Yeah, a bit. We didn’t play…

W: It was on that tour blackboard.

Ed: Yeah, we never really got it together. It’s a sort of Brazilian bossa nova kind of thing…

W: Really? (laughs)

Ed: And it was done in 2005.

W: You could play that next year…

Ed: We could do!

W: (laughs)

Ed: We could do. It might be actually the wrong thing to play in Brazil. (laughs)

W: OK. And these titles are still correct?

Ed: They’re kind of… Yeah, they all move, they’re a work in progress. But at one time or other, the songs would’ve been called that.

W: Stuff like this, Skirting On The Surface… that’s old, isn’t it? Skirting On The Surface goes back to OK Computer… because some lyrics appeared back then, on a website…

Ed: Right. Maybe, maybe.

W: Did you do it during Kid A?

Ed: No.

W: How old is it then?

Ed: I’m not sure.

W: OK. But it’s old. (laughs) Yeah, loads of titles… Fela Kuti Thing? What’s that?

Ed: That’s just a jam that we did. 2005 again. Edited it together, it’s like a three-minute jam.

W: OK. And Solutions was Super Collider… No Shame, what’s that?

Ed: No Shame… not sure what No Shame was.

W: (laughs) You don’t remember? OK. Eye Of A Needle?

Ed: No. Don’t recollect that.

W: Big Cheese?

Ed: Big Cheese, know what that is.

W: And that’s still something that could go somewhere?

Ed: Er… Big Cheese…was something we were possibly going to come on to. It was going to be one of those tracks that you come on to live. But it didn’t work out quite.

W: For this tour, you rehearsed it?

Ed: No, we didn’t rehearse it, it’s the coming-on music.

W: Oh, that’s the coming-on music?

Ed: It’s not the coming-on music. But it could’ve been.

W: It was supposed to be. What is the coming-on music called?

Ed: I’m not sure.

W: It doesn’t have a title?

Ed: It does, but I don’t know what it is.

W: It’s a piece by Jonny, or…?

Ed: No, it’s something that Thom did on his laptop.

W: OK. You could release it as a B-side, like Where Bluebirds Fly or something.

Ed: We could! That’s right.

W: Yeah. And I Am Walking On Stage Now was this thing in 2006… in the beginning was radio sounds and stuff like… this strange coming-on music in 2006… bits from the radio or something.

Ed: Yeah, that was just something… Jonny had some Mac software, he was mixing it live so we came on to it. And that wasn’t a piece of music, it changed every night.

W: And what’s I Am Walking On Stage Now? It sounds like it was supposed to be some kind of coming-on music, or…

Ed: Yeah, possibly. I can’t recollect that piece of music.

W: OK. We’ll put that away. (laughs) OK, good. It’s just nice to know that 5ths is not All I Need…

Ed: No, it’s not.

W: OK. So have lots of new songs been written as well?

Ed: Yeah, there’s lots of new stuff kicking around.

W: There was a recent interview with you and Thom done on the American tour, where you said that Thom did a song called Slave? And that he sent it home to Nigel to mix it?

Ed: Mm-hmm.

W: I thought that was very strange, that you record something on tour and then it’s mixed?

Ed: Yeah.

W: Is it that good?

Ed: Well, the good thing is that he was able to probably work on it on his laptop. And he could send it as an audio file, and Nigel can pick it up and mix it.

W: And that’s usual procedure? No?

Ed: No, that’s very unusual.

W: So, this new material… is any of that intended for a new solo album by Thom? As you say, it’s a laptop thing…

Ed: It might be. I don’t know, we haven’t discussed… we’re going to do some studio stuff and rehearsing in November.

W: In November? OK.

Ed: Yeah.

W: So not in September, there’s nothing…

Ed: Well, we’re in between tours. We can’t really. You know, we won’t have the gear. So basically come November, we’ll have the gear and we’ll get into our studio, do a bit of rehearsing.

W: OK. And see where it goes?

Ed: Yeah, exactly. So it’s all very open at the moment.

W : Pour commencer, merci de m’accorder un peu de temps….

Ed : c’est un plaisir

W : Je travaille sur ce site depuis deux ans, et un tas de questions se sont accumulées – En fait, le site est centré sur les chansons, et les concerts…

Ed : OK

W : ….comment elles évoluent….

Ed : bien sur

W : …. il faut dire que la plupart des chansons ont une histoire très intéressante.

Ed : Yeah

W : Prenons en une comme Nude, ou des trucs du genre. C’est intéressant, et ça aiguise la curiosité des gens. Donc, pour comment  : c’est le dernier concert de la tournée?

Ed : oui

W : de la tournée européenne… Et c’était comment pour vous alors?

Ed : Bien! On tourne depuis 4 semaines en Europe, il y a eu 3 semaines avant ça en Amérique, et c’est toujours… On a besoin d’une pause, tu sais. On sature…

W : les concerts que vous avez le plus appréciés?

Ed : la nuit dernière à Arras c’était vraiment chouette… le Roskilde…

W : des festivals?

Ed : oui! Le Roskilde c’était bien, Bercy c’était bien, le Voctoria Park… Glasgow c’était bien, Manchester. En Italie, le deuxième concert à Milan était bien. J’ai bien apprécié le Hurricane : le Hurricane et le Southside c’était chouette. On a adoré tout ça. Ils était tous… enfin, je veux dire le seul point noir, c’est Werchter.

W : et pourquoi?

Ed : il y a un truc qui n’a pas fonctionné, et… ça allait quand même, mais ça n’était pas génial, il y a eu des soucis techniques, des trucs du genre.

W : et maintenant vous vous reposez deux semaines?

Ed : Deux et demi, et ensuite, nous sommes en Amérique.

W : l’Amérique, et après un autre mois de repos.

Ed : yeah

W : puis les dates japonaises, peu de dates d’ailleurs?

Ed : Oui, c’est vrai.

W : et alors cette tournée, celle d’In Rainbows, sera terminée?

Ed : Oui oui. On se renseigne sur la possibilé de tournée en Amérique du sur l’année prochaine.

W : Ah oui, c’était souvent évoqué, beaucoup de gens le réclamaient…

Ed : on essaye de trouver des dates. Certainement pour le Brésil, l’Argentine, le Chili, et on espère au Mexique aussi.

W : Vous avez plein de fans là-bas!

Ed : oui, et on n’y est jamais allé. Pourtant, j’ai passé pas mal de temps au Brésil.

W : oui! j’ai remarqué ce T-shirt, Copacabana….

Ed : Yeah!

W : (rires…)

Ed : et ma femme passe du temps en Amérique du Sud chaque année, c’est pourquoi je pense que ça serait un endroit sympa où jouer.

W : donc en mars, ou….

Ed : on regarde pour Mars/Avril, dans cette période là, oui….

W : mais rien de sur…

Ed : non, pas ecore. On a rien finalisé pour le moment, on essaye de régler les détails, ça n’est pas vraiment simple.

W : et pour le Mexique?

Ed : j’aimerais, ça serait bien d’y retourner.

W : la dernière fois, c’était il y a 14 ans, même plus?

Ed : oui, ça fera 15 an…

W : Ca été une tournée difficile?

Ed : Oui, je veux dire, là-bas tout était un peu diffcile… (rires)

 

W : Euh, c’était…. enfin la tension à cause… c’était quand, en Octobre?

Ed : yeah.

W : en 94? pendant que vous travailliez sur the bends?

Ed : yeah, c’était…. tout cette époque a été un peu douloureux : le disque qu’on tentait de faire, les lieux où l’on bougeait, et je crois que Mexico concentrait tout ça, parce qu’on avait peu dormi, on était claqué. Et ensuite, il y avait eu la Thailande.

W : ah oui….

Ed : … et après ça, on était resté que 24 heures à la maison, et on est reparti sur d’autres routes, donc… c’était une tournée géniale, c’était vraiment une de ces tournées mémorables.

W : ça a été filmé, non? Il me semble qu’un documentaire avait été prévu, mais qu’il n’a jamais….

Ed : Non, non….

W : il y a des extraits sur youtube.

Ed : Ah bon?

W : des extraits de qualité professionnelle, j’ai cru que c’était une sorte de documentaire… des interviews, des prises pendant les concerts, un clip pour Anyone Can Plau Guitar, et d’autres trucs.

(pour info, voilà quelques liens : http://fr.youtube.com/watch?v=XhbAJdN2eKQ , http://fr.youtube.com/watch?v=fT-k260kHGY)

Ed : OK. Personne ne nous a suivi, ça a peut-être été enregistré pendant un seul concert. Je ne m’en souviens pas.

W : oui ,on avait peut -être prévu un documentaire, je ne sais pas bien.

Ed : non rien n’avait été prévu…  Sinon, ça aurait été fait par une télé locale, ou par MTV à Mexico, ou bien…

W : Non non, c’est un truc d’EMI.

Ed : un truc d’EMI?

W : oui, je ne sais pas vraiment quoi….

Ed : eh bien, ils ne nous ont pas suivis (rire).

W : Ok (rires) Bien, une autre question de fan, le DVD de Bonnaroo…

Ed : oui?

W : des projets?

Ed : C’ést un bon DVD, et on devrait vraiment essayer de le sortir un de ces jours. C’est le travail de Danny Clinch(?), notre ami Danny. Il a filmé, il a dirigé. C’est pour ça que ça devrait vraiment voir la lumière un jour.

W : Génial, ça serait vraiment bien. Et une autre chose que les gens réclament souvent… je change de sujet…

Ed : oui.

W : Videotape, la toute première version. A Hammersmith. C’est la version préférée des gens…

Ed : la chanson en entier?

W : oui

Ed : ah!

W : vraiment la version la plus appréciée parce qu’elle a quelque chose : c’est le début, elle ouvre le concert, et personne ne connaissait la chanson… c’est spécial, un moment particulier, et je pense que ça dépasse la performance. Une question qu’on se pose c’est …. (rires) s’il y a moyen que vous sortiez un enregistrement de ça, quelque part?

Ed : oh, ça traine surement sur youtube, ou quelque part?

W : c’est étrange. Un tas de gens filmaient, mais pour cette chanson, on a que la fin, ou un truc comme ça.

Ed : d’accord, OK, oh Ok.

W : il n’y a pas de montage pour ça. Dans le passé, j’avais en tête de faire un montage multi-angle avec tous les clips que j’avais récupérés…

Ed : wow!

W : … Pour les nouvelles chansons il y a des gens qui font des petites vidéos pendant les concerts. En fait, l’audio des clips n’est jamais terrible, mais on peut s’en servir.

Ed : ok.

W : ça  rend pas mal. C’est sur le site, je voulais faire ça pour videotape, mais je n’ai pas pu, parce qu’il n’y a pas d’enregistrement…. (rires)

 

Ed : Oh, je suis certain qu’un jour, ça sortia, comme tout… Je veux dire, je ne pense pas que nous on le sortira. Je vois bien de quelle version tu veux parler, et on en a rien fait en studio. C’est ce genre de choses que peut-être quelqu’un ressortira un jour, et si on ressort un tas de choses, on les compile pour les bosser comme toi, peut-être que ça marcherait.

W : des projets de ce genre?

Ed : Non, non.

W : Je crois que ça serait une bonne idée de ne pas trop y penser. Comme ça, si vous voulez sortir des versions électroniques de ces trucs là, les fans adoreraient. Mais c’est un casse tête pour le groupe. C’est vraiment complexe de sortir des produits finis… Si vous deviez réfléchir à une liste de chansons qui n’étaient pas encore sorties, pour un coffret, ça serait un cauchemar.

Ed : en fait… Je pense qu’il y aura un temps et un lieu pour ça, mais on n’y pense pas pour le moment. Mais il y a aura bien un moment où ça sera pertinent.

W : Il doit y avoir un tas de trucs! Vous avez toutes les vieilles cassettes?

Ed : oui, on a tout.

W : je demande ça, parce que ça n’est pas toujours vous qui avez payé pour les eregistrementents, non? Pour The Bends…

Ed : Non, EMI possède les droits sur The Bends, et sur tout jusqu’à Hail To The Thief, alors…

W : mais ils n’ont pas ces démos-là en archives?

Ed : Non, on en a certaines.

W : mais pas toutes?

Ed : Je pense qu’on a la plupart.

W : mais vous ne pouvez rien sortie sans…

Ed : sans leur permission, non.

W : Même des choses qui ne sont jamais sorties sur les albums?

Ed: non plus. Tant que c’est dans cette période là, c’est la période qui compte.

W : même si vous avez payé la session d’enregistrement?

Ed : mais on ne l’a pas fait….

W : Non?

Ed : non.

W : ce que vous avez enregistré dans votre propre studio?

Ed : non, c’est eux qui ont financé…

W : oui, mais le studio est à vous, vous le possédez non?

Ed : oui.

W : Ok, donc…. les nouvelles chansons. Thom a joué Super Collider…

Ed : oui.

W : pas souvent, 4 fois je crois. Vous avez travaillé sur une version avec tout le groupe?

Ed : on a déjà travaillé dessus il y a trois ans…

W : quoi? (rires) c’est si vieux?

Ed : oui! ça nous est venu… on repétait en 2005 dans notre studio, et on a joué une version en 2005, on enregistrait à notre propre compte. Auto-produit avec Graham Stuart. Ca n’était pas vraiment satisfaisant, mais c’est une belle chanson.

W : ça s’appelait déjà Super Collider?

Ed : non, ça s’appelait Solutions.

W : Ah oui. Parce que, vous avez esquissé un truc du genre (il monte une liste et rit). Il y avait des titres sur ce tableau. C’était une erreur d’en poster la photo sur le blog!

Ed (riant) : oui.

W : alors, très rapidement… quelques titres.

Trills? les gens semblent penser que c’est spooks.

Ed : non.

W : ça ne l’est pas…

Ed : no?

W : c’est quoi alors?

Ed : Trills est un morçeau de Jonny sur lequel on a travaillé.

W : et ça n’a rien donné?

Ed : Non.

W : 5ths, c’est All i Need, non?

Ed : non.

W : parce que des gens pensaient que fifths avait quelque chose à voir avec cette chansons…

Yeah : ah bon. Non, ce n’est pas All I Need.

W : c’est donc une autre chanson?

Ed : oui, une autre.

W : Ok, Burn the Witch. C’est culte, je ne sais pas pourquoi…

Ed : une chanson géniale.

W : Thom a joué quelques notes…

Ed : oui.

W : et les gens en sont devenus dingues.

Ed : oui, on doit lui rendre justice, c’est une super chanson.

W : ah oui? On a que quelques paroles : "this is a low-flying panic attack’, etc…

Ed : c’est ça, tout-à-fait.

W : Ok, mais c’est quelque chose que vous allez essayer d’enregistrer pour le prochain album…

Ed : qui sait? On est jamais sûrs de rien.

W : vous n’en savez rien?

Ed : on ne sait pas. On ne sait pas si c’est comme Nude, qui a pris 10 ans à être finalisée. On ne saiy pas du tout. C’est quand ça prend sens.

 

W : oui. Morning M’Lord… Vous avez travaillé dessus pour Hail To The Thief?

Ed : Good Morning Mr Magpie.

W : c’est le bon titre?

Ed : oui

W : d’accord, pas Morning M’Lord?

Ed : ou Morning m’Lord?

W (rit) OK. Mais c’était pendant Hail To The Thief, non?

Ed : oui. Je crois que Thom en a joué une version pour une webcast, et on a l’a répétée et enregistrée lors de la même session en octobre 2005.

W : c’était où cette sessions? Je crois que c’était….

Ed : Hook End.

W : non, ça c’était en août? Six jour en Août.

Ed : c’est juste! Tu as raison, en août. Oui, à la fin d’août.

W : parce que le tableau a été pris en photo en septembre?

Ed : oui oui tu as raison! (rires). C’était à la fin d’août.

 

W : je le demande parce que j’essaye de rationnaliser tout ça pour écrire l’historique de l’enregistrement d’In rainbows.

Ed : oui

W : il y a plein de choses. On a des extraits, des bouts sur le Dead Air Space.

Ed : oui

W : et il y a surement un tas de choses que vous n’avez pas postées… Vous l’avez fait, au début…

Ed : je sais, mais je… je ne suis pas à l’aise avec ça, tu sais.

W : OK. A Pig’s Ear a été enregistrée? Ou Pigsee, ça dépend le titre…

Ed : Oui, on a bossé là dessus. Pig’s Ear, oui.

W : Body Laughing a été répétée pour la tournée, en 2006…

Ed : oui un peu. On ne l’a pas jouée…

W : Son titre figurait sur la photo du tableau.

Ed : oui, on ne l’a jamais terminée. C’était une sorte de bossa nova brésilienne….

W : ah oui? (rire)

Ed : c’était en 2005.

W : Vous pourriez la jouer l’année prochaine…

Ed : on pourrait!

W : (rires)

Ed : on pourrait. Mais ça serait en fait une mauvaise chose à jouer au Brésil (rires).

W : Ok, et ces titres sont toujours valables?

Ed : il y a…. Oui, ils ont tous joué, ce sont des chansons en chantier. Mais à un moment où à un autre, les chansons n’ont pas eu ce titre.

 

W : des trucs comme Skirting On The Surface… c’est vieux, non? Skirting On The Surface remonte  à Ok Computer… parce que quelques paroles apparaissent sur un site….

Ed : oui, peut-être….

W : vous avez travaillé dessus pendant KID A?

Ed : non.

W : ça date de quand alors?

Ed : je ne suis plus très sur.

W. : OK, mais c’est vieux. (rires) Il y a tant de titres… Fela Kuti Thing, c’est quoi?

Ed : juste un truc comme ça, une impro. En 2005 aussi. On l’a construite ensemble, c’est comme une impro de trois minutes.

W : Ok, et Solutions c’était Super Collider. No Shame, c’était quoi?

Ed : No Shame… je ne sais plus ce que c’était.

W (rires) Tu ne t’en soubiens pas? D’accord… Eye Of a Needle?

Ed : Non, je ne reviens pas dessus.

W : Big Cheese?

Ed : Big cheese,  je sais ce que c’est.

W : et c’est quelque chose qui pourrait encore sortir?

Ed : euh… Big Cheese, c’est quelque chose qu’on aurait pu sortir. Ca aurait du être ce genre de chansons qu’on joue en live. Mais ça n’a pas bien marché.

W : pour cette tournée, vous l’avez répétée?

Ed : Non, on ne l’a pas répétée, on a joué ce qui venait.

W : oh, ce qui venait?

Ed : et ça ne venait pas. Mais ça aurait pu.

W : on aurait souhaité. Comment s’appelle ce qui vient?

Ed : je ne suis pas sur.

W : ça n’a pas de titre?

Ed : si, mais je ne le connais pas…

W : c’est une chanson de Jonny ou..?

Ed : non c’est quelque chose que Thom a sur son portable

W : D’accord, vous pourriez vous en servir comme d’une face-B, un peu comme Where Bluebird Fly.

Ed : on pourrait oui.

W : Oui. et I Am Walking On Stage Now ? , il y a eu ce truc en 2006… au début il y avait des sons pris à la radio, des choses comme ça. Cette étrange musique en 2006… des extraits de la radio.

Ed : oui, c’était juste un truc… que Jonny avait dans un porgramme Mac, il mixait avec ça sur scène et donc on s’en est servi. Et ce n’était pas un extrait, ça changeait chaque soir.

W : et c’était quoi I Am Walking On Stage Now ? Ca sonne comme une musique un peu ancienne?

Ed : oui peut-être, je ne m’en souviens pas bien.

W : Ok. Laissons ça (rires). ui, bien, c’est super de savoir que 5ths n’est pas All i Need…

Ed : non, ça ne l’est pas.

W: IL y a beaucoup de nouvelles chansons déjà écrites?

Ed : Oui, il y a un tas de nouveaux trucs qui tournent

W : dans une interview récente de Thom et de toi, lors de la tournée en Amérique, vous avez déclaré que Thom avait créé une chanson intitulée Slave? et qu’ensuite il l’avait ramenée à la maison pour que Nigel la mixe?

Ed : Mm-hmm.

W : j’ai l’impression que c’est très étrange, d’enregistrer quelque chose pendant une tournée, et ensuite de le mixer

Ed : oui

W : c’est si bon que ça?

Ed : Ce qui est bin, c’est qu’il a surement pu travailler dessus sur son portable. Il a pu envoyer un fichier à Nigel qui l’a récupérée pour la travailler.

W : c’est pas la façon classique de faire, non?

Ed : non, ce n’est pas très habituel.

W : Donc, cette nouvelle chanson… fait partie de ce qui pourrait être un nouvel album solo de Thom? Comme tu l’as dit, c’est sur son portable…

Ed :Pourquoi pas. Je ne sais pas, on n’en a pas parlé… On retourne en studio et en répétition en novembre.

W : en novembre? Ok.

Ed : Yeah.

W : Donc pas en Septembre, il n’y a rien…

Eh bien, on est entre deux tournée. Tu sais, on aura pas le mato. Donc logiquement vient novembre, on aura alors notre matos, on ira dans notre studio, on répétera doucement

W : Ok, et vous verrez où ça vous ménera?

Ed : oui, tout à fait, c’est très ouvert pour le moment.

 

 

 

 

Previous post

Gnarls Barkley admire Radiohead

Next post

Slave

No Comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.